Hawk, une nouvelle vie dans un nouveau monde

Par - publié le 28 Septembre 2013 à 22h36
8
1424

salut, je pensais a quelque chose dernierement. Voyez vous, en GN, mon perso s'appelle Hawk et donc je suis sencer incarner notre petit voleur preferé. Le truc c'est que j'ai ecrit un BG (Back ground) en relation avec l'univers du GN mais en mettant grandement inspiré de les seiken densetsu. Ca part parfois en live au niveau des noms des relations mais j'ai pensé que, en tant qu'amatteur dhistoires donc, vous seriez interressé de connaitre cette version un peu folle de la vie de Hawk et du caractereque je lui donne, ca vous donnera aussi une idée de comment je joue en GN meme si on en a rien a faire. Je vous poste l'histoire (enfin les morceaux d'histoire) au fur et a mesure.

Ceci est une lettre laissé dans la cellule de Navare relatant les faits:

"Si quelqu'un de par chez moi lit ce message, c'est que j'ai été exécuté ou que j'ai réussis à m'enfuir pour pouvoir assouvir ma vengeance et sauver celle que j'aime. Etant donné que les probabilités de ma mort s'élèvent chaque jour, j'écris ces mémoires pour que le monde sache qui je suis.

Je me nomme Hawk, Hawk Sarta Lance de Nagaroth. Mes parents étaient propriétaires d'une vaste terre tropicale mais furent assassinés. Trop jeune pour me rappeler de leur prénom, je fus élever dans le royaume de Navarre, royaume caché dans les dunes de sables non loin de mon foyer d'origine près le chaud désert Navarrien, servant de résidence à la guilde des voleurs de Navarres. Entrainer à voler, me cacher, espionner et roder dès mon plus jeune âge, j’ai été estimé par la guilde depuis mes 15 ans. Mon frère d'arme, Eagle, et moi menions une légion chacun. La fille du chef, Rolantasil m'est promise et je tiendrais donc le trône à la mort du roi.

Si je me retrouve ici, c'est par volonté de l'intendante du roi, Isabella Bigieu, qui convoite le royaume depuis longtemps afin de conquérir le continent. Elle fit appelle aux forces obscures qui ne passèrent pas inaperçus aux yeux d'Eagle et des miens. Nous étions à deux doigts de mettre un terme à sa folie belliqueuse mais douée de magie, elle ensorcela Eagle qui essaya de me tuer. En me défendant je lui brisai légèrement une cote mais sa férocité m'avais fracturé le bras en 2 parts. Paralysé par sa blessure, Eagle revint à lui mais Bigieu l'acheva et me fit porter le chapeau. Elle justifia ma présence dans ses locaux comme un attentat à sa personne et de celle d'Eagle comme son allié. Elle raconta que je voulais supprimer toutes oppositions potentielles au trône. Lors de mon procès, elle me chuchota quelle avait jeté un sort à ma bien aimée et quelle mourrais si je disais la vérité. Je fus condamner à mort mais il faut bien plus que d’une cellule de prison pour me retenir; je vais m'évader, ce soir. J’ai appris que Bigieu est parti en terre Trügard ou elle a des alliés puissants. Mon but 1er est donc de m'enrôler dans l'armée d’Evez et de la retrouver afin de récupérer mon royaume et ma bien aimée. Je passerais par l'armurerie pour me procurer une épée et je me fabriquerais un arc des que la situation me le permet. Je commence mon périple, souhaitez moi bonne chance."

(Voila donc le debut de l'histoire)  

C'est en 8615 après le cataclysme (date du calendrier Luckrenien) que né Hawk, fils de Lance de Nagaroth, grand seigneur des terres désertique tropicale et occidentale de Navare. ce monticule de terre, bien que loin très loin de Blythia, est encore aujourd'hui a l'apogée de la science et de la géographie. Les Navariens ont connaissance de l'existence et des activités des autres continents sans pour autant que e savoir soit réciproque, ce qui valut au continent, le nom d'Illusia et également une paix enviable de tous. Les habitants de ce monde vénère une Déesse, la Déesse Mana, gouvernant 8 esprits élémentaires: L'eau, le feu, le vent, la lune, la nature, la lumière, l'ombre et la terre.


Le cataclysme dont stipule les légendes et l'histoire, puisqu'on en trouve encore des traces, et qui marque le début de l’ère nouvelle, a été provoqué par une bataille divine opposant un demi dieu, Vandole, a Mana et aux 8 esprits. La légende raconte que Mana sembla disparaître après cette guerre et que la nature perdait de son pouvoir mais qu'un chevalier gemme (chevalier sacrés de Mana), armé de l'épée sacrée, fit chuter Vandole et rendis a Mana son pouvoir d'antan. 


L'aïeul de Hawk était un chevalier gemme; non pas celui de la légende mais un ami proche du Héro a l'épée sacré. c'est pour cela qu'en tant que dernier protecteur de l'épée Mana, il en eu la garde et cette lame se transmis de génération en génération au sein de la famille de Hawk.
Hawk eu donc une enfance riche, prestigieuse, au nom glorieux et eu droit a l'innocence que Mana offre a la vie des néophytes. Son père lui racontais souvent les légendes de Randy, le héro de lumière, le chevaucheur de dragon, de la déesse Mana et de son pouvoir; il l’entraînait également a l'épée pour qu'un jour il puisse protéger Navare et ses habitant d'une éventuelle visite extérieure.


Il n'y avait pas de conflits en Illusia, jusqu'au jour ou une habitante d'un monde autrefois merveilleux mais que l'on qualifie désormais d'enfer, la Mavolie, vienne revendiquer le pouvoir et la domination d'Illusia. La Mavole se fait appeler Bigieux, elle est d'une rare beauté et pratique la magie noire, de cette manière, elle manipula les habitants d'Illusia et renversa Lance et Sarta de Nagaroth laissant Hawk orphelin.
Pour survivre a une armée sanguinaire qui était autrefois admirateur et reconnaissant de sa famille, Hawk s'enfuis a travers le désert et se fit recueillir par une guilde de voleur dont le campement était dissimulé sous le sable.


En montant les échelons de la guilde et en mettant ses connaissance d'escrime au service des voleurs de riches, Hawk devint comme un fils pour le roi des dunes qui lui autorisa a épouser sa fille, ayant connaissance du sang de Hawk,afin de l'aider a reprendre les terres prospères de Nagaroth.
Eagle, le fils du roi et meilleur ami de Hawk, rentra un soir avec une jeune femme qui se nommai Isabella. En la pressentant au roi, il se rendis compte que quelque chose n'allait pas chez cette rescapé du désert. Isabella semblait connaitre Hawk et Eagle voulait percer les secret de cette étrangère pour la sécurité du royaume. La suite, vous la connaissez. Sortilège, manipulation, Injustice, meurtre, Hawk est aujourd'hui un soldat d'Evez, inconnus sur ses propres terres. Le sortilège toujours actif sur sa fiancé l’empêche de dormir, il se retrouve a écrire des lettre qu'il n'enverra jamais tard dans la nuit et ne peut s’empêcher de penser a Rolantasil, la princesse des Dunes.


Voila plusieurs années que Hawk loge au palais d'Evez comme exilé politique. Son savoir géographique lui offrit l’intérêt d'Irahil Deledror, mais son pays lui manque et la vengeance contrôle son cœur.
Apres plusieurs années, Hawk décida de repartir sur Illusia afin de se souvenir de ses origines, voulant fuir le sang et la haine de la guerre pour quelques temps. En errant dans les ruine du palais de son père, il retrouva l'épée Mana qui semblai avoir rouillé. On raconte que celui qui la détient peu gagner toute les guerre mais que peu de guerriers peuvent exploiter son véritable pouvoir. Ayant acquis des compétences d'archerie chez les voleurs et en Evez, les doigts de Hawk avait oublier le manche de son épée que son père lui fit faire pour son règne et celui de l'épée Mana. Il fallait se remettre au boulot, remanier la lame sacrée pour lui redonner son éclats d'antan et récupérer le nom lustré des Nagaroth, oublié depuis trop longtemps. 
Hawk a déjà mené une longue bataille, mais c'est en rentrant en Evez qu'il réalisa que la bataille ne faisait que commencer.


Inquiet pour sa bien aimée, Hawk sa battait beaucoup mais parlais peu. Bigieu en terre Trügard, il ne fallait pas s'endormir. Rattraper cette charogne et lui faire payer pour ses crimes et sa cupidité. Apres quelques victoire, Hawk pris le temps d’écrire une lettre pour Rolantasil sans savoir si elle lui parviendrait. Le mal loi d'elle, il savait qu'il pouvais lui avouer les crimes de Bigieu sans la mettre en danger:


Ma princesse.
C'est en des temps de trouble sur un pays que je ne connais que trop peu que je t’écris.
  Aujourd'hui, nous avançons sur les pas toxiques de Bigieu; Je ne l'ai pas encore vu mais cela ne saurai tarder.
Je ne peux pas te promettre que tu retrouvera le Hawk que tu a connus. Ici on tue pour avancer. Je tue pour toi.
La mort m'importe peu mais la tienne m’insupporte au simple fait d'y penser, c'est pourquoi je compte sur toi pour continuer a vivre sans moi, cache cette lettre, tu ne la jamais lu. Une fois le sort levé, je te rejoindrais et nous reconstruirons ce pays qui était le notre.
  J'ai rencontré foule de héros ici. Ils ne correspondent pas tous a ceux de nos légendes, mais chacun a gagné sa place dans mon royaume.  
Sans eux je serais surement mort ou a l'agonie mais ne t'en fais pas, je ne suis pas seul et je peux compter sur eux.


Voila trop de nuit que je pense a toi, c'est en espérant te revoir très vite que je continue cette guerre impitoyable.
  La nuit tombe mais les étoiles brillent, la plus brillante lira cette lettre.
avec tout mon amour.




Hawk S.L. de Nagaroth


Quelque mois plus tard, Hawk attendais toujours une quelconque réponse envoyer furtivement depuis ses terres mais l'heure était a la bataille.
Le capitaine le convoque, il faut prendre les armes, Tuer l'ennemis.


Hawk, tu ne dois plus penser a elle pour le moment. Brandit l'épée, tranche et soit victorieux.


Le capitaine lance la charge, l'attaque est repousser. Le capitaine d'Evez est fait captif. Hawk revoit son père dans le même état avant son exécution.
Tout se passe si vite. L'odeur du sang sur ses mains commence a lui donner la nausée a moins que se ne soit les corps a quelque mettre du campements ou le colis que le garde a déposé derrière cette souche lors de la relève. Si seulement il y'avait un cerf ou un lapin, cela changerais de la ration du légionnaire. La paye est bonne en Evez mais pendant la guerre, le ravitaillement est infâme.
Un courrier arriva enfin et Hawk vu demander dans la capitale de toute urgence. Rien n'est plus agréable qu'une permission pour se refaire les narines mais l'angoisse est toujours la, la crainte de perdre les compagnons, la crainte de devoir fuir de nouveau...


  
De quoi s'agit il? Cette lettre vient elle de Navare?





je suis désolé messires, je n'ai pas le droit de lire les courrier et je ne connais pas le sceau ici présent. Répondit le coursier en tout humilité.




Donne donc! ... oui c'est bien mon Blason! Voit, le faucon et l'aigle sur les dunes; tu t'en ira plus instruit mon ami. 


Expliqua Hawk au facteur d'un air réjouis  Avec empressement, il ôta le cachet de cire et lu la lettre. Son visage d'abord radieux et souriant comme celui d'un enfant commençait par fondre et a prendre une allure inquiétante.
  



Inconnu amant de la Reine Rolantasil de Navare.
Nous avons connaissance de votre domicile approximatif évoqué dans la lettre que tenais notre reine.
e pLa signature manquais. Etes vous si mal appris que vous ne signez pas les lettre? Quoi qu'il en soit et qui que vous soyez, j'ai le présent regret de vous annoncer que notre continent est en Deuil.  

La reine pour qui vous aviez visiblement de l'affection et morte a l'instant a compté de l’écriture de cette lettre. L'enterrement a lieux a la prochaine floraison de Fluoryum noctua. Votre présence n'est pas désirée, seul la famille et le royaume des dunes est convié.  
Adieu.

    

Ed Diano, scribe du royaume des dunes de Navare.

  


Hawk se retrouvais seul, sous la pluie sur les marche du palais d'Evez. Il ne savait plus quoi pensé ni quoi faire. Le coursier attendais qu'on le renvois sous l'abris du forgeron d'en face. Il avait visiblement l'habitude de livrer des nouvelles bonnes et également mauvaises.  
Hawk leva la tête et tenta de réfléchir. Que faire? Il regarda le coursier qui avait hâte de rentrer chez lui pour échapper a la pluie et l'appela:
  

  

Toi! Tu va aller trouver un cavalier et lui remettre une lettre. Mais d'abord suit moi, je vais te la donner. Elle doit aller au capitaine et si par je ne sais quelle ruse il est retenus par l'ennemis, elle ira a Altadir. Il se mit a écrire la lettre en question:

  

"Je ne pourrais pas assister a la prochaine bataille, j'ai une affaire urgente a régler de l'autre coté de la mer de l'ouest. Comptez sur moi pour la suivante, je vous ramènerais le double de tètes pour rattraper mon retard, croyez bien que la fureur ne me manque pas.
Courage mes amis, que Mana vous garde.


  

Hawk S.L. de Nagaroth."
 
 



La signature manquais a ma lettre, elle a du la déchirer pour cacher sa provenance. Je dois mettre la main dessus, mais d'abord, allons cueillir quelques fluoryum noctua.

  
  

Hawk partis vers le port et embarqua dans une petite escale de marchants qui connaissaient bien la mer. Son visage regardais le ciel gris et ses larmes se mélangeais a l'eau de pluie. Au fond, cette pluie ne rendait pas sa peine visible, c'est plutôt une bonne chose pensa t-il.
    



La nuit tombe et les étoiles brillent, la plus belle de toute a rejoint les siennes. Que la déesse te garde mon amour, par les huit  je te rejoindrais une fois ton honneur lavé.     

    *eh eh eh je l'ai  enfin trouvé...* Karsaib sourit dans l'obscurité tout en se frottant les mains avec convoitise. *Ce trésors inestimable a porter de main !!*

C'était en effet une soirée agréable pour lui. Hormis la pluie incessante qui s'abattait frénétiquement depuis plusieurs jours, l'information qu'il avait réussis a chourer lui avait rendue le sourire. 

Et maintenant le moment cruciale était arrivé. Avec une précaution chirurgicale il ouvrit doucement le coffret...Karsaib ne put contenir ces larmes. Un paquet entier de biscuits elfiques était la sous ses yeux !!! 

Il est vrai qu'ils se vendaient très cher sur les autres continents. Quel dommage pour ces pauvres marchands... *vous n'en tirez pas une seul pièce ces biscuits sont a m...*

- Levez l'ancre !!

Karsaib leva la tête surpris.

- Quoi déjà ?? s'écria t-il. 

Rapidement il ferma le coffret et se leva près a partir. Mais au moment ou il allait atteindre la porte, il vit la poignée de celle-ci s'ouvrir. La poisse était au rendez-vous, mais il eu au moins le temps de se caché.

*me voila bien avancé maintenant... comment je vais faire pour rentrer ?!*

     

    Pendant le voyage, on faillit lancé un jeune homme à l'eau. Un passager clandestin qui se retrouvais par erreur sur le navire et qui semblais porter un intérêt tout particulier aux gâteaux elfique de Blithia. Cette histoire arriva aux oreilles de Hawk une fois arrivé en Illusia; le détail d'un gourmet en pâtisserie elfique ne manqua pas de rappeler à Hawk son ami Karsaïb. Cependant, aucune trace de lui n’a l’amarrage  S'etait il envolé pendant le voyage ou attendait-il que le bateau reparte pour Blithia, voyage qui lui aurait été possible en échange de quelque corvées de matelot pendant une semaine.
Hawk descendis et fis profil bas. Les quais grouillaient de soldats qui ne manqueraient pas de le tuer sur les champs s’ils le reconnaissaient.
En montant dans un aéronef, (transport de haute technologie uniquement en Illusia car les matériaux et l’énergie disponible ne se trouve que sur l’île et ne peuvent être transporter en mer) Hawk retrouva des souvenir douloureux de son passé. En survolant les plaines des terres de Nagaroth, Hawk se rappelait de son enfance mais aussi du massacre de ses parents. En arrivant sur le désert de Navare, résidence de Rolantasil et ancien foyer adoptif de Hawk, on pouvait voir le cimetière noir de monde. Un fois rendus à la cérémonie, Hawk se trouva un coin derrière un arbre qui abritait la tombe d'un malheureux voleur de Navare. La princesse fut enterrée a côté de la tombe de son frère Eagle, que Hawk est accusé d'avoir tué froidement. Hawk attendis prés de 8 heures que tout pour que le monde se disperse. La nuit tomba et les proches de la princesses rentrèrent chez eux. Hawk alluma une bougie qu'il posa sur la tombe de son aimée et tomba à genoux.
 
"J’espère qu'elle n'est pas trop chaude, je ne voudrais pas te brûler...
Comment a-t-elle fait pour te briser de la sorte? Bon sang! Si seulement on m'avait dit que ta dernière visite dans les geôles était la dernière fois que je te voyais, jamais je ne me serais enfui. Avec toi s'en va mon amour, ma raison de vivre... Je te le jure, la ici, sur ta tombe, je ne cesserais jamais le combats jusqu'à ce qu'elle paye.
Deux tombes, deux promesses. Je te promets à toi et à Eagle de vous venger. Devant Mana, on se reverra tous les trois. Je la tuerais et la ferais souffrir quitte à y laisser la vie.
Eagle, je ne suis pas venu très souvent depuis ta mort, excuse-moi. Quand tot cela sera fini, on devrait pouvoir parler plus souvent. J’espère que je pourrais avoir le temps de revenir mais Blithia est tellement loin..."
 
Hawk fini par s'endormir mais fut réveillé par le fossoyeur en pleine nuit.
 
"EH! TOI! Mais que fais-tu avec le corps de la princesse? Bon sang, encore un malade qui s'adonne à des rituels Immondes! Va pourrir en Mavolie fils de chien!"
 
Hawk, surprit, se releva brusquement et perdit sa capuche qui lui avait permis de passer incognito en Illusia.
 
"Par ma pelle! Seigneur Lance! Mais cela fait bien 15 ans que vous êtes mort, je vous ais moi même enterré! Comment un tel miracle est possible?
 
Hawk, surprit mais à la fois amusé par la situation entra dans le jeu du fossoyeur. C’était un vieil homme un peu voûté avec un aspect effrayant mais à voir la tête qu'il faisait, il était difficile de ne pas en rire.
 
"Par quel miracle? remettrais tu les pouvoir de la déesse Mana en doute?
 
-Non sire, loin de là mais... après une quinzaine d’années  avouez que vous êtes bien fringuant... Bon sang, êtes là pour reprendre vos terres? Votre domaine a été mis à sac et le seul survivant, votre fils, a disparu. C'est sa fiancée qui est enterrée là. Le pleutre a tué son frère et s'est joué d'elle. On dit qu'il l'a souillé et l'a laissé seule avec le seul souvenir de son frère mort comme cadeau d'adieu. Excusez mon langage sire Lance, mais apprenez que votre fils est un traître."
 
Sur ses mots, Hawk se senti faible. Est n'avait qu'une envie, tordre le cou du vieillard et lui arracher la langue. Au lieu de cela, il serra les poings et fit preuve de calme comme sa réputation lui attribut. Le vieillard était évidement sous l'influence de Bigieu et des rumeurs urbaines, il était inutile d lui faire du mal mais le jeu devais cesser.
 
"Bon c'en est assez, je ne suis pas Lance, je suis Hawk de Nagaroth, son fils, le traître en question."
 
Sur ces mots, le vieillard se sentis mal et hésitât à appeler la garde mais la tristesse visible dans les yeux de Hawk lui firent prendre conscience d'une chose. Seul un fou serait revenu pour des broutilles dans sa situation, si Hawk est bien présent  c'est qu'il devait y avoir des choses qui clochent dans la version officielle des faits concernant la tragédie de Navare.
 
"Par Mana, vous êtes en vie! Tout le portrait de votre père mais vous n’êtes pas en sécurité ici jeune maître  Promettez moi de ne pas me faire de mal et je vous écouterais et cacherais votre présence si toutefois, il s’avère que la vérité est autre que celle de la souveraine Isabella."
 
Hawk promis au vieux fossoyeur que si sa mort devait être une nécessité  il serait au fond d'un lac depuis longtemps. Le Vieillard était assez peu éduqué pour un Illusien mais pas totalement idiot. Il emmena Hawk chez lui, dans sa cabane qui marquait le coin du cimetière, où il entendit toute la vérité sur la mort d’Eagle et de la princesse.
 
"Tout ce temps à vous maudire... J'adorais votre père et voilà que j'ai passé ces dernières années a souhaité vous voir tomber sous le joug de la justice. Pardonnez-moi jeune maître, nous avons tous été dans l'erreur mais maintenant, votre retour marque une nouvelle ère. Il faut vite prévenir le roi!
 
-NON! Malheureux, le roi est sous l'influence d'un sortilège de Bigieu... je veux dire Isabella. Personne ne doit savoir que je suis en vie; du moins, que je suis venus ici. Du reste mon ami, vous vous êtes mis dans une situation délicate. Je sens en vous une agitation mais aussi une grande loyauté envers ma famille. Comptez parmi mes amis, j'aurais besoin de vous. N’écrivez pas directement à mon adresse, adressez tout courrier à un certain Xeres en Evez, il me le transmettra. Je dois repartir car j'ai de nouveau contacts sur Blithia, des amis pour certain, des gens de bien, des gens d’exception qui compte sur moi. Gardons contact mon ami mais restez discret je vous en conjure. Je ne tarderais pas à mettre fin à tout cela mais seule ça va être impossible. J'ai besoin de mes amis et par conséquent, de votre aide. Sommes-nous d'accord?"
 
Sur ses mots, le vieillard se ressentis rajeunir et revoir le courage et la détermination de Lance. En assurant à Hawk une discrétion tombale, jeu de mot un peu cocasse pour un fossoyeur que Hawk ne manqua pas de relever, il le laissa partir soulagé en direction du port une semaine plus tard pour le navire marchand en direction de Blithia.
 
C'est donc le cœur plein de chagrin mais aussi soulevé d'une rage sans borne que Hawk rentra sur Blithia. De la colère, il en avait à revendre mais avoir quelqu'un de son parti là où tout le monde le prend pour le meurtrier le plus horrible de l'histoire, il trouva au fond de lui une lueur d'espoir.ou tout le monde le prend pour le meurtrier le plus horrible de l'histoire, il trouva au fond de lui une lueur d'espoir.

(Fin du 1er épisode).

Portrait de hawkeys
A propos de hawkeys

Né avec une super Nintendo dans les mains, je savais comment faire pour muscler mes pouces. Ma formation a commencé en 94 sur super Mario world, Zelda a link to the past, Super Castlevania IV, Street figther II et super nintendo scope 6. Dés mes 4 ans, j'ai pris la directive de jouer au RPG japonais et de me laisser envoûter par les mondes féeriques et les combats épiques (#secret of mana, FF, et fire emblem). Las d'en rester à des simulations, j'ai finis par m’enrôler dans une assos de GN mais les commentaires des jeunes joueurs sur les jeux rétros étant remplis d'ignorance, j'ai décidé de rengainer mon épée, poser mon carquois pour un temps, et refaire appel à ma manette sacrée afin de montrer que jeu vidéo n'a pas commencé par les jeux de guerres d'Activison. Mon rêve serait évidemment d'en vivre, mais pour le moment, je me contente d'éduquer mon jeune frère pour qu'il cesse de confondre Link et Zelda dans la cours de récrée.

Sur le même thème...

Commentaires

Portrait de boum59

Oulala ça doit être beaucoup de boulot !!

Mais sinon je trouve ça excellent !! =D

Portrait de hawkeys

Voila voila, la suite en masse! Chapitre 3 et 4 si je puis dire. Bonne lecture

Traîtresse, traîné, putain... Ruby en avait entendu des mots lors de cette bataille. Sa première bataille avec Evez et ils en sortent victorieux. Les soldats fêtaient ça mais elle restait en retrait cette fois-ci. Cette guerre ne l’intéressait pas plus qu'avant... Ils s'en étaient pourtant passé des choses. Son petit arrangement avec Ktheim pour sa capture lui avait rapporté cent pièces d'or et encore une fois Hawk n'avait cessé de la surveiller.

 

Lors de son arrivée à Evez, Ruby était déjà assez heureuse qu'ils aient accepté de la garder, le Capitaine Xeres avait ordonné à Hawk de la surveiller constamment et de ne pas la lâcher d'une semelle. Elle pouvait comprendre cette réaction, elle était Trügarienne et il en faudrait du temps pour lui faire confiance, mais au début elle avait eu du mal. Ruby étais indépendante, solitaire la plupart du temps. Avoir toujours la même personne à ses côtés avait été énervant au plus haut point. Mais au final elle avait trouvé quelques points communs avec Hawk. Lui aussi avait été un voleur et même si Ruby ne savais pas grand-chose de sa vie, elle avait finis par l'accepter. Ils ont d'ailleurs brillé lors de la bataille avec très peu de blessures et beaucoup de morts de l'autre côté. Ruby ne l'avait pas prévenu de sa capture organisée, qui lui avait permis de voir aussi le camp adverse et donc combien de soldats ils étaient, et Hawk avait risqué sa vie pour tenter de la récupérer. Elle s'en est un peu voulu sur le coup mais elle n'avait pas vraiment l'habitude de marcher en duo et elle avait pas mal de choses à apprendre à ce niveau-là. Mais Hawk était comme elle, un solitaire à la base et il devait sûrement avoir autant de mal qu’elle  à s'habituer à cette situation...

 

Surtout que Ruby n'était pas facile à vivre... Elle se moquait bien des ordres qu’elle recevait et n'en faisait toujours qu'à sa tête. Hawk lui avait sauvé la vie plus d'une fois mais Ruby le lui rendait bien, le soignant quand il était blessé et elle l'avait même ressuscité une fois. Elle lui était redevable puisqu'il était l'un des seuls à la défendre quand d'autres l'insultaient. Certains Evezien pensaient qu’elle les trahirait également... Et pour aller où cette fois-ci ? Retourner à Trügar ? Sa tête était mise à prix et la plupart des soldats la détestaient. Il ne restait que très peu d'allier là-bas, Ktheim sûrement... Mais elle n'en voyait pas d'autres. Certains la recherchaient plus que d'autre, comme l'Ours, celui qui avait effectué toutes ses tortures avant que Ruby n'arrive à s'enfuir... Elle attendait avec impatience le jour où elle pourrait le tuer pour de bon, sans que personne ne vienne lui redonner la vie.

 

Cette situation était compliqué... Ruby savait qu’elle ne pourrait jamais retourner sur le continent de Trügard. Rien ne l’attendait là-bas, elle ne se souvenait même pas avoir eu une famille un jour... Mais cela faisait quand même bizarre. Quelle vie de chien... Elle était tellement mieux à aller de village en village, volant et s'amusant à sa guise avant de changer de lieu et de recommencer. Pourquoi avait-il fallu qu’elle tue ce garde par mégarde ? Elle se retrouvait maintenant recherchée et faisant partie d'une armée qui était encore il y a peu les ennemis qu’elle devait tuer. Ruby devait s'y faire... Mais elle était contente qu'il y ait quelqu'un qui la défende en ces temps troublés.

 

D'ailleurs, où était-il ? Sûrement fêtait-il la victoire avec les autres...

La dernière bataille avait permis à Evez limité les degats de cette derniere campagne. Le gouvernement ordonna une formation des soldats plus solide et deplora ces terres perdues. Les veterants feterent leur victoire dans la taverne et jouissaient des encouragement du capitaine a propos des batailles certes douleureuses mais qui auraient pu etre pire. Hawk rentra dans le baraquement des soldats et s'allongea sur un lit. il songea a acheter une propieté dans la capitale pour tenter d'oublier les récents évènements qui le torturaient. Il faisais souvent preuve d'humour et de bonne humeur face a ses compagnons pour paraitre fiable et face a l'ennemi pour ne pas sembler defaillant ou faible mentalement. Finalement, cette idée ne le tentait plus. Et il pensa plutot a constuire une cachette a l'exterieur des mur ou il pourrait se cacher pour laisser libre expression a sa peine sans que personne n'en su jamais rien.

Il sorti donc du barraquement, profita de l'obscurité de la nuit et chercha un coin propice a un repere digne du voleur qu'il fut jadis. Il fini par tomber sur un grand chene qui avait les racines enlaçant un rocher. Il lui suffisait de creuser et de mettre de bon etaux pour ne pas que le toit ne l'ensevelisse. Il se mit a l'ouvrage et petit a petit, il fit un salle, puis deux, puis une troisieme encore plus grande. L'impression d'etre un nain lui vint a l'esprit et le fit sourire mais il faut dire que pour trouver cet endroit, il faudrait avoir de l'oeil et de beaucoup d'instinct. Pour meubler, il fallait agrandir l'entrée et acheter des meubles. Il etala donc des brindilles au sol et les recouvrit d'un lit de paille. On a deja vu plus confortable mais Hawk avait deja bien connus pire. Cela lui rappelais un village d'Illusia occupé par des etres etranges, une espece de champignons humanïodes fort aimable qui avait baptisé leur village Bollet.

 

 

Tout en repenssant a Illusia, il s'endormit. il dormit prés de neuf heures avant de se rendre compte que de l'eau ressortait de la terre qui lui servait de sol. Il sortit donc, les botte boueuse et alla les laver dans un ruisseau qui coulait non loin. Il entreprit la fabrication de planches qu'il taillat grossierement avec son épée puis les lia entre elle avec de la visselle elfique qu'il avait "trouvé" lors de son arrivé sur Blithia et de sa premiere rencontre avec les creatures de ce pays. La ficelle elfique ne casse presque jamais et gonfle en presence de l'eau pour secher ensuite et se degonfler une fois l'eau evaporée. Hawk etait deja a l'aise concernant la survie, on l'avait deja envoyer espionner de riche caravanes pendant plusieurs jours lors de son initiation a la guilde des voleurs de Navare mais il se felicité d'avoir reussi a se construire un coin si douillet et caché de tous. Il se reposa quelque instant et reflechit sur sa situation. Il s'avait qu'il avait acquis une place importante au sein du royaume d'Evez et ne devait donc en aucun cas, tenter de trahir ce parti. Cependant, en etudiant la serie que malchance qui avait tué sa bien aimée, il en conclus que rien ne lui serait offert. Il fallait donc se remettre au boulot, le voleur avait dormis depuis trop longtemps. Ses capacités de discretions et de disparition se sont ameliorées grace a la guerre; il sera donc facile de remplir sa bourse en "empruntant" indéfinitment de l'argent a certain riches pleutres qui n'osent meme pas se battre pour Evez, le tout sans jamais se faire voir.

 

 

Son choix etait donc fait; Voler les riches qui ne prennent pas part au combat et les Trügariens qui s'egarent en Evez. Mais en finissant de planifier son retour dans le monde de la furtivité, Hawk eu soudainement l'impression d'oublier quelque chose.

 

 

"Par les neufs! Ruby! Je n'ai aucune idée de se quelle fait ni de se qu'il peut lui arriver! Merde! Je dois la retrouver immediatement!"

 

 

Retrouver un diplomate, un homme ou un animal est chose aisée pour Hawk mais retrouver une voleuse qui semble aussi talentueuse qui lui ne va pas etre chose facile.

Hawk ressorti de son nouveau chez lui, posa de lourde ecorses en guise de porte d'entrée et les couvrit de feuilles puis partis immediatement a la recherche de Ruby.

De son coté, Ruby vit deux hommes sortir de la taverne, totalement ivre... Une aubaine pour elle, ma bourse était vide et on pouvait encore entendre dans la leur le bruit des pièces s'entrechoquant. Elle se leva du banc sur lequel elle était assise et suivit ses deux victimes. Il ne serait pas difficile de les voler, l'alcool affaiblissait leur réflexe et leur logique... elle accélérait discrètement en direction de leur ceinture. Sans bruit et toujours les suivant, elle défit les liens des bourses et réussit à en avoir une... L'un d'eux se retourna vivement, suivis de l'autre, et elle pris une forme éthérée afin de les traverser pendant qu'ils se retournaient. Elle était toujours derrière eux... Ce nouveau pouvoir était très pratique, il lui permettait d'être intangible et transparente même si elle était toujours visible aux yeux des autres. Par contre, elle ne pouvait pas rester ainsi très longtemps, cela lui prenait beaucoup de force... Alors qu'ils reprenaient leurs chemins, Ruby les traversa de nouveau pendant qu'ils se retournaient puis parti. Elle reprit sa forme normale et joua avec la bourse, la lançant en l'air et la rattrapant. Un peu d'or en plus pour elle, cela ne pouvait que lui faire du bien. Alors qu’elle marchait dans les rues, elle aperçut son garde du corps. Un petit sourire s'afficha sur son visage et sans même essayer de fuir elle s'approchait de lui, la bourse en main, et lui dis :

 

« - Je te paye un coup ? J'ai emprunter ça à un type qui passait par là... »

Un peu avant cela, la recherche de Hawk commençait assez lentement. Evidemment, personne n'allait lui dire "Oui! j'ai vu une voleuse, je sais ou elle habite, regarde c'est la-bas, tu vois la maison toute éclairée que l'on voit de loin?" Il se doutait que cette enquête nécessiterait toutes ses compétences de traque. En donnant une description physique au gens d'Evez, il se retrouvait toujours au même point.

 

"Excusez moi, vous n'auriez pas vu un femme a peu prés haute comme cela avec un teint trop parfait pour ne pas etre celui d'une mystique? Non? Bon eh bien merci...

Eh mon gars! t'aurais pas vu une demoiselle errante qui semble decouvrir la ville? Non? Tant pis...

Monseigneur! Je suis a la recherche d'une personne, une femme avec de charmants atouts qui serait étrangère a Evez. Vous ne l'avez pas vu? Allons, je suis sur qu'un corps comme le sien n'aurait pas pu échapper a votre œil agiles. Je vous importune? c'est donc que vous savez de qui je veux parler mais... Eh! ne partez pas!"

 

 

Personne ne semblai l'avoir vu, a croire qu'elle n'existait pas.

 

 

"Bon, réfléchis Hawk, ou peut elle bien être. un endroit ou l'on peut gagner de l'argent facilement en escroquant des gens... Le Temple d'Evez!"

 

 

En allant au temple ou beaucoup de guerriers se rendirent, Hawk jeta un regard sur chaque visage qui constituaient cette masse concentrée d'Eveziens. Son regard, pourtant aiguisé, n'arrivait pas a la trouver. Pourtant personnes n'est plus naïf et facile a dépouiller qu'un citoyen adepte d'Elbereth se rendant a la messe du soir. Il recommença donc a poser des questions au guerriers présents.

 

 

"Dis moi soldat, je suis a la recherche de Ruby, ne l'aurais-tu point aperçut?

 

 

-Ma fois non lieutenant, mais comment se fait il que vous la recherchiez? le capitaine Xeres aurait-il confié cette tache a la mauvaise personne?

 

 

-Apprend a rester a ta place soldat! Je l'ai quitter des yeux pour... Par ordre du capitaine en personne pour des raisons secrètes. Maintenant si tu ne veux pas que ta paie baisse, dis moi ou je peux trouver un de ses contact et cesse de m'importuner avec des questions inutiles!

 

 

-Et bien avec tout mon respect, avez vous pensez a chercher prés de la maison close? La connaissant, elle devrait toujours traîner autour des lieux de débauches."

 

 

Hawk attrapa le soldat par le col et le tira prés de son visage. Il bomba le torse pour intimider le soldat lui ordonna de surveiller ses paroles.

 

 

"Tu penses vraiment que je passerais mon temps a surveiller une putain? Quand accorderez vous une chance a Dame Ruby de se refaire une reputation?

 

 

-Si elle a réussit a vous semer, c'est quelle doit avoir certains talents dans les arts criminel comme le vol ou l'assassina. je vous en pris capitaine, vous me faite mal, lâchez moi!

 

 

-Je n'ai pas d'ordre a recevoir de toi soldat! je te lacherais quand bon me semblera! Pour vous les voleurs et les assassin n'ont il aucun sens moral? Sache que j'ai grandis aux sein de voleurs et d'assassins qui m'ont tiré de la misère et de la solitude. Karsaïb, qui a assassiné une trentaine de Trügards, ne compte t-il pas parmi les Eveziens les plus pacifiques et sympathique malgré son visage d’écailles? Je pourrais moi même te tuer sans que ne t'en rend compte et personne n'en saurait rien. Ne t'avise plus de dire de telle insulte d'une personne qui a traversé ce qu'elle a subi. Pour Evez elle a trahis son pays et a été torturé et pour cela, nous lui devons allégeance. Retient bien ses paroles et fais passer le mot a tes freres. Si l'un deux te renvois quelques poing a la figure, qu'il vienne me voir ensuite."

 

 

Hawk lâcha le soldat qui visiblement avait mouillé ses bottes mais avait compris la leçon. Il couru directement se réfugier dans le temple, importunant les fidèles qui priaient de son odeur d'urine.

Ce soldat avait prononcé l'avis commun sur Ruby et Hawk avait peur qu'il n'ai raison. Toute fois, comme il fallait chercher un lieu de dépoche, Hawk commença par la taverne espérant y trouver Ruby plutôt que dans le havre des plaisirs.

Il faisait totalement nuit à présent et Hawk se trouvais devant la taverne. Il entra et commanda un chope de bière maison qui n'avait pas mal de succès auprès des clients. Il observa autour de lui ne vit toujours pas Ruby. Il remarqua cependant deux hommes qui devaient fêter quelque chose et qui avait, à la ceinture, une belle bourse qui sentait l'or. Ruby ne pouvais rater une t'elle occasion. En sirotant sa bière, Hawk les surveillait et lorsqu'il se levèrent pour partir en titubant, il entreprit de les suivre.

En restant a distance raisonnable d'eux pour ne par paraître suspect, il les perdit des yeux le temps d'un virage puis, dés que le contact visuel fut rétablit, il aperçut une personne en plus derrière eux qui se dématérialisa pour les traverser et réussit a voler une bourse bien remplis.

Hawk admira cette technique et resta immobile jusqu’à reconnaître Ruby. Il s’avança alors vers elle, soulagé de voir qu'elle préférait ruser des vices de l'alcool que d'abandonner ce qui lui restait d'amour propre sous le corps d'un riche Evezien trop gras. Peut être qu'il n’était pas désespéré de croire en elle.

 

 

Avant même qu'il ait pu dire quelque chose, Ruby lui proposa d’aller boire un verre a la taverne. Un peu surprit par cette proposition soudaine mais rassuré en voyant qu'elle se portait comme un charme, il accepta.

 

 

"Le tutoiement semble être au gout du jour entre nous. "Emprunté" dis tu? Et bien si ce mot a la même signification pour moi que pour toi, allons vite profité de cet emprunt avant qu'on nous le redemande."

Hawk se réveilla, il ouvrit doucement les yeux qui ne voyais pour le moment que du brouillard. ne fois que son regard fit le point, il se rendit compte qu'il se trouvait ans un lit confortable, bien que désordonné, au centre d'une chambre qui lui était inconnus. En regardant autour de lui, il comprit que la nuit avait était agitée; Des bouteilles cassées sans trop d'alcool au sol, comme si elles n'avait jamais étaient pleines, des entailles sur les murs, des griffures sur son torse et un mot a coté de lui sur lequel on pouvait lire "Qui a dis que le crime ne paie pas". Que c'était il donc passé ici? Tout ce dont il se souvenais restait de bons souvenir en compagnie de Ruby et d'une dizaine de chopes dans la taverne. Qu’était il advenu d'elle? Était elle l'auteur des griffures sur son torse? Toute ses questions lui donnèrent le tournis, il remis sa tunique et sorti en titubant. Il avait encore son pantalon, avait il seulement servi a aiguiser les ongles d'une femme et a boire sans soif? Et ce mot, qui donc l'avait écrit?

 

 

En rentrant dans son repère, Hawk sentait qu'il allait bientôt trouver les réponses a ses questions mais pas tout de suite. Il sentait que ces événements allaient a voir des répercussions sur les jours prochains. Pour l'heure, il devait se reposer car le convois pour le front partait dans la soirée. Il lui fallait être en forme et faire bonne figure devant Xerés.

 

 

"Eh! j'ai encore perdu Ruby! Bon il me suffira de la retrouver pour arriver avec elle au camps, vu ses talents, elle ne devrait pas avoir trop de mal pour se débrouiller seule un jour ou deux."

 

 

En se rassurant, Hawk s'endormit sur son tas de paille dans son terrier et avait hâte de retourner en campagne pour retrouver Ruby, tuer quelques Trügariens et se remplir la bourse pour pouvoir meubler son nouveau domaine.

A son réveil, Hawk entendit les bruits d'un convoi qui passait à quelques pas de chez lui. Les chants des soldats, confiants depuis les récentes victoires d'Evez, résonnaient dans la forêts. Les oiseaux alors réveillés par ces chants et le bruit des pas synchronisés des chevaux et des roues en bois butant sur la roche, s'envolèrent en toute hâte dévoilant ainsi le passage du convoi. Hawk avait manqué le départ et devait donc se dépêcher pour ne pas être considéré comme déserteur. Il s'habilla, s’équipa et s'arma puis partis a la poursuite du convoi.

 

 

Il ne put le rattraper malgré sa course et cela lui valut quelque instant de retard. Heureusement que Hawk connaissait bien la foret pour ne pas rater le début des affrontements. En arrivant, tous l'acclamèrent. Il allait devoir prêter serment et ainsi demeurer parmi les proches du capitaine Xeres. Il n’était pas le seul dans ce cas la. D'autres compagnons tel que Azim, Karsaïb, Altadir et Kalaros allait devoir s'agenouiller pour recevoir les honneurs de guerre qui leur sont dus. Ce n’était qu'un ruban décoratif qui symbolisait une autorité et une responsabilité dans l'armée qu'on lui remit mais Hawk se sentait honoré de recevoir officiellement un titre qui liait désormais un lien entre Evez et lui.

 

 

Les hostilités commencèrent, la bataille fut longue mais les hommes d'Evez firent preuve d'une immense ténacité au combat. Le moral au beau fixe, chaque charge fut un succès. Une première victoire savoureuse qui continuait alors une série de manœuvres habiles de la part du capitaine Xeres. Cela ne dura hélas pas. Durant la bataille, Hawk avait perdu Ruby qui s’était faite attraper par les Trügariens. Ces barbares n'ayant aucun sens pratique, envoyèrent un messager pour transmettre la rançon de 10 pièces d'or en échange de Ruby. Malgré la situation, cela fit rire bien des Eveziens et Hawk, se sentant coupable de la capture de Ruby, se proposa de payer immédiatement les 10 pièces d'or pour la retrouver au plus vite. Finalement, le messager qui n’était qu'autre que Larcher fut lui même capturer par le capitaine (Eho ! c'était Azim !) pour servir de monnaie d’échange. Ainsi, la transaction se fit de manière pacifique.

 

 

La bataille suivante fit couler bien du sang Evezien. Altadir qui avait toujours été un peu extrême sur la tolérance des autres cultes, avait cette fois perdu la tête et obligea les soldat a choisir entre Elbereth et Xeres, divisant ainsi l'armée en 2. Azim demanda à Hawk de le trahir pour infiltrer le rang des fanatiques et ainsi y semer la discorde. Protégé par une étrange magie, les forces de Hawk se virent décuplées auprès d'Altadir mais ils ne fallait pas oublier sa mission. La réunification de l'armée et la chute d'Altadir était nécessaire pour repousser les Trügariens. Malheureusement, une fois la mission de Hawk accomplie, les Trügariens qui avaient prit de l'avance sur la bataille, massacrèrent les Eveziens qui n'attendaient que le retour de leurs compagnons. Hawk vit tomber tous les soldats qui étaient si fiers de combattre dans une armée si talentueuse. L'armée de Trügar avait enfoncé les lignes Eveziennes et beaucoup de soldats se sont vu évacuer d'urgence pour ne pas y laisser la vie. Il ne restait plus que Hawk est Xeres, tous était tombé ou s’étaient replié. C'est donc dans  un dernier espoir que se perdit cette bataille. Les mystiques rendirent la santé à Hawk et Xeres qui se préparèrent ensuite à organiser la prochaine attaque.

 

 

La prochaine bataille sembla bien engagée mais des paysans du pic d'Agramor vinrent quérir de l'aide car la région subissait d’innombrables massacres de la part des Manéens. Cette menace s’avérait être bien plus grande que Trügar. Il fallait à tout prix cesser cet affrontement ridicule et s'allier contre un ennemis commun qui pourrais s’approprier toute l’île de Blitha. Hawk aida alors Azim à communiquer avec Kharm et à arrêter l'affrontement. Hawk étant le plus pacifique des gradés d'Evez raisonna Kharm et lui proposa un entretien au nom du capitaine. Xeres accepta un entretien mais renvoya Hawk de la conversation afin qu'il maintienne les soldats dans le calme. Avait-il confiance en lui et en ses capacité à éviter les conflits ou ne voulait-il pas subir d'avantage son influence qui pourrait passer pour de la lâcheté ?

Quoi qu'il en soit, il fallait obéir aux ordres. Hawk rejoint donc la tension du front et surveilla attentivement le moindre mouvement violent de la part de chaque soldat.

Tout se passait bien jusqu’à ce qu'Yriel attaqua un Trügarien qui n'avait rien demandé d'autre que d'attendre le retour de son chef.

 

 

"Yriel! N'en fait pas plus! Je t'en conjure rengaine ton arme!"

 

 

Sous le refus d’obéir, Hawk sorti une flèche et menaça Yriel qui n'avait pas l'air dans son état normal.

 

 

"Soldat! Cesse immédiatement, c'est un ordre! Ne discute pas ton supérieur, je te préviens une dernière fois, rengaine ton arme!

 

 

Ak, ayant compris qu'il n'y avait aucun moyen de raisonner Yriel, se jeta sur lui et l'immobilisa. Yriel en se débattant le blessa mais Hawk réussit alors à assommer Yriel et à le désarmer. Le calme rétabli et les blessés soignés, il ne manquais plus qu'à espérer que Xeres prenne la bonne décision.

Finalement, une alliance temporaire a été établie. Le combats pris fin ; La prochaine bataille serait donc au pic d'Agramor, elle donnait à Hawk un mauvais pressentiment mais il ne devait pas être le seul. Quoi qu'il en soit, il fallait s'unir et éliminer cette

menace qui se propageait comme une maladie.

Pleutre, lâche, agent double, tels furent les mots que les Eveziens prononcèrent sur la venu de Hawk. Apres une campagne difficile mais plutôt réussie, il espérait entendre autre chose que ses mots la. Pour ne pas créer de nouveau conflit avec les fanatiques d'Elbereth, la stratégie "trahison du capitaine" qu'Azim lui avait demandé était resté secrète. Il ne fallait pas en rajouter la dessus sous peine d'une guerre civile. Le fait que Hawk alla parlementer avec Kharm sans autorisation du capitaine pour une trêve et d’empêcher ensuite les soldats Eveziens de tuer quelques Trügariens supplémentaires justifiait le regard irrespectueux des gens de la capitale à son égard. Pour oublier un peu les problèmes à venir, Hawk alla se détendre dans la taverne.

 

 

Comme a son habitude, elle était pleine à craquer. La bière lustrait le comptoir et les blagues grossières résonnaient dans tout l'établissement. Lorsque Hawk franchis la porte, les regards se tournèrent vers lui et les discussions semblaient avoir disparues.

 

 

"Tavernier, je te salut! La même que d'habitude je te prie.

 

 

-Certainement légat. Voila, une bonne mousse comme on en fait peu, la même que d'habitude!"

 

 

L'entrain du tavernier au milieu des messes basses de la taverne redonna le sourire à Hawk. En voila un qui ne le jugeai pas trop durement. Hawk empoigna la chope, la colla sur ses lèvres et leva la tête, absorbant la bière d'une traite. Le tavernier, impressionné de cette descente, lui en resservi une autre. Les discussions reprirent dans la taverne et Hawk, sur le point de siphonner sa deuxième pinte, senti sur son épaule comme une main qui cherchai à le faire se retourner.

En se retournant, il vit deux mercenaires qui semblaient ne pas être d'humeur amicale:

 

 

"Messieurs, que puis-je pour vous?

 

 

-Ce que tu peux faire pour moi c'est virer ta sale gueule d’étranger d'ici.

 

 

-Hem... je vous demande pardon, il semblerais que je sois Evezien certifié. A qui ais je l'honneur?

 

 

-Arrête tes sarcasmes! Nous sommes deux mercenaires Eveziens, nous sommes né ici et ce qu'on aime, c'est le travail bien fait. Tu sais ce que c'est le travail bien fait? Le travail bien fait c'est quand on nous paye pour tuer des barbares et qu'on les tues avec plein de pièces bien méritées dans la bourse.

 

 

-Votre sens du devoir vous honore, mais je vois très bien où vous voulez en venir et je n'ai nulle intention de perdre mon temps avec vous. Si vous permettez, j'ai une pinte à boire.

 

 

-On te permet que dalle enfoiré! Mais toi tu te permet bien des choses apparemment, cesser le combat sans convoquer le capitaine, Tu sais combien tu nous a fait perdre avec tes états d'âme!? Et rallier le coté des fanatiques qui trahissent le capitaine par ce qu'ils disposent d'un pouvoir surnaturel, pour un hérétique étranger, voila qui est peu commun; c'est facile de choisir le coté gagnant n'est ce pas? Et tu t'étonne encore qu'on te qualifie de lâche?

 

 

-Et que voulez vous? Que je vous engage pour tuer des barbares en guise de compensation? Vous autres mercenaires et civils, qui ne prenaient même pas la peine de vous salir les mains en prenant des initiatives ou de combattre pour sauver notre royaume, vous ne voyez pas plus loin que la mort et le sang. Gagner une guerre, y mettre fin, n'est ce pas aussi préserver la vie qu'il reste en ce monde? Vous vous battez pour de l'argent, vous êtes encore plus indignes que les soldats indisciplinés que l’état major nous envois. Vous n'avez aucune idée de l'ordre naturel des choses alors comment osez vous, de ce simple fait, venir m'importuner de la sorte et m’empêcher de boire ma bière?

 

 

-Nous? Indignes? Lèves toi donc de ton tabouret, légat, et je te montrerai lequel de nous deux est le plus indigne.

 

 

-Te battrais-tu sans argent à la clef? Soit, mais je vois que tu n'a définitivement rien compris à la dignité."

 

 

Après ses mots, Hawk se retourna et s’apprêta à boire la bière qu'il avait encore à la main et qui avait perdu sa mousse. Brusquement, l'un des deux mercenaires tira une dague de sa ceinture et la leva comme pour la planter dans le dos de Hawk. L'image fut reflétée dans la chope, prévenant Hawk qui pivota sur le coté, attrapa le bras du mercenaire et lui lança le reste de bière au visage.

 

 

"Quel dommage, un si bon breuvage épuisé ainsi. Poignarder un homme par derrière et gâcher de la bonne bière, est-ce la une chose assez digne pour toi mercenaire?"

 

 

Hawk cassa le bras du mercenaire armé qui laissa tomber sa dague au sol. Tout le monde avait fait silence dans la taverne hormis un ou deux ivrognes en pleine rigolade. Hawk se sentait regarder et l'envie de prendre la dague pour l'enfoncer dans la gorge de ses vantards le fit culpabiliser. Bien sur, il avait seulement cassé un bras et jeté un peu de bière mais les occupants de la tavernes semblaient lui en vouloir. Le second mercenaire, surpris des gestes agiles de Hawk, se jeta sur lui et le souleva comme une feuille morte dans un courant d'air. C’était un homme assez grand et aux bras énormes. Il n'avait pas l'air d'avoir beaucoup d'elocution mais il faisait preuve d'une force sans pareille. Il jeta Hawk sur la porte de la taverne qui se brisa et Hawk se retrouva dehors avec quelques courbatures. Le fait de savoir retomber lui avait évité de se faire trop mal sous l'impact de sa chute.

 

 

Le mercenaire le suivit dehors, il avait vraiment l'air de vouloir le tuer. Tout le monde dans la tavernes se ruait sur la porte et les fenêtres pour voir ce qu'il allait se passer mais personne ne réagissait. Hawk se leva mais n’étant pas armé, ne pouvait lutter face à un adversaire de cette envergure. Il pensa à s’échapper, car après tout, fuir un combat non engager n'est pas vraiment une fuite mais plutôt comment éviter les problèmes. En cherchant une issue, il observa que les Eveziens avait formé une arène humaine, lui bloquant toute échappatoire. Hawk était sous le regard de milliers de gens qu'il défend à la guerre et qui maintenant, le tenait prisonnier face à un géant, comme pour le mettre à l’épreuve.

 

 

Apres s’être calmé un peu, Hawk couru vers le mercenaire et glissa entre ses jambes pour se retrouver derrière lui. Le mercenaire, fort mais lent, se pencha pour l'attraper en vain. Hawk sauta sur son dos et profita que le mercenaire se relève pour sauter sur le toit de la taverne. Un plan bien calculé si le toit n'avait pas été si haut. Hawk ne pu que s’agripper sur le rebord et tenta de se hisser. En poussant sur ses bras, il senti d'un coup une pression sur sa cheville qui le ramenait vers le bas. Le mercenaire avait réussi à le rattraper et maintenant qu'il l'avait en main, il pouvait faire de lui ce qu'il voulait.

Portrait de hawkeys

Oui, la je ratappe les passage des autres persos qui ecrivent parfois a la narration en narateur interne alors que moi je suis plus en exterieur libre voir omniscient. De plus, comme certains persos se greffent a l'histoire, ca me gene qu'ils 'aient pas vraiment d'antecedant. Aprés a la base c'est juste du RP donc oui j'atteindrais 50 pages mais non je pense pas faire publier tout ca ^^.

Portrait de jadobado

Oui, après faudrai juste corriger les erreurs de frappes et les fautes d'orthographes ( t'inqiuète, honnêtement moi ça me gène pas vu que j'en fais, et que l'histoire me plaît ) mais pour certains ça peut-être génant  

Portrait de Brunhild

Si t'arrives à en écrire un minimum de 50 pages tu peux même chercher à te faire publier, tu sais?

Portrait de jadobado

Yes la suite! Fan de tout ça moi ! 

Je lis ça avec attention, j'editerai ce message!

 

Edit : Comme prévu j'edit : j'attends vraiment la suite !

Portrait de hawkeys

ben en fait trés bientot mais je dois reussir a ecrire le RP de mes compagnons en mode naratif donc ca viens mais les autres perso n'auront rien a voir avec le monde de Mana et ce sont des persos dont je ne sais pas grand choses en fait donc si tu souhaite en savoir plus sur tel ou tel perso, tu me le dis et je part a la recolte aux informations.

Oui je sais, je suis un peu Hardcore avec notre pauvre petit Navarien mais pour pas faire du 100% seiken, pour ses relation passé, je me suis un peu inspiré de ma vie et comme le monde tourne ben... faut que l'histoire change aussi et quand je change les choses, je suis radical mais j'espere bien qu'il va s'en remettre avant de finir en James bond medieval fantastique. Je tiens aussi a préciser que la plupart des evenement RP sur Blithia se sont réellement passer (en GN) donc ca vous donne une idée de comment on s'eclate mais aussi que je ne prevois pas a l'avance les evenements et qu' je devrait vous pondre une suite par mois en moyenne.

Bref comme je vois qu'il y en a un que ca interresse, (franchement j'y croiyais pas) Voici la suite sans plus attendre!

 

          Lorsque le bateau arriva au port de Blithia, Hawk eu a peine le temps de descendre qu’il fut immédiatement réquisitionné par les soldats de l’armée Evezienne.


« Vous nous avez manqué lieutenant. Hâtez-vous de rejoindre le front, l’heure n’est pas au repos. Votre absence s’est fait sentir. Le capitaine d’Evez a su tenir bon mais il a besoin de renfort. Vous partirez avec la prochaine garnison, tenez-vous prêts. »


Hawk rassembla ses derniers  vivres pour le voyage enfila son ses épaulières et parti pour rejoindre le capitaine, l’arc à la main et l’épée au fourreau. La bataille qu’il allait mener allait faire plus de dégâts que d’habitude. Le rassemblement des hommes au front se vit doubler, ce qui fit penser à Hawk que la bataille allait être rude face à des hordes de Trügards ou que le capitaine était en bien mauvaise posture. Il fallait se dépêcher de rentrer, Hawk commençait à se soucier de la santé de ses compagnons d’arme qui sont resté aux coté du capitaine. Etaient-ils toujours en vie ? La durée du voyage semblait interminable et l’attente aux cotés des bleus dont la peur tordais le ventre ne faisait qu’aggraver la situation. La cargaison d’Eveziens était extrêmement silencieuse, pleine d’homme courageux qui avaient la prière active. Tous étaient là pour protéger leur terre, ils se battaient pour leur femme et leurs enfants, ils étaient prêts à mourir pour Evez mais aucun n’avait l’âme tranquille.


En arrivant au campement, Hawk retrouvait ses compagnons qui avaient l’air plus remontés que jamais. Il en manquait quelques un qui ont du être blessé ou convoqué pour des raisons bureaucratiques par les intendants de guerre de la capitale. Il manquait bien sur Karsaïb que le capitaine s’attendait à voir avec l’arrivée de Hawk. En y repensant, il était possible qu’il soit encore en train de chercher un moyen de rejoindre le camp ou de fausser compagnie aux marins qui le découvrirent en pleine mer. Quoi qu’il en soit, il fallait combattre sans lui.
Le capitaine Xeres motive les troupes avec son assurance légendaire et tout le sang-froid dont un Evezien peut faire preuve. La charge est donnée, les hommes sont prêts et  plein de rage face aux barbares, la bataille s’engage et un nombre gigantesque de soldats tombèrent pour leur patrie. La première attaque fut un succès, mais les Trügariens mirent en place une stratégie qui désorganisa les lignes Eveziennes. Hawk se battit de mieux qu’il peut mais fut obliger de se replier pour ne pas manquer a sa promesse. Sa mort ne vengerais pas ses amis ni les combattants qui gisaient sur le champ de bataille. La bataille s’éternisa et les hommes fatiguèrent, déprimés et désolé que tant de terres soient tombées aux mains de ses barbares. L’espoir commençait à s’éteindre dans le cœur de chacun.


« Mana, vient nous en aide, je t’en conjure ! Envois-moi ta force, que le pouvoir de de ton épée se réveille et tranche les rangs adverses… Ne m’abandonne pas, comment pourrais-je venger ce que j’ai perdu et rendre justice contre ses Mavoles qui te blasphèment depuis la corruption de leur monde ?! Envois moi un signe ! » 


Les prières de Hawk étaient silencieuses car certains Evezien auraient pu le prendre pour un fou de prier quelqu’un d’autre qu’Elbereth en temps de guerre. Toutefois, il était profondément plonger dans ses pensées, bien que silencieuses, guettant le moindre signe de la part de Mana. Il commença à croire que la mère d’Illusia l’avait abandonné quand un soldat escorta une Trügarienne dans le camp Evezien. Elle était en exil et avait un visage assez improbable pour ne pas dire effrayant. Quand ils arrivèrent à hauteur de Hawk, il vit que celle si était marquée de coups et d’entailles, ce qui lui donnait un aspect peu attirant mais qui inspirait plus à la pitié qu’à la haine. Dans son dos était gravé « Traitre », les lettres dégoulinaient d’un sang écarlate qui jaillissait de crevasses profonde faites surement par un guerrier illettré sous la diction d’un érudit afin que l’écriture maladroite cause le plus de douleur possible au sujet.


« Bon sang, ses chiens n’ont donc aucune limite a leurs cruauté ? Capitaine, venez en urgence ! »


Hawk ne savait pas quoi faire, il ne lui avait jamais été confié d’ordre concernant les exilés de guerre en état critique. Cependant, il comprenait la douleur de cette exilée. Il serait surement arrivé la même chose a Hawk si il ne s’était pas enfuit a l’exception que les Navarins ne l’auraient jamais laissé partir en vie. 


Le capitaine arriva et questionna la Trügarienne qui demanda qu’on l’enrôle sous le drapeau d’Evez. Les inscriptions maquées dans son dos rendaient les soldats et les généraux d’Evez méfiant. Beaucoup souhaitaient sa mort mais Hawk et Azim réussirent à convaincre le capitaine de l’épargner. La condition pour qu’elle puisse rester était du prouver sa valeur au combat face aux Trügards en tuant des soldats adverses et de rester sous surveillance. Hawk avait toujours été livré à lui-même sur le champs de bataille, portant assistance a qui en avait le plus besoin ou sabotant les ligne en mettant le feu aux soldats pour faire des percées. Le capitaine lui demanda alors de l’avoir constamment a l’œil. Voulait-il dire par là qu’il ne fallait pas qu’elle puisse avoir des informations importantes sur la bataille car personnes ne lui faisait confiance ? En tout cas Hawk compris qu’il devait veiller sur elle et tout faire pour la protéger. Dans son état actuel, bien qu’un étrange pouvoir la guérissait assez rapidement, elle demeurait faible et en possession d’informations cruciales concernant la stratégie adverse. Il se jura de la suivre partout et de donner sa vie pour elle. Peut-être par affection en dépit des épreuves qu’elle venait de traverser et qui lui rappelaient les siennes ou parce que il refusait de voir mourir une femme de plus qui ne demandais qu’à avoir la paix ? En tout cas, il venait de trouver un nouveau sens à sa vie aux côtés d’une personne qui, bien que mal apprise et sexuellement instable, pourrait s’avérer très utile pour rentrer chez Trügard et mener des recherches sur le passage de Bigieu. Au final, il finit par voir en elle le signe de Mana qu’il attendait.


Elle s’appelait Ruby et avait un tas de caractéristiques dans lesquelles Hawk se reconnaissait. Elle était voleuse, calme le plus souvent, dure au mal, courageuse, et avait même un coté pervers que Hawk possédait bien dans ses beau jours, seulement elle avait l’air d’exceller dans l’art des rituels copulatoires alors que Hawk avait seulement un gout prononcé pour charmer les jolis minois qui finissaient en général par tourner les talons. Beaucoup l’appelaient catin, hérétique, malpropre ou encore traîtresse mais Hawk trouvais toujours quelque chose pour contredire les rumeurs à son sujet. Après tout, il doit faire équipe avec elle et même si il ne s’agit pas de la plus sainte des femmes ou la combattante la plus morale, il devait se faire mutuellement confiance. 


Face à l’intolérance de certain Eveziens et a l’incompréhension, Hawk venait de trouver quelqu’un comme lui et la coïncidence voulue que ce soit une Trügarienne. La coïncidence ? Et pourquoi pas la Volonté de la déesse Mana ?

 

(La suite demain soir surement)

Portrait de jadobado

Que c'est triste... :3 la suite arrive quand ?