Brume

Odin Sphere Leifthrasir - Une renaissance de toute beauté

Année de sortie: 
2016
Éditeur / Développeur: 
Plateforme: 
Par - publié le 06 Mars 2018 à 11h29
7
303

 

Odin Sphere Leifthrasir est un jeu développé par Vanillaware et édité par Atlus, sorti sur PlayStation 2 en mars 2008 de type Beat'em All et Action RPG... En 2D ! Original ? Pas tant que ça quand on connaît un peu le style du développeur ! Les graphismes de ce jeu sont d'une rare perfection, sublimés par des couleurs radieuses et un style féérique hors du commun.

 

Scénario

C'est en contrôlant 5 personnages différents que vous découvrirez le monde de Erion, dans un conflit permanent pour le contrôle du "Chaudron", source infinie de "Phozons" (force magique). Les destins de ces 5 personnages sont entremêlés, rendant le scénario riche et vivant. Plusieurs valeurs sont véhiculées dans ce jeu comme l'amitié, l'amour, le sacrifice et le devoir familial.

La Valkyrie Gwendolyne, l’elfe Mercedes, le chevalier des Ombres Oswald, le prince Cornelius et la sorcière Velvet dévoileront un à un leur histoire et les liens qui les les unissent, apportant une dimension épique propre à la fantaisie. La carte du monde offre différents environnements, et la possibilité de se déplacer librement et ainsi de refaire des niveaux déjà joués.

Un petit côté exploration satisfera les plus curieux, grâce à l'obtention de parchemins cachés un peu partout dans le monde ; ils apportent leur lot d'informations supplémentaires.

Le jeu est sous titré en Français et doublé en Anglais et en Japonais.

Gameplay

Le lvl up via la nourriture est assez original : il faut en effet apprendre toutes sortes de recettes (et recolter des ingrédients) et manger des tas de plats qui feront evoluer chaque personnage. Il est aussi possible de créer des potions en mélangeant différents éléments, qui vous aideront tout au long de votre aventure (vie, magie, sorts offensifs etc...).

Les Phozons récoltés permettent de débloquer de nouvelles attaques dans l'immense arbre des compétences, et de renforcer les statistiques de son personnage. Chaque personnage possède sa propre arme et une multitude d'attaques différentes, attribuables aux touches selon les envies de chacun. Les combots disponibles rendent les combats très accessibles et extrêmement dynamiques ! Chaque "stage" est noté et peut être refait pour améliorer sa note.

Il existe aussi des équipements et items qui peuvent être portés, donnant des avantages considérables en boostant les points de vie ou en restaurant la  jauge de puissance (nécessaire pour activer les compétences en combat).

Graphismes

D'un point de vue technique, cette nouvelle version d'Odin Sphère frôle la perfection : contrastes nets, couleurs chaleureuses aux nuances infinies, mouvements de décors travaillés ; le developpeur confirme une fois de plus sa maitrise dans la 2D haute définition. Une forêt enchantée, un désert en ruine, le monde des morts etc... donnent à ce jeu un aspect fantastique envoutant. Les décors sont de véritables peintures vivantes.

Durée de vie

La durée de vie fait aussi bien la force que la faiblesse d'Odin Sphère. On comptera 40 heures minimum pour faire le tour de tous les personages, en lvlupant un minimum. Malheureusement, la répétitivité est inévitable...

La difficulté est réglable et le jeu offre même un new game + avec un mode Hell pour les plus hystériques de la manette. Plusieurs fins sont disponibles en fonction de la manière dont vous finirez le jeu.

Même s'il peut sembler linéaire, les donjons deviennent rapidement des labyrinthes avec des clés à trouver pour passer certaines portes.

Quelle est la différence avec la version PS2 ?

S'il est vrai que le jeu conserve son scénario et ses personnages originaux, tout le reste change :

  • Les maps ont été repensées pour être des sortes de petits labyrinthes à visiter, plutôt que de simples successions d'arènes, avec notamment l'ajout de clés et de petites énigmes à résoudre.
  • Le système de combat a été complètement repensé : La barre POWER fonctionne différemment et les personnages ont tous une nouvelle gamme de coups de base et de techniques de combat, rendant les combats plus dynamiques et nerveux, à l'instar de Muramasa.
  • Le système d'alchimie a été largement repensé, de manière à fonctionner de façon plus instinctive, certaines recettes sont d'ailleurs totalement inédites et remplacent d'anciennes de la version PS2. Le fonctionnement des restaurants qui a été assoupli, permettant d'augmenter sa barre de vie plus facilement, sans compter l'apparition du chef itinérant.

  • De nouveaux boss ont fait leur apparitions, ainsi que de nouveaux ennemis, dont les trashs mobs. Les ennemis déjà existants ont gagné de nouvelles techniques.

Puisqu'à l'exception du scénario et de l'univers du jeu, le jeu n'a plus rien à voir avec sa version PS2. Ils ont même adapté le level design des différents niveaux pour qu'ils puissent exploiter les compétences de nos persos pour casser au maximum l'aspect répétitif du jeu.

Merci à Dupylucky sur jvc pour ces précisions

Les + / Les -
  • Graphismes : une véritable splendeur
  • Variété des personnages et scénario magistral
  • Système de combat nerveux et accessible
  • Arbre des compétences bien pensé
  • Répétitivité à travers les 5 récits
  • Répétitivité à travers les environnements
Evaluation
5 Graphismes
4 Bande son
5 Jouabilité
5 Durée de vie
5 Scénario
En résumé

Un soin tout particulier a été apporté à ce remake pour en faire une véritable résurrection, 8 ans après sa première sortie.
Gameplay, environnements, personnages ; tout est fait pour attirer aussi bien les nouveaux joueurs que les habitués du genre. L'univers 2D haute définition, magique, fait de ce chef d’œuvre un jeu unique en son genre.
Les puristes s'entendront sur ce point : ce remake est un bel hommage rendu à l’œuvre culte qu'est Odin Sphère.

5 /5 0
Portrait de Ondine
A propos de Ondine

Enfant des années 80 et passionnée par Secret of Mana, Zelda III et Tomb Raider, je suis aujourd'hui emballée par les jeux type A-RPG et open-world, principalement orientés level-up et exploration. Perpétuellement sur les mêmes jeux old-school, je m'ouvre depuis 2-3 ans un peu plus aux jeux actuels, et essaie d'en tester de plus récents, et de me familiariser avec les commandes, surtout en combat... HorizonZD et Tomb Raider sont mes jeux préférés du moment <3

Sur le même thème...

Commentaires

Portrait de lifeless

Merci pour ce test !

J'ai bien aimé ce jeu ! Les musiques sont superbes et les graphismes et le gameplay sont de la qualité qu'on connaît à VanillaWare. Malgré la quantité d'ennemis à l'écran, on ne perd pas de vue son personnage. Des cinq récits, j'ai préféré ceux de Mercedes et Cornelius.

Tu as raison pour ce qui est de côté répétitif du jeu. C'était la même chose dans Muramasa. Mais les combats sont fun, alors ce n'est pas si mal. D'ailleurs, je suis très contente des points de téléportation sur la carte ! Seule chose par contre qui m'a un peu rebutée, c'est la fragmentation des actes. C'est intéressant qu'on mette de l'avant que c'est une histoire qu'on lit, mais je trouve que ça ralentit le rythme du jeu...

Portrait de DooKie

Sur le forum, tu peux supprimer tes messages, mais les commentaires dans les articles ne sont pas supprimables non.

Portrait de Yomi

On ne peut plus supprimer ses commentaires ?

Portrait de Ondine

Le thème d'entrée donc dans le menu principal est très beau ; pour le reste, c'est approprié avec une bonne ambiance, mais ça ne m'a pas marquée quoi...

Portrait de cleeem

Merci beaucoup pour ce super test chère Ondine. J'ai beaucoup aimé certaines photos choisies qui illustrent bien les nouveautés par rapport à la version PS2

Et pour DooKie, une musique juste comme ça, pour découvrir chaque version !

musique PS4

 

musique PS2

Les musiques PS2 sont plutôt différentes du remake. Cela fait 2 fois plus de découverte pour se faire un avis quand on aime ce titre.

Portrait de Ondine

Alors musicalement c'est très correct, l'ambiance et la variété de mélodies etc...
Mais rien ne m'a transcendée au point par exemple de télécharger l'OST (comme ça a rapidement été le cas sur Ys VIII par exemple).

Je n'ai donc volontairement pas parlé de la BO, et puis tout ça est assez subjectif finalement...

Portrait de DooKie

Cool ! Ça fait un bail que je me dis que je dois essayer ce jeu. J'ai encore plus envie maintenant

Et musicalement ça donne quoi ?