Mandala

Voir la carte du village

Bien que probablement le village le plus étrange, Mandala a toujours été un lieu de prière. On l’aurait nommé d’après le nom de famille de Socrate, un sage mondialement connu.

Plusieurs décennies après la guerre de Mana, avant que Mandala ne soit fondé, les montages étaient inhabitées. À ce moment, Socrate chassait dans la forêt au pied de celles-ci afin de nourrir sa famille. Malheureux pour lui, le gibier était rare, ce qui le força à s’enfoncer de plus en plus dans la zone montagneuse, jusqu’à ce qu’il s’y perde.

Lorsqu’il revint, plusieurs jours plus tard, ses vêtements étaient tout abîmés et couverts de boue. Il fit part aux gens de son village de la vision qu’il eut là-bas. Il leur dit que Mana lui-même lui était apparu et lui avait parlé. En l’engloutissant dans un tourbillon magique, il lui avait confié que le monde avait besoin d’un homme qui avait la sagesse et le pouvoir d’éclairer les gens au sujet du lien entre Mana et l’Univers, et le bénit. Socrate resta avec sa famille deux semaines, puis l’abandonna définitivement.

Il explora davantage la zone montagneuse avant de s’installer dans une grande caverne au sommet le plus haut : le mont Serengei. Une rumeur se répandit d'ailleurs à ce sujet, mais personne n’y croyait véritablement. Cependant, certaines personnes voulurent en avoir le cœur net, et tentèrent de le trouver. Seuls quelques chanceux y parvinrent, et purent lui parler. Ces derniers ne revinrent jamais chez eux par la suite; ils bâtirent un village en montagne, qu’ils nommèrent Mandala, pour être plus près de là où vivait désormais le sage Socrate.

On y construisit peu après un temple où on trouve aujourd’hui des pierres étranges, qui produisent des sons et permettraient d’entendre les paroles des civilisations anciennes, datant de la guerre Mana. Mandala devint d’ailleurs célèbre pour son temple, qui se transforma peu à peu en lieu de culte où tout un chacun peut venir se recueillir et prier.