Seiken Densetsu Music Complete Book et les Secrets de Mana (2/3)

Par - publié le 21 Octobre 2017 à 20h41
2
168

Recueil complet des musiques de la série Seiken Densetsu avec musiques originales, réorchestrations et quelques surprises.

"Seiken Densetsu Music Complete Book" sorti en 2011 est le recueil de l'intégralité des musiques de Seiken Densetsu.

Le recueil a été édité pour fêter les 20 ans de la Série et contient plusieurs types de contenus de CDs avec :

  • les Osts qui sont : Seiken Densetsu (CD1), Sword of Mana (CD2), Secret of Mana (CD4), Seiken Densetsu 3 (CD5/6/7), Dawn of Mana (CD8/9/10/11), Legend of Mana (CD12/13), Children of Mana (CD14/15), Heroes of Mana (CD16/17)
  • les réorchestrations qui sont : Sword of Mana Piano Sound Version (CD3), Final Fantasy Adventure: put your thoughts to music (CD18), Seiken Densetsu 2 Arrange Version (CD19)

 

Un DVD bonus a été ajouté en complément selon l'initiative de Square Enix pour fêter les 20 ans de la Série et compléter ce recueil collector contenant l'intégral des musiques originelles et réorchestrées commercialisées en leurs temps. Ce DVD bonus est constitué de 3 parties/pistes :

  1. un clip musical et vidéo [2ch / 5.1ch]
  2. une interview des créateurs
  3. un documentaire sur l'enregistrement des musiques


La piste 1 du DVD que vous pouvez découvrir est en illustration vidéo de cet article. Il s'agit de la réorchestration de 10 échantillons de musiques (0 à 9), agrémentée de 4 interludes (a à d).

  • 0. Seiken Densetsu/Final Fantasy Adventure/Mystic Quest — Rising Sun — Kenji Ito
  • 1. Sword of Mana — Running towards the Future — Kenji Ito
  • a. Seiken Densetsu 3 — Decision Bell — Hiroki Kikuta
  • 2. Seiken Densetsu 3 — Meridian Child — Hiroki Kikuta
  • 3. Seiken Densetsu 2/Secret of Mana — Meridian Dance — Hiroki Kikuta
  • b. Seiken Densetsu/Final Fantasy Adventure/Mystic Quest Endless Battlefield Kenji Ito
  • 4. Children of Mana — The Thunder Emperor’s Aloofness — Kenji Ito
  • 5. Dawn of Mana — Feelings no Forgotten — Kenji Ito
  • 6. Seiken Densetsu 4/Dawn of Mana — The Truth Behind the Mask — Kenji Ito
  • c. Legend of Mana — Southern City Polpota — Yoko Shimomura
  • 7. Heroes of Mana — And Thus Fate Becomes Cruel — Yoko Shimomura
  • d. Heroes of Mana — The Dragon Emperor — Yoko Shimomura
  • 8. Legend of Mana — Fiery Castle — Yoko Shimomura
  • 9. Seiken Densetsu/Final Fantasy Adventure/Mystic Quest — Rising Sun — Kenji Ito


Sachiko Miyano, née en 1969, fut la réorchestratrice principale pour ce concert privé. Son palmarès dans ce domaine est impressionnant : Final Fantasy, Kingdom Hearts, Ni no Kuni, Tales of ... et tellement d'autres jeux réorchestrés !

Kenji Ito, Hiroki Kikuta et Yoko Shimomura, compositeurs des musiques des réorchestrations étaient bien évidemment les invités de ce concert privé. L'enregistrement pour les 20 ans s'est tenu le 7 juillet 2011, une coïncidence heureuse puisque Kenji Ito est né un 5 juillet et Koichi Ishii, créateur de la Série Seiken Densetsu, est né un 9 juillet. Square Enix a fait préparé un gâteau d'anniversaire spécialement pour cette triple occasion.


Le recueil des albums en détail avec la liste des pistes et crédits :
http://vgmdb.net/album/26348

 


LES SECRETS DE MANA (2/3)

Il y a des surprises avec les notes d'accompagnement du recueil complet des musiques.
source anglaise : archive


Koichi Ishii nous gratifie de son amour pour la Série dont il fut le concepteur, directeur et producteur.

« Ça fait longtemps! Je suis Ishii. Tout d'abord, félicitations à la série Seiken Densetsu à l'occasion de son 20ème anniversaire. J'aimerais remercier de tout coeur Square Enix de nous avoir donné cette occasion. Quant à moi, alors que je souhaitais féliciter la série "Seiken Densetsu pour son 20ème anniversaire" d'une certaine façon — puisque j'ai quitté Square Enix et que je travaille maintenant de façon indépendante — vous auriez tous pensé que je n'y serais plus mêlé. Par conséquent, j'ai été extrêmement heureux quand on m'a demandé d'écrire ces notes d'accompagnement et cela a été extrêmement émouvant pour moi.

À cette époque, j'ai arrêté de travailler sur le développement des honorables séries de jeux sur lesquelles j'avais l'habitude de beaucoup travailler, comme Final Fantasy et Seiken Densetsu. Malgré cela, le 20ème anniversaire du Seiken Densetsu est devenu pour moi un moment tellement important que, pour une raison ou une autre, je ne pouvais pas m'empêcher de penser que cet enregistrement allait être magnifique.

Seiken Densetsu est un titre sur lequel j'ai travaillé particulièrement dur, et pour lequel j'ai donné tout mon amour. Après que Final Fantasy ait développé son propre style de jeu, aux côtés de la série (Romancing) Saga, il y a eu un titre "stimulant" qui a créé un nouveau type de jeu, tout en conservant l'habituel marque de fabrique de Square que l'on retrouve dans ces autres jeux. C'est ce que Seiken Densetsu était pour moi. Tant de membres de l'équipe ont continué à faire d'autres jeux pour la série et tant de joueurs ont tant aimé Seiken Densetsu ... rien ne me rend plus heureux que cela.

Je tiens donc à exprimer ma gratitude à toutes celles et tous ceux qui aiment Seiken Densetsu et, en même temps, ma tristesse pour n'avoir pu vous donner le "nouveau Seiken Densetsu" que vous attendiez tous.

Cependant, il y a un petit cadeau que je peux vous dédier à tous : le timbre aérien de Seiken Densetsu présent dans les musiques qui ornent le 20ème anniversaire de la série.

Douces, rudes, délicates et grandioses, ces nombreuses mélodies évoqueront avec éclat la verdure, le vent et les interactions de caractère du monde de Seiken Densetsu dans lequel vous vous êtes aventuré il y a si longtemps. Si vous pouvez tous unir vos coeurs comme cela et regarder l'Arbre de Mana à mes côtés, je serai très heureux.

Alors que les lapins étaient toujours à mes côtés il y a longtemps, ils ne sont plus avec moi. Si jamais l'occasion m'est donnée de les retrouver à nouveau,  je pense que je les embrasserai très fort, afin que je puisse exprimer mon amour et que je puisse me rattraper pour tout le temps que nous avons passé ensemble.

Vraiment... merci à tous ceux qui ont continué d'aimer Seiken Densetsu pendant tant de temps. »

Merci à toi, Ishii !
Pleins de lapins pour toi !

les lapyns de Secret of Mana, dessin de Bychan

 

Et même des lapins de tous les jeux du monde !

Asha et son Pepe de Monster World IV, dessin de Hime-Artworks

 

Hiromichi Tanaka, producteur et directeur de la série sur Super Nintendo (Secret of Mana et Seiken Densetsu 3) nous fait l'honneur de nous conter la genèse de Seiken Densetsu et ses évolutions.

« Il y a plus de 25 ans, le projet Seiken Densetsu que nous avions initialement prévu était un Dungeon RPG de type 3D qui devait être publié pour la Famicom Disk System (lecteur de disquettes pour le NES japonaise, note de Cleeem). C'était avant que le premier Dragon Quest ne soit publié, de sorte que si nous avions réussi à terminer ce jeu comme nous l'avions prévu, il aurait très probablement été le premier titre à devenir un RPG commercial. Malheureusement, ce projet a été annulé et n'a donc jamais vu de sortie.

C'est pourquoi nous avons commencé à travailler sur le deuxième projet de Seiken Densetsu, qui devait être un grand RPG épisodique divisé en trois chapitres, sous la direction du directeur M. Kazuhiko Aoki. Le jeu devait être développé pour la Famicom Disk System aussi (sur un ensemble de 5 disquettes, note de Cleeem), mais entre l'arrivée des médias ROM cartouches d'une capacité beaucoup plus grande et le fait que la Famicom Disk System elle-même n'était plus soutenue, nous avons été contraints de mettre fin à son développement. À cette époque, nous n'avions que la marque Seiken Densetsu enregistrée, mais après tout, les deux titres qui devaient la représenter ont été annulés avant que des avancements ne soient accomplis.

Puis, bien des jours et mois plus tard, le Game Boy est sorti. Cette fois-ci, suite à la sortie de Makai Toushi SaGa (Final Fantasy Legend), nous avons réussi à faire de Seiken Densetsu un Final Fantasy Gaiden (Gaiden se réfère à une série dérivée d'une oeuvre qui n'est ni une suite ni une genèse, note de Cleeem.) C'était un Action-RPG en raison de ses éléments d'action, mais l'autre raison pour laquelle nous lui avons donné ce nom était que je sentais qu'il était enfin temps de faire usage de la marque que nous avions déposée.

Bientôt, est arrivé le moment où la Super Famicom a été achevée et lancée. Pendant ce temps, nous étions toujours à la recherche d'un support de plus grande capacité pour nos jeux, et après avoir été informés par Nintendo qu'ils développaient un adaptateur CD-ROM pour la Super Famicom, nous avons décidé de démarrer un projet dans une direction différente de Final Fantasy IV, qui était à l'époque en plein développement et a été présenté comme un RPG de prochaine génération qui correspondait à la grande capacité de stockage des nouvelles cartouches. Le nom de code de développement du nouveau projet était Maru Island, et nous l'avons développé en collaboration avec le maître Akira Toriyama après avoir établi le contact avec Shueisha (maison d'édition japonaise très connue au Japon publiant principalement des magazines consacrés aux mangas et pour laquelle Akira Toriyama a travaillé, note de Cleeem). Je suis souvent retourné au bureau pour recevoir et regarder les maquettes d'écran que Toriyama-sensei faisait au début du projet.

Malgré cela, l'adaptateur de CD-ROM n'a jamais été terminé. Après que tout le monde ait appris que l'adaptateur CD-ROM ne verrait jamais le jour, il a été décidé d'abandonner tout ce qui avait été planifié pour le développement depuis le tout début, y compris les contributions de Toriyama-sensei, et il a été décidé de réviser le projet afin de le faire sortir sur une cartouche ROM. Nous avions dit que nous attendions le CD-ROM pour lancer notre projet de collaboration avec Toriyama-sensei, mais quand il s'est trouvé modifié, il est finalement devenu un projet complètement différent avec une direction tout à fait différente. C'était ce qui, plus tard, a été achevé dans le jeu que nous connaissons sous le nom de Chrono Trigger.

Grâce à la vitesse d'accès élevée de la cartouche ROM, il a été possible de rendre visible l'action sur le terrain de jeu sans avoir besoin de faire une transition vers un écran de combat. Mais au final, le nouveau RPG que je voulais commencer à faire — un RPG qui n'avait pas de système de combat de type menu de commande (Motion Battle System) et qui testait les réflexes des joueurs — n'était pas un titre qui existait pour le moment.

En sachant que mon but était de faire un Action-RPG, et en apprenant que c'était le prochain type de jeu que nous allions créer, j'ai décidé d'en faire une suite pour Seiken Densetsu, de sorte que nous avons tout restructuré pour utiliser le paramétrage du monde que nous avions déjà du jeu précédent, et Seiken Densetsu 2 a finalement été terminé. Seiken Densetsu 3 a été créé dans le cadre de la série Seiken Densetsu dès sa création. Ainsi, voici à peu près retracée l'histoire compliquée des titres Seiken Densetsu.

À l'époque, je n'aurais jamais imaginé que tant de gens auraient continué à aimer la série Seiken Densetsu et ses jeux au point qu'elle puisse continuer pendant plus de 20 ans comme ceci. Mes plus grands remerciements à tous ceux qui ont joué à ces jeux durant cette longue période. Vraiment, merci à vous tous. »


Akitoshi Kawazu, producteur exécutif chez Square Enix, donne le mot de la conclusion

Un petit mot à l'intérieur du recueil collector par Akitoshi Kawazu à la suite de Koichi Ishii, Hiromichi Tanaka et de l'ensemble des compositeurs de musique de Seiken Densetsu. Cet homme né en 1962 a rejoint Square dès 1987 en tant que concepteur puis producteur de Legend of Mana avant d'être producteur exécutif chez Square Enix.

extrait :
« Le premier jeu a reçu le titre de Final Fantasy Gaiden en raison des décisions d'affaires prises par les hauts dirigeants de la société, et je me souviens que même Ishii-kun était opposé à ce choix. Eh bien, c'était naturel. Ce jeu était Seiken Densetsu, de sorte qu'il n'avait rien à voir avec une histoire secondaire en correspondance avec Final Fantasy. Dans le même ordre d'idées, le premier volet était aussi le premier jeu produit par Yoshinori Kitase, et en fait, nous n'aurions pas pu le terminer avec succès si Yoshinori Kitase n'avait pas été là. Comme il s'agissait de la première oeuvre d'Ishii-kun en tant que réalisateur, cela lui a permis de réaliser les rêves pour lesquels il voulait inclure de nombreux éléments dans le jeu. »


C'est avec les rêves féeriques de Koichi Ishii que s'est développé Secret of Mana, sous la forme d'un Action-Rpg selon les souhaits de Hiromichi Tanaka. L'héritage technique avec l'expérience de Yoshinori Kitase sur le jeu Game Boy, ainsi que les talents remarquables de celui qui sera le programmeur unique de Secret of Mana Nasir, progammeur que beaucoup considèrent comme une légende : tout cela aura apporté au projet CD-Rom un second souffle très différent, une rennaissance complète.

Il faut ajouter à cela la volonté des dirigeants de Square de ne pas abandonner le projet (voir la première partie du dossier : Seiken Densetsu 2 OSV et les Secrets de Mana (1/3). Nous sommes certains à présent qu'à l'origine, le jeu du projet CD-Rom n'avait absolument rien à voir avec Secret of Mana. Comme le dit Hiromichi Tanaka à propos du projet CD-Rom :

« le nouveau jeu que je voulais commencer à faire n'était pas un titre qui existait pour le moment » et « nous avons tout restructuré pour utiliser le paramétrage du monde que nous avions de Seiken Densetsu ».


Le point sur la genèse de Seiken Densetsu et autres suppléments

Grâce à Hiromichi Tanaka, nous avons aujourd'hui une vision claire des débuts de la Série tel qu'elle a commencé à germer :

  • sur Famicom (Nes), avec l'idée d'un Dungeon-RPG 3D à l'ancienne dans l'espoir d'en faire « le premier titre à devenir un RPG commercial » avant que Dragon Quest ne soit publié
  • sur Famicom Disk System, avec un RPG volumineux de 5 disquettes
  • en aucun cas sur Super Nintendo CD-Rom, où il n'a jamais été prévu quoi que ce soit pour la Série. Le projet appelé Maru Island était une collaboration avec Akira Toriyama, apparenté au jeu Chrono Trigger
  • sur Super Nintendo : l'abandon par Nintendo du lecteur CD-Rom a poussé Square à développer Secret of Mana en utilisant en catastrophe les paramétrages du premier Seiken Densetsu avec les rêves de Koichi Ishii

Ce qu'est devenu ce projet sur Super Nintendo avec les tâtonnements de leurs créateurs a été détaillé dans l'article précédent : Seiken Densetsu 2 OSV et les Secrets de Mana (1/3).


Reste à donner des détails avant le projet Maru Island sur la genèse de la Série. Si nous n'avons aucune information supplémentaire sur le jeu de type Dungeon-RPG 3D initialement prévu sur Nes (peut-être à cause d'un développement annulé très rapidement), il en est autrement du projet Famicom Disk System prévu pour tenir sur 5 disquettes, dirigé par Kazuhiko Aoki avant qu'il ne s'occupe de Seiken Densetsu: Final Fantasy Gaiden sur Game Boy. Il s'agit de Seiken Densetsu: The Emergence of Excalibur.

Bien que Square ait sollicité des précommandes pour le jeu, Kaoru Moriyama, un ancien employé de Square, affirme que la direction a annulé l'ambitieux projet avant qu'il n'ait dépassé les premières étapes de la planification. En octobre 1987, les clients qui avaient passé commande recevaient une lettre les informant de l'annulation et se faisaient rembourser leurs achats. La lettre suggérait également d'envisager de placer une commande sur un autre jeu de rôle Square à venir dans une voie similaire : Final Fantasy.
source anglaise : wikipedia

 

Voici la publicité de 1987 Seiken Densetsu: The Emergence of Excalibur, publiée au Japon avant l'annulation du projet.

Source anglaise : unseen64

 

Et voici le jeu japonais Final Fantasy Gaiden : Seiken Densetsu sur Game Boy de 1991 : ces 2 personnages ressemblent à s'y méprendre aux 2 personnages de la publicité de The Emergence of Excalibur : Sumo (héros du premier Seiken Densetsu) et Amanda, rencontrée dans les premières secondes du jeu.

 

Hiromichi Tanaka l'a dit et ces images uniques l'illustrent : le jeu était prévu pour être un pur RPG. Seiken Densetsu sur Game Boy a hérité des compagnons variés prévus sous la forme d'un accompagnement unique du héros (un seul à la fois à cause des limitations techniques plus importantes pour un Action-RPG face à un RPG). La première image en haut à gauche peut faire penser à la grotte de Gaeus sur Game Boy, dans laquelle on peut entrer si on a du métal argent et celle en bas à gauche fait penser à tous les objets Game Boy dessinés sous la forme de nombreuses potions : probablement un magasin.

 

La publicité au verso nous montre des éléments ressemblants :

  • au jeu Game Boy avec les personnages
  • aux jeux Super Nintendo avec les objets de soin

  • sur la page de gauche de la publicité, on peut reconnaître le robot Marcie en haut, puis en bas il y a le forgeron Watts avec sa hache, le chevalier gemme Bogard avec son épée et le musicien Lester avec sa harpe.
  • sur la page de droite, en haut on reconnaît Julius déguisé en magicien, Fuji (l'héroïne) et Sumo (le héros)
  • sur la page de droite, en haut et en bas, il y a une ressemblance intéressante avec les objets de soin Super Nintendo.

 

Nous avons un clin d'oeil au trio sucré dans la publicité de 1987 avec cette publication, 6 ans avant la sortie de Secret of Mana en 1993 avec ses 3 aliments sucrés pour restaurer ses points de vie : bonbon, chocolat et nectar, tandis que sur Game Boy, il y a le bonbon. Dans la publicité de Emergence of Excalibur, on trouve :

  • la sucette, associable au bonbon
  • le pop-corn, associable au chocolat (tous les deux festifs)
  • la rose, associable au nectar (de fleur).

La soigneuse Fuji et fille de Mana, (héroïne du jeu) est représentée avec des fleurs dans l'artwork officiel dessiné pour le jeu Game Boy. Le sucre et les fleurs pour restaurer la vie étaient déjà présents en 1987 dans le projet Famicom Disk System ! Je ne m'y attendais pas. Un élément illustrant que la Série a trouvé des racines dans les contes de fées dès ses origines.

 Fuji, la fille de Mana et guérisseuse hors pair qui peut vous régénérer à l'infini et en totalité.

 


Voici terminé ce deuxième article de la mémoire des origines de Seiken Densetsu. Dans la 3ème partie, nous verrons tout en légèreté une autre façon de se souvenir. Il y aura quelques détails intéressants avec à nouveau un ou deux échantillons de belles musiques, comme une cerise sur les mémoires de la Série et sur le gâteau d'anniversaire que Square Enix a offert le jour du concert pour les 20 ans de la Série et que vous pouvez découvrir.

 source de l'image : musicaludi
 

*Fruits* sur le gâteau, *fleurs* et autres gourmandises sucrées au programme pour régénérer ses PVs dans la 3ème partie !
En fait, ça ne sera pas vraiment sucré puisque nous plongerons dans de l'eau salée ! À suivre ...


DOSSIER  : LES ORIGINES PROFONDES DE SECRET OF MANA

partie 1 : Seiken Densetsu 2 OSV et les Secrets de Mana (1/3)
partie 2 : Seiken Densetsu Music Complete Book et les Secrets de Mana (2/3)
partie 3 : Baleine of Mana : les Secrets de Mana (3/3)

Portrait de cleeem
A propos de cleeem

Connaisseur des anciennes consoles, j'aime explorer les talents des artistes, professionnels ou amateurs en herbe. Mes jeux préférés sont avant tout paisibles et colorés. Vous découvrirez aussi mon intérêt pour l'océan et la nature dans certains de mes articles. :-)

Sur le même thème...

Commentaires

Portrait de Ondine

Merci pour ce partage !
C'est fou, je crois que je ne réaliserai jamais tout le travail qu'il peut y avoir derrière un jeu...

Portrait de lifeless

Le medley est juste sublime.

Un travail colossal! Ces interviews sont vraiment intéressantes. Merci du partage!