Brume

Bilan Jeux Vidéo : Avril 2018

Par - publié le 22 Octobre 2018 à 20h17
9
122

Quatrième mois de l'année, que des notes de 4 (sur 5), mais pas 4 jeux ! On continue avec 3 bons titres, classés dans l'ordre dans lequel je les ai le plus apprécié, mais ils sont peu comparables car de genres totalement différents.

 

 

 

Odin Sphere: Leifthrasir - PS4 (disponible aussi sur PS3 et PS Vita)

Note : 

Vanillaware marque son retour avec ce remake de l'un de leurs premiers jeux, Odin Sphere. N'ayant pas joué à l'original (qui est inclus d'ailleurs dans ce remake, mais à quoi bon ?), je ne me prononcerai pas sur ce dernier. Ondine a également réalisé un test du jeu, que vous trouverez en cliquant sur ce lien. Cet Action-RPG (relativement proche d'un Beat'em All en termes de structure) propose d'incarner 5 personnages disposant chacun de leur propre histoire mais tous parcourent les mêmes niveaux, juste dans un ordre différent. On y retrouve quasiment les mêmes boss (dont certains exclusifs à un personnage), les mêmes ennemis et quasiment la même structure des niveaux. OSL (pour faire court) est un jeu magnifique mais qui a fait évoluer mon avis tout au long de l'aventure, à cause de cela justement.

Si au bout de l'aventure avec le premier personnage j'étais très enthousiaste, au bout du troisième la lassitude s'est installée. C'est dommage car le gameplay du jeu est bien fichu avec le système de compétences et d'esquive, les magies, les objets à crafter... De plus, l'OST est vraiment jolie, sans compter les graphismes en 2D HD qui restent quasiment sans égal à ce jour. Le mieux, c'est de terminer l'histoire avec un personnage, jouer à un autre jeu, puis revenir faire le second, etc. Jusqu'à la fin. Je recommande alors ce titre, les yeux fermés !

 

 

 

Gears of War 4 - PC (disponible aussi sur Xbox One)

Note : 

4ème volet numéroté de cette série de shooters à la troisième personne, même s'il s'agit en réalité du 5ème opus si l'on inclut la préquelle GoW Judgment. Plutôt joli et propre graphiquement, cet épisode ne révolutionne pas la formule et se contente de faire de l'efficace. Le casting est quasiment entièrement renouvelé, à l'exception de Marcus Phoenix mais ce dernier laisse sa place à son fils en tant que rôle principal (et joueur 1). Comme les volets précédents, il est jouable à 2 en coopération et c'est comme ça que je l'ai terminé. L'expérience était très sympathique, à défaut d'être marquante. Si vous aimez les anciens épisodes de la série, aucune raison de zapper celui-ci, d'autant plus qu'il est disponible dans le Game Pass de Microsoft sur PC et Xbox One, à 10€ le mois (précédé de 15 jours d'essai gratuit).

 

 

 

Ace Attorney Investigations: Miles Edgeworth - DS (disponible aussi sur iOS et Android)

Note : 

 

Je continue de rattraper mon retard sur cette excellente série de jeux mi-aventure, mi-visual novel ! Je me suis consacré au mois d'avril au premier spin-off, centré sur Miles Edgeworth, le célèbre procureur que Phoenix Wright a eu l'occasion de croiser/affronter plusieurs fois durant la première trilogie. Chronologiquement, ce volet se situe justement après la fin de Trials and Tribulations (le 3ème volet). Divisé en cinq épisodes, AAI place notre procureur dans autant d'affaires dont on comprend/constate les liens une fois passée la moitié du jeu. Bien qu'on dirige un procureur plutôt qu'un avocat de la défense, on constate que le gameplay reste quasiment identique : on cherche des indices et des témoignages dans les différents lieux, puis un peu à la façon des procès, il confronte ses déductions et recherches à celles d'autres adversaires comme des policiers ou des suspects cherchant à se défendre.

Comme d'habitude avec cette série, l'histoire et les personnages sont très bien écrits et leurs réactions sont toujours aussi hilarantes. Les graphismes restent en 2D, mais changent de style : on passe à une vue de côté et on dirige directement Miles dans les environnements, avec la possibilité de courir. Niveau musiques, rien d'extraordinaire, elles font le job. Si vous êtes fans de la série, cet opus vaut le détour, bien qu'il soit l'un des opus les moins surprenants. Dans le cas contraire, commencez plutôt par la première trilogie, sinon vous passerez à côté des références et les personnages ne vous seront pas familiers.

 

553 jeux terminés (tous supports et années confondus) au terme de ce mois.

Portrait de Aru
A propos de Aru

J'ai accroché aux jeux vidéo depuis mes 6 ans lorsque j'ai reçu une Megadrive japonaise pour Noël et depuis cette passion ne m'a plus quitté. Devenu adulte et entré dans le monde du travail, j'ai maintenant les moyens pour vivre cette passion à fond. Mon truc c'est de finir le plus de jeux possible (finir = voir la fin, pas atteindre les 100%) ! Je touche à plusieurs genres, du RPG au Visual Novel en passant par les FPS et les jeux de plate-forme. Je ne suis attiré que par les jeux solos :)

Sur le même thème...

Commentaires

Portrait de Aru

Pour les fans de MS, GoW c'est Gears, pour ceux de Sony c'est God of War :F
Je préfère le 2 dans la série, mais c'est celui par lequel j'ai commencé, c'est peut-être pour ça. Plein de gens préfèrent le 1.
Je n'ai fait que les 1, 2 et 4.

Portrait de DooKie

Gears of War, j'avais joué juste au premier sur la 360. Pas pu le finir car le jeu crashait. Disque rayé ? Va savoir !

J'avais bien aimé, c'était dynamique comme gameplay !

Par contre GoW Gears of War, God of War... On commence à s'y perdre !

Portrait de Aru

Potentiellement oui mais c'est relativement court.

Portrait de DooKie

Odin sphere on peut l'apprécier si on fait que le premier run ?

Portrait de Aru

J'espère vraiment que Vanillaware va améliorer son côté réutilisation d'assets car c'est vraiment l'un des plus gros défauts de leurs jeux. Peut-être est-ce le prix à payer pour avoir des jeux aussi beaux

Portrait de Ondine

Merci d'avoir partagé mon lien
Franchement un perso de moins ca aurai été bien aussi, surtout qu'il y a plusieurs fins donc ça rallonge encore la durée de vie...

Mais l'univers est assez plaisant et enchanteur, j'ai beaucoup aimé l'ambiance (musique et décors)
Je pense le recommencer un jour !

Portrait de Aru

Vanillaware a cette facheuse manie de faire des jeux à rallonge en multipliant les personnages dans les mêmes décors et combats. C'était déjà le cas sur Muramasa, mais que pour 2 persos contre 5 ici.
Ça me fait un peu peur pour 13 Sentinels du coup...

Portrait de lifeless

J'ai beaucoup aimé Odin Sphère, même si j'ai trouvé l'expérience un peu ralentie par l'aspect narratif. J'ai trouvé intéressant que tous les personnages soient liés et les phases de combat étaient vraiment bien! Par contre, j'ai accroché seulement après avoir passé le premier personnage. J'ai commencé à apprécier Gwedoline après le chapitre du chevalier maudit.

Portrait de Aru

J'avais zappé le lien vers le test d'Ondine pour Odin Sphere
C'est corrigé !