Brume

Trials of Mana : Nostalgie, quand tu nous tiens !

Genre: 
Année de sortie: 
2020
Éditeur / Développeur: 
Plateforme: 
Par - publié le 09 Mai 2020 à 11h18
3
307

Trials of Mana (2020) est un jeu de type Action-RPG, développé par Xeen et Square Enix pour la PS4, Switch et PC (Steam). Il s'agit d'un remake du jeu du même nom sorti en 1995 au Japon exclusivement et en juin 2019 en occident (sur Switch). Autrement connu sous son nom japonais Seiken Densetsu 3, ou son surnom Secret of Mana 2, Trials of Mana est le troisième volet de la saga Mana. Il raconte les aventures de 6 individus, dont on peut sélectionner trois en début de partie, et de leurs épreuves dans le monde de Mana qui mèneront à leur développement personnel puis au sauvetage du monde. Contrairement à l'opus original, qui lorgnait plus sur le côté RPG que l'action avec l'utilisation obligatoire des menus, un système de recharge avant chaque attaque - entre autres -, ce remake mise ici sur une formule modernisée 100% Action RPG, avec un système de combos, des esquives et une adaptation des systèmes de jeu à cette nouvelle formule.

 

Concernant les graphismes, si l'on peut constatée d'emblée que la partie technique du jeu n'est pas des plus flatteuses, à mon humble avis cette carence est largement compensée par une direction artistique franchement réussie. Le design cartoon choisi sied complètement à l'univers du jeu. Les modélisations des personnages sont très réussies, les effets spéciaux également et le tout possède un charme fou qui m'a réellement séduit. La version PC offre le support des résolutions variables (mais aucune option graphique) et des taux de rafraichissement jusqu'à 120 i/s, ce qui fait que le jeu est très fluide. Il n'est pas spécialement gourmand non plus, mais sur ma configuration à base de Geforce GTX 1070, la résolution 4K avait tendance à surcharger un peu mes ressources. J'ai préférer opter pour un 1440p stable en quasi toutes circonstances. Sur PS4, on est en 1080p à 60 i/s et sur Switch à 30 i/s à des résolutions plus basses. Les temps de chargement sont très courts sur PC, mais apparemment plus notables sur Switch.

 

Niveau bande son : quel plaisir pour les oreilles ! L'équipe a retenu la leçon depuis Secret of Mana, qui avait proposé des remix pas toujours très réussis. Cette fois, ils se sont certes limités à une remasterisation sans fioritures, mais au moins elle est réussie ! Le charme des musiques de Hiroki Kikuta est intemporel. Pour les puristes, on peut également jouer avec les musiques originales. Le jeu est également doublé en japonais ou en anglais, mais je ne peux donner mon avis que sur le premier : un doublage dans le ton, qui convient parfaitement à l'univers.

 

Au niveau jouabilité, j'ai apprécié la modernisation du système de combat. La jauge d'attaque de classe se remplit cette fois via des petites orbes bleues qui tombent lorsqu'on attaque des ennemis, les attaques sont réparties entre attaque normale ou puissante et une attaque chargée fait son apparition en maintenant le bouton d'attaque puissante. Les attaques de classes sont utilisables via les raccourcis en appuyant sur le bouton de tranche gauche combiné avec un des boutons de façade. On peut presque se passer du menu en anneau car les magies peuvent également être mises en raccourci sur le bouton de tranche droite cette fois-ci. Seuls les objets et les magies alliées réclament de passer par le menu, ce qui rend le tout très dynamique mais on peut mettre en pause un moment via le menu quand on veut souffler.

Chaque personnage dispose de ses propres classes et évolutions, que vous pourrez mixer à loisir durant vos parties. L'équilibrage n'est pas forcément utile car le jeu fourmille d'objets de soin, ce qui d'ailleurs m'emmène au point suivant : la difficulté. Quatre options de difficulté (modifiables à tout moment) vous sont proposées : débutant, facile, normal ou difficile. J'ai attaqué d'emblée sur cette dernière difficulté... Et à part à quelques endroits de l'aventure, je n'ai pas rencontré de souci. Un des gros points noirs du jeu donc : sa facilité ! Je me suis même imposé un challenge, à savoir n'utiliser aucun objet de soin ou d'attaque le plus longtemps possible et au final, je n'en ai utilisé que 4, contre un seul et unique boss durant lequel on n'a aucune autre possibilité de soin. C'est dire si le challenge du jeu est limité ! L'autre gros point noir, c'est la caméra. Elle est vraiment problématique, surtout dans les pièces très petites, ce qui rend un certain boss très pénible.

Le level design pourra paraître relativement vide, mais cependant j'ai trouvé que le jeu fait vraiment "RPG 16 bits en 3D", ce qui lui donne un cachet particulier. Cachet qui conviendra peut-être davantage aux fans du jeu original, qui découvriront avec plaisir cette refonte des lieux originaux. La présence d'un bouton de saut ajoute quelques petites touches sympathiques pour l'exploration, car il y a pas mal de coffres à dénicher, ainsi qu'un personnage à débusquer qui vous filera des bonus en échange. De quoi motiver le joueur !

 

Niveau durée de vie, il vous faudra entre 25h et 30h pour finir tout ce que le jeu a à vous proposer durant une seule partie, en fonction de la difficulté choisie. Il vous est ensuite possible de recommencer le jeu, en nouvelle partie plus ou non, avec les personnages que vous n'aviez pas pris la première fois. Il y a quelques variantes dans l'histoire en fonction des personnages choisis, même si la majorité de l'aventure reste identique. Le scénario se laisse suivre, il m'a semblé un poil plus intéressant que celui des deux opus précédents, mais reste très manichéen dans l'ensemble.

 

 

Les + / Les -
  • Direction artistique très charmante...
  • Système de combat bien repensé et modernisé
  • L'OST, un vrai plaisir pour les oreilles...
  • Bonne rejouabilité
  • Du contenu post game présent
  • ...mais techniquement pas extraordinaire
  • La caméra énervante
  • ... mais remasteration audio sans prise de risque
  • Peu de challenge
Evaluation
4 Graphismes
4 Bande son
4 Jouabilité
4 Durée de vie
3 Scénario
En résumé

Je dis OUI ! Trials of Mana est un remake réussi, qui fait honneur à l'original tout en le sublimant. Il dispose d'un charme fou et conviendra probablement davantage aux fans de la première heure plutôt que les nouveaux venus. Ses plus gros défauts étant sa facilité globale et sa caméra qui peut taper sur les nerfs, je le recommande chaudement. La série est sur de bons rails et on espère qu'elle prospèrera.

4 /5 0
Portrait de Aru
A propos de Aru

J'ai accroché aux jeux vidéo depuis mes 6 ans lorsque j'ai reçu une Megadrive japonaise pour Noël et depuis cette passion ne m'a plus quitté. Devenu adulte et entré dans le monde du travail, j'ai maintenant les moyens pour vivre cette passion à fond. Mon truc c'est de finir le plus de jeux possible (finir = voir la fin, pas atteindre les 100%) ! Je touche à plusieurs genres, du RPG au Visual Novel en passant par les FPS et les jeux de plate-forme. Je ne suis attiré que par les jeux solos :)

Sur le même thème...

Ajouter un commentaire

(If you're a human, don't change the following field)
(If you're a human, don't change the following field)

Commentaires

Portrait de Edouard

Je peine encore à croire que ce remake existe, c’est dire ! La finesse propre à SD3 n’est pas passée à la trappe.

J'ai redécouvert l’histoire globale de SD3 qui à l'époque me passait par-dessus la tête, elle m’était rébarbative bien qu’enchanteresse, le remake change la donne. Grosso modo ce que je retiens et déplore de la trame du jeu, même au niveau du remake et ce qu’importe le choix des personnages, nous avons là l’incarnation de loi de Murphy dans un RPG et ça en devient un peu lassant/rébarbatif à la longue, les joueurs avérés comprendront... Ça n’enlève rien à l’univers du jeu mais c'en est presque risible par moment tellement ils nous font avaler ce qu'ils veulent dans les moments clés du scénario juste pour nous forcer, toujours, à aller plus loin dans l’aventure mais bon, ça reste anecdotique mais d’autant plus visible dans ce remake je trouve. Je ne m’en étais pas rendu compte dans l’original, le drame et la naïveté des éléments qui s’enchaînent passaient peut-être mieux avec la 2D... Ou le contraste chatoyant digne d’un conte équilibrait l’ensemble. Avec une nouvelle vue en 3D les choses semblent parfois plus stéréotypées/caricaturales même si on respect là simplement le jeu d’origine sans le dénaturer. Cela a mis en lumière certaines faiblesses scénaristiques.

Ils y ont aussi mis des formes dans la traduction française, elle est qualitative, c'est plaisant à lire.

Les débuts respectifs des scénarios sont toujours aussi clichés et trop longs à mon goût mais ça reste tout de même sympa, tout du moins pour le plaisir de voir ce qui a été fait, et pour apprécier les différents mondes. L’intrigue et l’action sont mieux maîtrisées, l’ensemble est beaucoup plus dynamisé il faut bien l’avouer...

Petit bémol concernant les rencontres avec les esprits élémentaires plutôt niaises je dois dire, j'aurai aimé plus de dialogues ou d’interactions quelque chose de moins robotique/sommaire/répétitif au final. Aucune surprise de ce côté là.

Le must aussi aurait été de pouvoir utiliser la magie directement sur certains éléments aux alentours, compte tenu de la 3D, comme détruire une roche, une branche, glacer l’eau au fur et à mesure de notre passage, s’éclairer dans la nuit, lire dans les pensées des PNJ, etc… Je m’emporte. Rien d’indispensable mais ça aurait apporté quelque chose d’intéressant au jeu.

Ce qui me fait penser maintenant au P'tit Cactus, je reste dubitatif, c'est sympa sans l'être, le fond est sympa mais je n'aime pas spécialement la forme de cette idée. Ça infantilise le joueur, sans apporter grand-chose à l'univers qui est déjà suffisamment chargé à lui seul, il n’en avait pas spécialement besoin... Même si je m’amuse à chercher ce personnage, l’exploration est un peu forcée. Le voir statique aussi c’est un peu agaçant, par moment ils auraient pu rendre la chose plus imaginative en ce qui le concerne…

Les cinématiques sont elles aussi réussies, un régal. Tout comme les dialogues rajoutés lors des combats ou des explorations, ça apporte une meilleure immersion dans l'histoire et aux ressentis des personnages. C'est un petit détail qui fait la différence !

Quand bien même le fil rouge de l'aventure est prévisible car il s'agit là bien évidemment d'un remake, tous les combats sont agréables, tous, oui, c'est fluide, propre, dynamique et je ne m'ennuie pas. Le gameplay est tout bonnement réussi, la difficulté est efficace, il ne s'agit pas de toute façon d'un Try and Die, la sensation d'amusement est présente tout comme l'action dans les combats. Je me surprends même à vouloir rosser les benevodons à la chaîne, ce qui plus jeune n'était pas spécialement une partie de plaisir, oui c’est un peu paradoxal, je préférai la dynamique de Secret of Mana et bien ce n'est plus le cas aujourd'hui tant ce remake est mieux ficelé, plus léger et efficace.

Les temps de chargement sont rapides sur ordinateur, rien de dramatique bien qu'ils soient récurrents, même pour parcourir la carte du monde...

Au niveau des graphismes c'est très beau, il faut le dire, on est entre un Ni no Kuni et un Dragon Quest à la sauce Mana, qui est respectée à la lettre, bravo à la direction artistique. Il y a eu là un énorme travail autour des PNJ, des monstres, des boss, des personnages, des attaques et des magies... Pour les décors je ne comprends pas pourquoi ils n'ont pas poussé le bouchon encore plus loin, mais cela dit ça reste fort agréable à l’œil et suffisamment efficace pour l’immersion, c’est vraiment propre. Les menus sont aussi plus intuitifs et beaucoup moins abstraits que sur l’original, une belle refonte en somme, toute aussi agréable à l’œil qu’à prendre en main.

Pour ce qui est du son, c'est juste ce qu'il fallait, je dois être un des rares à trouver certaines des musiques originales agaçantes sur la durée mais là, je savoure chaque note sans même m'en rendre compte, c'est parfait.

L'univers originel du jeu est respecté et les joueurs le sont tout autant avec tout ce qui a été corrigé/apporté/modernisé. Il s’agit là d’un excellent remake comme je l'avais espéré pour Secret of Mana mais ça c'est un autre débat... Le plaisir y est et c'est là l'essentiel !

Portrait de DooKie

Je ne saurai dire si le jeu réussirait à séduire quelqu'un qui ne connait pas le jeu original, je suis bien trop impliqué !

Mais pour ma part... Quel pied !
Ca fait bien longtemps que je n'ai pas passé 8 à 9h dans la même journée à jouer intensément.
Le ressenti que j'ai, après une quinzaine d'heures de jeu, c'est que la frustration d'avoir été privé de Seiken Densetsu 3 en 1995 s'est enfin apaisée. On découvre même si on connait l'original, et ce sont les mêmes sensations qui reviennent !

Quel remake ! Toutes les bonnes idées de Seiken Densetsu 3 SNES ont été reprises. Le gameplay a été entièrement revu pour quelque chose de beaucoup plus dynamique ! Ca tape de partout, des AoE à éviter, des techniques qui n'interrompent pas l'action...
Malgré tout j'ai trouvé que ça restait très fluide.
Il y a aussi des micro phases de plateforme pour attraper des trésors. Je ne parle pas de challenge, mais juste une petite feature amusante de plus dans le gameplay. On appréciera parcourir les maps de fond en comble pour être sûr de ne rien oublier.

Sur les graphismes, d'un point de vue purement technique, c'est pas au niveau d'un AAA, loin de là. Mais quand on parle d'un jeu de la licence Mana, on va surtout s'intéresser à la direction artistique et à l'ambiance que dégagent les univers. Et la magie prend ! On retrouve des maps qu'on connait, et on les voit grouillant de vie et on s'émerveille. C'est coloré, c'est mignon sans pour autant tomber dans le niais.

D'un point de vue sonore, c'est un sans faute. La bande son originale était déjà très réussie. Ce remake nous propose une soundtrack réorchestrée. Sans prise de risque comme le dit Aru, car les thèmes sont très proches du jeu original, mais tellement agréables pour les oreilles... Niveau bruitages, on retrouve certains sons originaux, et beaucoup d'ajouts. Chaque monstre fait ses petits cris, on en vient presque à les tuer le coeur lourd

On notera aussi la présence de nombreuses cutscenes doublées en anglais ou japonais. Il ne faut pas s'attendre à du cinéma, mais j'ai beaucoup apprécié de voir les scènes sous un autre angle, avec parfois les gros plans sur les personnages magnifiquement dessinés. J'approuve !

D'un point de vue durée de vie... Aru parlait de 25-30h de jeu. C'est honorable pour un jeu qui suit la trame de l'original à la lettre. Et la rejouabilité est là. Si on veut tout découvrir, il faudra pas moins de 3 parties. Le jeu a été pas mal critiqué pour sa difficulté trop faible. J'ai suivi le conseil et mis le jeu en "difficile" sans trop me poser de questions. Chacun aura son avis ou son skill, mais pour ma part, je trouve que ce mode de difficulté est juste comme il faut pour une première partie. Après, ceux qui cherchent un vrai challenge risquent de s'ennuyer, sans véritable mode difficile.

Côté scénario, je me risquerai pas à critiquer, c'est bien trop personnel C'est fidèle à l'original,et ce qui m'avait enchanté il y a plus de 20 ans avec mon regard innocent m'enchante toujours aujourd'hui.

Comme vous l'avez compris, je suis vraiment fan de ce jeu, et je n'aurai aucun scrupule à lui donner la note maximale. Je suis trop émotif ? C'est probable, mais j'assume !

Portrait de lifeless

Merci pour ce test, Aru !
Ça reflète ma pensée également.

J'ai joué sur PS4. Les temps de chargement ne sont pas si mal non plus, mais je pense que ça reste tout de même plus rapide sur ordinateur.

J'ai adoré les ajouts de dialogues un peu partout entre les personnages et durant les moments cruciaux. Ça m'a fait aimer encore plus les protagonistes.