Test de Sword of Mana

Genres: 
Par - publié le 09 Décembre 2005 à 21h03
3
653

Sword of Mana est le remake du jeu Seiken Densetsu sorti sur Game Boy, connu aussi sous le nom de Final Fantasy Adventures aux Etats-Unis, ou encore Mystic Quest dans notre beau pays.

Un scénario classique mais efficace

Le scénario reprend la trame principale de l'épisode original, mais incorpore de nombreux autres éléments. Au début de votre quête vous pourrez incarner un jeune homme, ou une charmante demoiselle. Suivant le personnage que vous choisirez, votre aventure ne sera pas du tout la même, tout comme le destin qui vous attend... Vous serez aussi épaulé par d'autres aventuriers tout au long du jeu, comme un barde, un shaman ou bien encore un robot.

Incarnant le héros, vous devrez assouvir une soif de vengeance à l'encontre du Lord démoniaque qui a tué vos parents, mais vous verrez par la suite que vous portez sur votre dos le futur de l'humanité. En incarnant la jeune femme, vous devrez trouver des réponses à vos interrogations, portant notamment sur votre passé...

Dieu que c'est beau

Ce qui frappe dès les premières minutes du jeu, ce sont les graphismes. C'est simple : je n'avais jamais vu si beau sur portable. Les couleurs sont vives, les personnages ont des sprites très détaillés, et l'animation est très bonne. On reconnaît bien l'empreinte "Seiken". Les monstres vous seront tous familiers, et certains semblent directement venus de Seiken Densetsu 3 sans être passés par la retouche graphique, ce qui n'est pas pour nous déplaire ! Chaque monde a un univers bien à lui, et vous passerez par tous les coins de la planète, des déserts jusqu'au plus profond d'un glacier... Regardez-moi ces screens ! Quelle beauté !

La musique n'est pas en reste, elle a été reprise par Kenji Ito, qui avait déjà travaillé sur la version "originale" du jeu. Vous retrouverez donc avec plaisir des thèmes de Seiken Densetsu remis au goût du jour, et de façon grandiose. Une réserve cependant, les nouveaux thèmes sont parfois un peu plus discutables, mais ne boudons pas cette excellente soundtrack ! Le thème "Seeking the Holy Sword", celui du premier désert, montre à lui tout seul le talent de Mr Ito et retranscrit à merveille tout l'univers du jeu : riche, épique, merveilleux... INIMITABLE !

Un gameplay aux petits oignons

Qu'en est-il de la jouabilité ? Et bien je peux vous dire qu'elle est, tout comme les autres Seiken, superbe. Les mouvements deviennent vite instinctifs et effectuer des combos à l'Epée devient vite jouissif ! Vous apprendrez des mouvements tout au long de l'aventure, et, grande nouveauté dans la saga, vous pourrez sauter !

Vous aurez accès à 8 armes, allant de la "simple" épée, à l'arc en passant par la lance, ou encore le fouet. Grande nouveauté dans ce remake, par rapport au jeu original, les esprits mana tiennent ici une bien plus grande place ! Vous pourrez les utiliser pleinement pour faire de la magie, et ainsi avancer dans le jeu plus facilement. Ils sont même parfois indispensables pour pouvoir avancer !

Il y a deux magies par esprit, la "basique", servant de magie d'assistance, pour se guérir, augmenter sa défense, etc., et la magie principale, qui elle sera offensive. Deux magies par élément ? Peu comparé à Seiken Densetsu 2 me direz-vous! Et bien non ! Car c'est là qu'intervient le génie de Square ! En effet suivant l'arme que vous aurez équipée, vous aurez accès à une magie principale particulière ! Par exemple, si vous êtes équipé de l'épée et que vous avez activé Athanor, élément du feu, la magie sera un pilier de feu de courte portée, mais si vous avez équipé l'arc, alors vous ferez une boule de feu ! Cela fait donc 72 magies en tout ! De quoi vous amuser !

Le système de Level Up illustré dans les screenshots est lui aussi extrêmement bon, vous pourrez customiser votre perso et le façonner selon VOS envies. Envie d'un bourrin ? Préférez l'upper façon Monk. Envie plutôt d'un magicien ? Augmentez son intellect ! Tout le monde saura y trouver son compte !

Les défauts du jeu

Passons maintenant aux talons d'Achille du jeu... Le plus grand étant sa durée de vie ! En effet, en version japonaise, il m'a fallu moins de 3 jours pour le finir, ce qui représente un peu moins de 8 heures de jeu sur ma partie ! Bien sûr je n'ai fait "que" finir le jeu, mais je trouve quand même que c'est un peu juste pour un Action-RPG. Cependant, étant donné que vous pouvez faire la quête avec deux personnages différents, vous pouvez multiplier la durée de vie par deux, cela fait donc environ 20 heures, ce qui est déjà beaucoup plus acceptable ! Ces heures peuvent très vite grimper si vous décidez de faire toutes les quêtes secondaires, extrêmement nombreuses.

Seconde faiblesse, et non des moindres selon moi, sa relative simplicité ! En effet j'ai trouvé que les ennemis n'étaient vraiment pas résistants, et vous n'aurez jamais à faire monter de niveau votre héros pour avancer. Certes cela ira à beaucoup de joueur, mais j'ai trouvé le challenge assez peu élevé à ce niveau. Idem pour les Boss, ils sont très peu résistants : seul deux d'entre eux m'ont donné quelques difficultés à savoir le gardien de l'Epée Mana, ainsi que le dernier Boss. Cependant, je les ai trouvés magnifiques à l'instar du Dragon que vous pouvez voir sur les screenshots.

Pour finir sur les défauts du jeu, je dirais que les compagnons que vous aurez tout au long du jeu seront complètement inutiles, en effet ils ne sont pas vraiment doués, et vous n'aurez de cesse de les ressusciter ou de les guérir. Point positif par rapport à Secret of Mana : tout comme dans Seiken Densetsu 3, quand ils se bloqueront dans un élément du décor cela ne vous empêchera pas d'avancer.

En clair...

J'attendais vraiment beaucoup de ce jeu, et je peux dire qu'il ne m'a pas déçu. Je l'ai trouvé absolument magique. Ce jeu est un indispensable pour n'importe quel amateur de RPG, et bien entendu pour les fans de la saga. Cet opus respecte l'original, en lui apportant des éléments nouveaux, qui ne font pas tâche. Bravo.


Galerie photos
Les + / Les -
  • Les graphismes
  • Les musiques remixées
  • Le jeu original respecté
  • C'est un Seiken Densetsu !
  • Trop simple
  • Compagnons stupides
Evaluation
Graphismes
L'un des plus beaux jeux de la GBA. Inspiré et magnifique.
Musique
Très bonne musique dans l'ensemble malgré quelques thèmes moyens. Le thème Searching for the Holy Sword est mythique.
Jouabilité
Très bonne, vous ne pourrez pas vous en prendre à votre GBA !
Durée de vie
Un peu juste, mais il y a deux quêtes proposées... et qui oserait dire qu'il ne reviendrait pas facilement sur un Seiken ?! De plus, il y a de nombreuses quêtes optionnelles.
Scénario
Respectueux de l'original et apportant de nombreux éléments, vraiment très bon !
En résumé
Sword of Mana fait revivre la légende. Il est tout à fait incroyable. Celui qui n'y joue pas ne pourra pas à l'avenir dire qu'il aime les RPGs... Une tuerie totale, un must !
18 /20 0
Date de sortie française: 
19/03/2004
Sortie japonaise: 
29/08/2003
Sortie américaine: 
12/01/2003
Éditeur: 
Développeur: 
Plateforme: 

Sur le même thème...

Commentaires

Portrait de Lionheart

Pour moi, les dialogues n'ont pas été trop un problème. A force de jouer aux J-RPG, on est plus ou moins habitué aux supers longs blabla. Par contre, le jeu est à la fois super simple (comme mentionné dans le test) et court. Ok il y a des quêtes optionnelles, mais elles sont super courtes, faciles à rater, et ont pour récompense finale toujours un or campagnol, qui ne sert qu'a avoir un exemplaire supplémentaire de chaque esprit, et ça sert uniquement lorsque l'on joue mage, ce qui est le cas d'une minorité de gens.

Mais bon, malgré ces deux gros problèmes, je me suis tout de même bien amusé sur ce jeu.

Portrait de Edouard

Avec des dialogues longuets ce RPG possède beaucoup de potentiel mais s'oublie facilement. Sûrement trop propre sur lui, Sword Of Mana reste somme toute assez plat. Cela dit, je l'ai apprécié au plus haut point le jour de sa sortie !

 

Portrait de Tylano

Je l'ai acheté à l'époque et j'ai pris du plaisir...Mais qu'il est simple ce jeu...De souvenir, les boss ne posaient quasiment aucune forme de difficulté!

Ce jeu dégage un univers très féérique, un régal pour les yeux!