Fanfic de Krysta

Par - publié le 04 Novembre 2007 à 16h54
0
4

Je sais déjà que certains hurleront devant mon orthographe mais bon je fait des efforts et donc voila sans plus tarder le premier chapitre d'une histoire qui n'aura peut être pas de suite tout cela dépendra de mon humeur enfin voila donc le prologue et le premier chapitre.

Prologue : mort 

Je me souviens encore de ce doux soleil qui recouvrait mon visage, j'avais tout perdu, et le soleil pour se moquait de moi m'enveloppait de ses doux rayons. Ce soleil flottant doucement dans le ciel m'était insupportable. Je me souviens avoir avancée vers le bord du haut de l'immeuble; je regardait l'horizon . Puis je regardait en bas, des êtres humains que je ne supportait plus, toujours se croyant supérieurs les uns aux autres. Ils s'écrasaient mutuellement, et détruisaient les sentiments d'autrui, pour s'affirmer. Je ne pouvait plus supporter de voir ce monde si beau, se faire souiller ainsi par les hommes. J'ai avançait mon pied dans le vide, et je suis tombée .Je me sentait si sereine et si légère en sentant le vent, enveloppait mon corps. Tombant dans les bras de la mort cela était une sensation si agréable, mais en même temps si effrayante. C'était ça mourir? Je n'avais plus peur, car la mort ne pouvait être pire que ma vie du moment . Je tombais. Sentant d'un coup ma vie sortir de mon corps, celui-ci heurta violemment le sol, et un petit cri sortit de ma bouche .Une douce chaleur s'échappait de mon corps, et mon sang se répandait sur le sol tout doucement , mon corps devenait froid et mes yeux se fermaient tout seuls . Etait ce ça mourir? Alors une profonde douleur envahit mon corps, et un dernier souffle sortit de ma bouche. C'était la fin je le savais mais je n'ai pas eu peur, car pour moi ce fut la fin de cette vie si infecte. J'entendais les gens bougeaient autour de moi disant que mon corps était dans un état horrible, et qu'il fallait prévenir une ambulance .Plus tard je regardais mon corps que les ambulanciers recouvrait d'un linge blanc. Ma mère toujours si bien habillée, avec ses magnifiques cheveux d'un noir de jais et son maquillage si prononcé, regardait mon corps avec tellement de mépris, que mon esprit vacilla comme si il allait disparaître . Jusqu'au bout elle me détesta. Mon père lui n'était même pas présent sûrement entrain de se saouler dans un des bars de la ville, râlant d'avoir perdu des sous a cause de la bourse. Mais je ne pouvait restait a me morfondre sur mon passé, pour moi qui suis morte mon esprit allait, enfin avoir droit a une nouvelle vie j'en était sur .Je me suis détournait de mon corps, et dirigeait vers les grandes portes du purgatoire .

Chapitre 1 : jugement

Les grandes portes se dressaient devant moi . Sur la moitié gauche de la porte un ange était gravée sur la partie droite un démon était gravée .Après c'était sûrement ça le purgatoire être entre la vie et la mort entre l'enfer et le paradis là ou il y a tout mais la ou le vide est maître. Mon esprit s'avança lentement vers ces portes si majestueuses et tellement plus grande que moi .Je me sentait si petite si frêle face a elles .Malgré l'angoisse de ce qui m'attendait j'avancer vers la porte .Elle s'ouvrit lentement laissant place a une grande salle ni blanche ni noir .Je m'avançais prise d'une angoisse de plus en plus violente emportée par le tourbillon de mes sentiments . Après être entrait dans cette salle immense qui me rendait si petite .J'ai vue un homme assis derrière un bureau . De longues tribunes vides se trouvaient sur les côtés .L'homme m'interpella indifféremment me disant que le jugement allait bientôt commencée et que mon sort serait décidée par une assemblée .A ce moment je me souvient avoir sentie une colère montait en moi envers cet homme . Pour qui se prenait-il pour me juger ainsi?Il ne vaut pas mieux que les autres. Tous les uns les autres ne pourront jamais me laissait libre ; je suis la seule a pouvoir choisir ma vie .Je ne laisserai personne piétiné mes sentiments .Pendant que je pensais ça des personnes voilés apparurent de nulle part .Mon esprit suite a ces apparitions vacilla de nouveau comme une flamme sur le point de s'éteindre .Tous me regardèrent d'un regard tellement perçant que je me sentie de plus en plus mal .Je savais que mon jugement n'allait par tarder . Je restait là debout devant l'homme qui était au bureau et entourés des ces personnes étranges .Après qu'il eu entamer un discours si long et pompeux sur le fait que j'était jugée pour avoir mis fin a ma vie que je n'ai pas écoutée ..une des silhouette se leva et enleva sa capuche il était plutôt grand et mince il avait des yeux noir et une chevelure brune sombre il avait des oreilles très pointues .Je me souvient aussi d'une magnifique paire d'aile une aile était d'un blanc si étincelant si pur que cela en était magnifique l'autre était si noir si triste si peu chaleureuse que j'avais l'impression que c'était la pire des choses que je voyais . Il me fixa longuement avant de commencer a dire que mon acte était irréparable et que cela méritait une condamnation exemplaire .Que ma souffrance devrait être proportionnel a celle que je répandais . Que je n'était qu'un être humain pitoyable ne respectant pas les autres et ne faisaient que les blesser. Tout au long de son discours si peu conforme a la réalité si faux et si pitoyable ma haine envers ce personnage s'intensifia . Après qu'il eu finis d'autres personnes se levèrent a leur tour exposant les faits toujours ne disant que j'avais eu tord que cette vie ne m'appartenait pas et que la douleur que mes parents ressentais était grandes . Je voulus répliquais mais aucun son ne sortis de ma voix .Enfin de compte c'était pire que l'un jugement sur terre ou l'on écoutait quand même l'accusé et ses motivations là même me défendre m'était refusé . L'homme derrière le bureau se leva après que le dernier être parla .Il disait que l'assemblée et lui allait choisir la sentence . Les êtres étranges et l'homme disparurent les uns après les autres me laissant de nouveau seule moi et mes sentiments dans cette grande pièce . 

Sur le même thème...