Brume

Bilan Jeux Vidéo : Janvier 2018

Par - publié le 01 Octobre 2018 à 19h52
4
102

Cela fait près de 10 mois que je n'ai pas publié de test sur Square Palace, pour diverses raisons. Je prévois prochainement un nouveau test, d'un jeu sorti en 2018 et qui mérite autant d'exposition que nécessaire (je n'en dirai pas plus !), mais pour compenser, j'ai décidé de proposer un format intermédiaire. Je publierai donc un article comme celui-ci par mois de l'année depuis Janvier 2018 qui me permettra de présenter les jeux que j'ai terminés depuis mon dernier test, avec un bref résumé de mon appréciation. 

Commençons donc avec ce premier titre (cliquez sur les noms pour voir des screenshots) :

 

 

Horizon: Zero Dawn (Note 5/5) - PS4 (exclusivement)

Difficile de présenter Horizon: Zero Dawn tant ce dernier est connu désormais. C'est un Action-RPG développé par Guerilla Games, à la base connue pour sa série de FPS Killzone. HZD est clairement leur chef d'oeuvre, aux graphismes sublimes (il fait encore partie des plus beaux jeux de cette génération), à la durée de vie impeccable (plus de 50h pour tout faire) et à l'héroïne attachante. Le gameplay est dynamique et les situations de combat variées. L'univers post-apocalyptique est dépeint d'une façon différente ce qu'on voit d'habitude dans le genre et c'est un des gros points forts du titre. Ce jeu n'a pas beaucoup de défauts à mes yeux et fut un véritable coup de coeur à tous les niveaux ! Je ne peux que le recommander.

 

 

Robo Recall (Note : 4/5) - PC (disponible en 2019 sur Oculus Quest)

L'un de mes premiers jeux en réalité virtuelle, livré en bundle avec le casque Oculus Rift. Quel jeu ! C'est vraiment l'un des titres que l'on souhaite montrer à tous ses amis qui découvrent la VR. Un jeu typé arcade fun et grisant, qui vous rend vraiment surpuissant. 4 armes équipables en même temps (max), un système de rechargement dynamique et bien pensé (jeter ses armes sur ses ennemis puis les rattraper au vol), de bons graphismes et aucune nausée au programme. Voilà un titre bien maîtrisé ! Il s'agit peut-être d'un FPS classique en dehors de son aspect VR, mais c'est justement celle-ci qui donne tout son sens à ce titre. Le seul défaut majeur est la durée de vie du jeu : 2-3h en moyenne pour finir les 9 niveaux. Beaucoup plus si vous souhaitez débloquer toutes les améliorations, les succès mais aussi améliorer votre score. A noter pour ceux qui sont allergiques à la téléportation dans les jeux VR que ce mode de déplacement est l'unique mode proposé (hors mod).

 

 

Hyperdimension Neptunia Re;birth 1 (Note : 3/5) - PC (disponible sur PS Vita également)

Série de RPG japonais à l'humour caricatural, cette série compte de nombreux fans malgré ses défauts. Ce remake est le premier jeu de la série que j'essaie. Il est plutôt léger au niveau du ton de l'histoire et n'est heureusement pas très long en ligne droite (une vingtaine d'heures) grâce à la présence d'un bouton d'avance rapide dans les combats ! Il s'agit globalement d'un mélange entre Visual Novel et RPG à petit budget et cela se ressent. Les graphismes sont dignes de l'ère PS2 avec des répétitions de textures, décors et même des salles entièrement copiées/collées ! Le système de combat au tour par tour est heureusement assez réussi mais le jeu a tendence à nécessiter un bon paquet de grinding pour pouvoir avancer. Pas un mauvais jeu, mais trop peu ambitieux.

 

 

SUPERHOT VR (Note : 4/5) - PC (dispo sur PSVR, puis en 2019 sur Oculus Quest)

Second titre que je termine depuis que je possède un casque VR et quel titre ! SUPERHOT est toujours le meilleur jeu VR que je possède depuis un. Le concept ? Vous êtes une sorte de Neo (Matrix) qui se bat au ralenti contre ses ennemis, à coup de poing ou arme à feu ! Le jeu est entièrement en mode ralenti et les ennemis ne bougent que lorsque vous bougez ou tirez. Vous pouvez donc jouer à la vitesse qui vous convient. SUPERHOT VR est très grisant et le sentiment de puissance que dégage ce jeu est impressionnant. Vous avancez dans le mode principal en terminant une série de niveaux (mourir = recommencer au début de la séquence, qui contient en moyenne 4 ou 5 niveaux) qui sont de plus en plus difficiles mais aussi variés. A votre disposition, vous aurez, en plus de vos poings (et en fonction des niveaux) : un pouvoir, des pistolets, fusils à pompes, mitrailleuses ou des objets divers (couteau, cendrier, bouteille...) à lancer sur vos ennemis. La campagne principale est très courte (comptez 1h30-2h) mais heureusement le jeu propose des modes de jeu et de difficulté supplémentaires pour une rejouabilité étendue. Un must have !

 

 

Dust: An Elysian Tail (Note : 3/5) - PC (disponible aussi sur PS4, iOS, Switch et Xbox 360)

Dust: AET est un jeu mélangeant plates-formes façon Metroidvania (mais assez light de ce côté) et Beat'em all pour un résultat assez réussi, à défaut d'être transcendant. La forme est plutôt soignée avec des graphismes dessinés à la main, des musiques assez réussies et des doublages sympathiques mais le gameplay devient rapidement monotone faute à des combats répétitifs et un manque de renouvellement des situations. Le scénario est cependant bien mis en scène et constitue un des points qui donnent envie d'avancer. Mention spéciale à la fin !

 

 

Mario + The Lapins Crétins : Kingdom Battle (Note : 4/5) - Switch (exclusivement)

Qui aurait cru que le mélange de ces deux licences iconiques (certes davantage Mario que les Lapins Crétins) donnerait lieu à un titre si fun et bien construit ? On se trouve ici en présence d'un jeu de stratégie au tour par tour rappelant grosso modo la série des XCOM (le reboot) en plus mignon et avec ses particularités de gameplay qui font que les deux séries se distinguent. Vous commandez une équipe de 3 personnages (Mario est imposé) qui traverse des niveaux aux thèmes typiques des jeux de plate-forme Mario (neige, lave, plaine...), eux-mêmes divisés en sous-niveaux vous mettant dans des conditions spécifiques : terrain variable, position des ennemis, objectifs divers... Chaque zone offre des challenges variés et le titre est rudement bien équilibré ! On se sent rarement frustré et si on perd, on s'acharne avec plaisir jusqu'à la victoire. Chaque personnage dispose de ses propres compétences que l'on peut faire évoluer grâce aux récompenses de fin de combat, un peu comme dans un RPG tactique mais simplifié. Le jeu dispose d'une bonne durée de vie en ligne droite (environ 15-20h) mais de nombreux secrets et défis optionnels attendent ceux qui en veulent davantage. Un jeu vraiment recommandé !

 

Comme vous pouvez le voir, mon mois de janvier fut chargé en jeux. J'ai commencé Horizon ZD en décembre, cela dit. La suite dans un prochain article !

Portrait de Aru
A propos de Aru

J'ai accroché aux jeux vidéo depuis mes 6 ans lorsque j'ai reçu une Megadrive japonaise pour Noël et depuis cette passion ne m'a plus quitté. Devenu adulte et entré dans le monde du travail, j'ai maintenant les moyens pour vivre cette passion à fond. Mon truc c'est de finir le plus de jeux possible (finir = voir la fin, pas atteindre les 100%) ! Je touche à plusieurs genres, du RPG au Visual Novel en passant par les FPS et les jeux de plate-forme. Je ne suis attiré que par les jeux solos :)

Sur le même thème...

Commentaires

Portrait de Aru

Dookie : la téléportation est très bien fichue dans Robo Recall, on a le contrôle total sur la destination et l’orientation ! Très grisant de se placer derrière les robots pour les shooter ou attraper

Portrait de Ondine

Horizon m'avait aussi bien bluffée ! J'ai ecrit 2 articles je crois sur le sujet, ce jeu est un veritable coup de coeur

Portrait de cleeem

Welcome back Aru !
C'est un plaisir de retrouver ta plume ici

Je connais pas tellement les nouveaux jeux alors ça me donne une idée de ce qui sort en te lisant
Merci à toi pour l'article

Portrait de DooKie

HZD c'était vraiment bien ouais ! Tu as testé le DLC au fait ?
Robo Recall, j'ai vu la vidéo, le fait qu'on puisse pas se déplacer librement, ça me dérange un peu. SuperShot a l'air vraiment cool par contre ! Le fait qu'on ralentisse le temps, et la façon où c'est géré, c'est plutôt original
Dust : je l'ai eu il y a longtemps dans un Bundle, je m'attendais à un chef d'oeuvre... En fait pas plus que ça !