City Hunter

Par - publié le 28 Juillet 2005 à 20h20
13
82

Mon nom est Ryo Saeba alias City Hunter, dans ce milieu je me suis fait un nom comme nettoyeur professionnel.

Ryo Saeba, plus connu en France sous le nom de Nicky Larson, est un personnage phare de l'univers du manga et c'est dans la collection de poche "J'AI LU" que nous pouvons découvrir depuis 1996, les aventures et les déboires amoureux de Ryo en français dans le texte.

Après avoir écrit "Cat's Eye" Tsukasa Hôjô décide de se pencher sur un nouveau héros, mais attention, pas le type de personnage que l'on pourrait qualifier de beau ténébreux, gentleman par-dessus le marché, le genre de type qui n'embrasse qu'au 26ème rendez-vous... En effet, selon l'auteur, un héros parfait chez qui on ne reconnait pas de faiblesses humaines n'est pas un véritable héros. De cette nouvelle vision est né Ryo...

Ryo Saeba est appelé Nicky Larson dans la version française. A l'âge de trois ans, il survit au crash qui touche une région d'Amérique Centrale, c'est ainsi qu'il perd ses parents. Ryo a la chance de survivre et s'implique par la suite dans différente guerres civiles. C'est aux Etats-Unis que Ryo s'exile pour devenir tueur à gages, puis au Japon pour entreprendre sa carrière de nettoyeur. Armé d'un python 357 Magnum, il arpente les quartiers de Shinjuku. Ryo a beau être le personnage principal, autour de lui gravite différents personnages.

Les amis proches

  • Kaori Makimura : elle devient la seconde partenaire de Ryo. Laura (en français) est un vrai garçon manqué, d'ailleurs, on la prend souvent pour un jeune homme. Elle a le don de sortir de nulle part d'énormes massues marquées : "100 tonnes"
  • Falcon : c'est un ancien mercenaire comme Ryo. Ses techniques d'action sont imparables, d'où son surnom de Mammouth.

Les personnages secondaires

  • Les soeurs Nogami : elles sont au nombre de trois. La plus importante au sein du manga est Saeko. Ravissante détective de la police de Tokyo, elle fait souvent appel à Ryo. Elle s'est manipulée les hommes. Elle est armée d'un Smith & Wesson 38 et de couteaux de lancés cachés dans sa jarretière.
  • Hediyuki Makimura : premier partenaire de Ryo. Contrairement à lui, il est calme et réfléchi. C'est un fervent adepte du 357 Magnum et du lancé de couteaux.

Très rapidement, Ryo Saeba est devenu la coqueluche de tous. Sachant se montrer sous son meilleur jour, mais aussi de manière très naturelle, il a conquit le public international.
Après le succès du manga au Japon, ses créateurs ne pouvaient déçemment pas s'arrêter là. Le public en redemandait de manière incontestée. Qui n'a pas été touché et séduit par sa gentillesse, son humour, sa force et par sa "légère" attirance pour le sexe. Devant cet engoument est né le film "Magnum of love's destination", sorti en 1989 et d'une durée de 87 mn.

Un an plus tard, en 1990, deux vidéos animés ont été réalisés :

  • "Bay city Wars" (45 mn).
  • "One million dollar conspiracy" (45 mn).

C'est en 1992 que sort "City Hunter", le film. Jackie Chan se voit choisi pour incarner Ryo.

Ryo Saeba ne s'est pas arrêté là. Il a conquis la France sous le nom de Nicky Larson; à travers les dessins animés diffusés sur TF1. Ryo perd son patronyme au profit d'un nom plus occidental. L'humour, pourtant déjà très présent à l'origine, est accentué jusqu'au ridicule. Ainsi les bandits s'appellent Robert, Marcel ou Gérard et supplient continuellement que l'on ne leur fasse pas "bobo".

Le petit écran, bienque censuré, a ravi les amateurs de City Hunter. En effet, l'obsession sexuelle de Ryo est moins développée à la télévision. Alors que ses érections apparaissent continuellement dans le manga, il se contente d'un sourire béat à la télé...

Quant au langage utilisé par Nicky, inutile de vous dire qu'il est bien différent de celui employé par Ryo.

Voila c'était mon coup de coeur de la journée

Sur le même thème...

Commentaires

Portrait de Jiyong
Je fait du deterage de topique :D,

je profite pour vous dire que je suis un fanatique de City Hunter et que j'ai eu un Autographe de Kamimura

puis pour le plaisir, un site que j'ai connu a mes debut sur le net : L'univers de city hunter
Portrait de joujouge
C'est vrai que tu as raison,cette histoire n'est pas une suite de City Hunter.Et le fait qu'elle soit comme cela est encore plus plaisant n'en démente les anciens fans de City Hunter qui s'attendaient à une vrai suite.Donc,cette serie est un vrai bonheur a suivre car elle est tout bonement originale.Sans liens avec City Hunter ou très peu.
EDIT:le site officiel de Tsukasa Hojo est ici

ps:Campi après mures reflexions,je crois que je te dois un merci.Car si tu me l'avais pas dit pour le systéme de copier-coller cela aurait pus m'attirer de gros ennuis dans le futur.Alors merci Campi
Portrait de campi
Citation (Poppu le Vendredi 29 Juillet 2005 à 14:43)


Bref, reparlons de City Hunter. Pour Angel Hearth, c'est une suite alternative, et campi va encore se foutre de moi mais moi Kaori qui meurt au bout de 10 pages ca me choque



Qui, que, Quoi ? moi je foutre de toi, loin de moi cette idée (mais arrêtez de me regarder comme ça voyons ).
Bon en ce concerne Angel Heart il faut vraiment parti sur le fait que City Hunter n'a pas existé pour en apprécier tout les tenants et les aboutissants qui ont été déjà divulgué par les huits tomes qui sont sortis en France. C'est un peu comme un nouveau manga que l'on découvrerai et dans le lequel on apprend le passé des personnages en même temps que le titre avance dans sa narration. Il faut complètement dissocier City Hunter et Angel Heart, tirer un trait sur City Hunter (du point de vue association des personnages,passé ect qui nous a été révélé à la lecture de City Hunter) et là on peut découvrir encore du grand Hojo.De plus dans le tome 8 ou 7 je ne sais plus Hojo Nous révéle que ces 8 ou 7 tomes concerne le prologue à la vraie histoire (mettre en place Glass Heart comme nouveau "City Hunter" à la place de Ryo et ayant ce dernier comme "maître" ) et que Hojo comptait travailler sur Angel Heart pendant au moins encore 10 ans (que du plaisir quoi ).

ps :
Joujouge ça ne change rien qu'il faudrait que tu édites tes posts pour rajouter soit des quotes ou bien la source pour les parties que tu as récupéré sur le net.
Portrait de joujouge
Oui,mais le coeur de Kaori est mis dans le corps d'Angel Heart.Donc c'est un peu Kaori qui vit par elle.C'est ceci qui est beau.

PS:N'en parlons plus,j'ais compris ma faute.
Portrait de Poppu
Non non ce n'était pas une attaque contre toi joujouge
Je voulais juste te le préciser c'est tout Je te fais confiance

Bref, reparlons de City Hunter. Pour Angel Hearth, c'est une suite alternative, et campi va encore se foutre de moi mais moi Kaori qui meurt au bout de 10 pages ca me choque
Portrait de joujouge
C'est bon,j'ais compris.Mais tout ce que j'ais dit n'as pas était copier coller en entier.
Maintenant,je ferais plus attention car pour vérité je ne savais pas ceci. :snif:

edit:A part dans ce topic et méme pas completement,je me suis toujours donné la peine d'écrire tout mes post de ma main.
Et,je n'ais pas fait que des posts sur le flood.Sinon,je n'aurais jamais dépassé les 3000posts.
J'ais comis une faute c'est vrai,
Que j'ais fait un peu de papier-coller.Et j'ais fauté car,je n'ais pas mis le lien.Sur ceci,je suis daccord avec toi et Campi.
Mais dire que je ne prends pas de la peine,c'est faux.
Portrait de Poppu
Citation (campi le Vendredi 29 Juillet 2005 à 12:59)

joujouge quand tu fais des copier/coller de texte sur un autre site le minimun est de citer le site de référence où tu as trouvé ton résumé :



Oui campi a raison il faut citer tes sources Joujouge si tu ne prends pas la peine d'écrire toi même tes posts! C'est important car on peut avoir des problèmes si le webmaster tombe la dessus (et à juste titre!).
Portrait de campi
Citation (joujouge le Vendredi 29 Juillet 2005 à 10:33)


Avril 97, nous pouvons découvrir "Family Compo" (10 parutions). L'auteur nous immisce dans la vie d'un jeune homme vivant avec sa petite amie, son frère et sa soeur qui sont en fait deux travestis.




On n'a pas lu le même Family Compo je pense et puis joujouge quand tu fais des copier/coller de texte sur un autre site le minimun est de citer le site de référence où tu as trouvé ton résumé :

exemple : http://grifter01.chez.tiscali.fr/index2.htm (je sais pas si c'est le document original mais cela ne change rien à faire preuve de civisme ).
Portrait de joujouge
A noter qu'il existe une suitte intemporelle de City Hunter:Angel Heart
edit : tant que je suis ici je vais en parler
Cette nouvelle série de Tsukasu Hojo conte les aventures dâ€â„¢une jeune tueuse à gage connue comme Glass Heart, formée depuis son plus jeune age par une organisation mafieuse qui lui révélé toutes les techniques de combat, de meurtre et autres réjouissances, le tout avec des méthodes très sélectivesâ€Â¦

Une tueuse repentie

Seulement voilà, Glass Heart ne supporte plus de briser des vies et des familles. Et quand elle se rend compte quâ€â„¢elle nâ€â„¢est plus capable de continuer à tuer et donc de devoir quitter lâ€â„¢organisation, elle décide de mettre fin à ses jours en sautant du haut dâ€â„¢un immeuble pour empalée sur une grille qui lui percerait le cÅ“ur. Mais lâ€â„¢organisation nâ€â„¢est pas prête à la laisser sâ€â„¢échapperâ€Â¦

Peu de temps auparavant, Kaori Makimura se tuait dans un accident de la circulation, laissant seul son amant Ryo Saeba, alias City Hunter, tueur professionnel dâ€â„¢une rare habilité. Elle avait pris une carte de donneuse dâ€â„¢organe pour offrir son cÅ“ur à son bien-aimé si jamais il venait à être gravement blessé.

Le destin en a donc decidé autrement puisque lâ€â„¢organisation réussit à voler le cÅ“ur de Kaori pour le greffer sur Glass Heart et lui sauver la vie. Les deux filles se retrouvent ainsi liées et leurs personnalités se mélangent pour sonner naissance à un nouveau personnage, bien original : Angel Heart ?

Rien nâ€â„¢est simpleâ€Â¦

Lâ€â„¢histoire aurait pu être simple si les différents protagonistes nâ€â„¢étaient pas liés par des relations très fortes, que détaillent les trois premiers tomes. Passons donc sur les relations entre Glass heart et son organisation, qui ne sont pas que professionnelles et les problèmes entre les employeurs de lâ€â„¢héroïne.

Reste la personnalité de Glass Heart, modifiée par le cÅ“ur de Kaori quâ€â„¢elle porte en son corps. Lâ€â„¢histoire de Ryo Saeba, alias City Hunter, est développée dans la série City Hunter du même auteur, mal adapté à la télévision et mieux connu sous le nom américanisé de Nicky Larson, et reconnu de ses fans pour ses omniprésents « coucou » dès quâ€â„¢il voit une jolie filleâ€Â¦

Une suite à City Hunter ?

Sûrement pas. Même si Angel Heart se déroule dans lâ€â„¢univers de City Hunter, avec une ambiance et de nombreux protagonistes communs aux deux séries, lâ€â„¢auteur nie que lâ€â„¢un soit la suite de lâ€â„¢autre, et les fans acquiesceront vu toutes les différences. Il serait plus juste de dire que lâ€â„¢auteur a fait évoluer le monde de City Hunter vers celui de Angel Heart, sans se soucier dâ€â„¢une éventuelle compatibilité entre eux.

Tsukasa Hojo est coutumier du procédé : il commença les aventures de Ryo Saeba en mars 1983, dans le même univers que Catâ€â„¢s Eye, le premier grand succès de lâ€â„¢auteur également adapté au petit écranâ€Â¦ Et dans ses premiers essais, Hojo faisait même intervenir des protagonistes de cette série.


Portrait de ManaMaster

Une belle vie l'auteur

Portrait de joujouge
Citation (HaluKard le Jeudi 28 Juillet 2005 à 21:48)

par cote special tu veux dire obsédé ?? je n'ai jamais lu le manga mais j'adore l'animé que je regardais dans le club dorothée !! ta fiche est très complete !! bravo joujoule (en plus il n'y a presque pas de fautes !!!!)



Par cote spéciale,je veux parler avant tout de tout les sentiment que peut avoir Ryo.Méme les plus intimes.

Maintenant,je vais vous présenté L'auteur Tsukasa Hôjô

En 1979, il vient d'avoir 18 ans et fait sa première BD complète : "Space Angel".


En 1980, il participe au concours organisé par les éditions "Shueisha", recutant les jeunes auteurs. Il remporte le premier prix et sera édité en août 1981 avec "Ore wa otokoda" ("Je suis un homme"), qui est une autobiographie du narrateur. Les années ont passé, déçu par ses amours d'enfance, il se fait un devoir de combattre les femmes perverties par l'occident.


En janvier 1981, il dessine "Thirddeka".


En octobre 1981, il créé son premier gros succès en narrant durant 18 tomes les aventures de "Cat's eye". Trois superbes créatures arpentent la ville pour voler et reconstituer la collection de tableaux de leur père.


En 1983, Tsukasa Hôjô tente une nouvelle expérience en élaborant une seconde histoire de "Space Angel" et faisant naître Ryo.


En mars 1983, les lecteurs découvrent "City Hunter XYZ".


En 1984, il poursuit l'expérience et donne naissance à "City Hunter double edge". Une grande actrice de théâtre, Keiko Oobara, demande à City Hunter d'éliminer son nouveau partenaire. En effet, celui-ci confond la fiction avec la réalité. Le succès lui souriant, Hôjô met fin à la série "Cat's eye" pour s'adonner pleinement à la série "City Hunter".


En 1986; il met sur pied "Neko Manma okawari" (Histoires de chats). Yuichi Moriyama devient paparazzi lorsqu'il risque sa vie pour sauver une petite chatte tombée du haut d'un immeuble. Celle-ci lui rend visite le jour suivant sous l'apparance d'une très belle femme.
A la même époque, il débute un nouveau projet "Splash" (en 2 épisodes). Le premier raconte le coup de foudre d'une actrice pour un caméraman. Le second nous fait découvrir un homme qui retrouve son premier amour.


En 1988, apparait à la télévision "City Hunter 2". Quant à Hôjô, il met en pages une nouvelle : "Ten Shi No Okurimono".
La même année, il compose deux autres épisodes de "Splash". Le premier nous raconte la vie d'un homme qui se rappelle sa rencontre avec une princesse. Le second nous dévoile la dispute d'un couple, qui, pris de remords, tente de se réconcilier.


En 1990, Hôjô met en chantier "Taxi Driver" qui sera en 1993 compilé sous le nom de "Sakura No Hana Sakukaro". Akira est un vampire devenu taxi de nuit, il rencontre une jeune fille et se laisse attendrir par ses larmes...


En 1992, on peut découvrir "Complot de famille" et "Rêve d'été".
Deux films de City Hunter vont aussi apparaitre : "Bay City War" et "One million dollars".


En 1993, Hôjô donne naissance à "Shojo No Kisetsu", mais également à une série nommée "Rash" (en 2 volumes) narrant la vie et les aventures d'une jeune infirmière.


En 1995, Hôjô, percute ses lecteurs en composant une histoire dramatique intitulée "Le champ de batailles des garçons".
Quatre mois plus tard, nous pouvons découvrir "Shonentashi No Ita Natsu", mais également, "American dream".


En 1996, Tsukasa récidive avec "Sous un rayon de soleil", suite de la nouvelle "Le temps des cerisiers" (4 nouvelles). Dans "Le temps des cerisiers", Sarah a le pouvoir de communiquer avec les plantes, et, avec son père (fleuriste et médecin des plantes), elle fait la connaissance de Masaki. Celui-ci tente de soigner son cerisier qui meurt. Dans "Sous un rayon de Soleil", Sarah réapparait dans une nouvelle version comptant 3 volumes.


Début 97, Tsukasa créé des personnages pour "Secret Service", un téléfilm de "City Hunter".


Avril 97, nous pouvons découvrir "Family Compo" (10 parutions). L'auteur nous immisce dans la vie d'un jeune homme vivant avec sa petite amie, son frère et sa soeur qui sont en fait deux travestis.
Portrait de HaluKard
par cote special tu veux dire obsédé ?? je n'ai jamais lu le manga mais j'adore l'animé que je regardais dans le club dorothée !! ta fiche est très complete !! bravo joujoule (en plus il n'y a presque pas de fautes !!!!)
Portrait de ManaMaster
Je regarde l'anime et je l'adore, surtout le côté très spécial de Ryo