Brume

Castlevania : 30 ans de lutte anti Draculesque !

Par - publié le 26 Septembre 2016 à 23h20
5
333

Dracula, c'est un peu comme la mauvaise herbe qu'on coupe mais qui revient incessamment. Cela fait 30 ans aujourd'hui lundi 26 septembre que Castlevania existe, et pourtant Dracula ne cesse de revenir dans chacun des (nombreux) jeux de la série. Hommage.

Castlevania (ou Akumajou Dracula en Japonais, le Château Maudit de Dracula si vous préférez) fait partie de ces séries connues et reconnues que tout le monde connaît, à l'instar de Mario, Zelda, ou Metroid (sauf que Nintendo a oublié que Metroid existe et n'a même pas fêté ses 30 ans).

Bref, reprenons. Castlevania est une série pour laquelle le postulat de base est simple : vous contrôlez un personnage, souvent de la famille Belmont, qui voit Dracula revenir à la vie et doit donc le tuer. 

C'est une histoire de lutte du bien contre le mal. Dracula se réveille et lève une armée de créatures pour assouvir sa vengeance. La famille Belmont, qui surveille Dracula depuis des millénaires et représente donc le bien, doit le tuer.

Le gameplay des premiers jeux était de la plateforme pure. Les niveaux étaient en scrolling horizontal et vertical, et il fallait aller au bout en tuant les ennemis se dressant sur votre chemin. Mais ces jeux étaient réputés comme étant très durs, car il fallait avoir de sacrés réflexes et être plutôt doué avec la manette. 

Depuis Castlevania : Symphony of the Night, sorti sur Playstation en 1997, le fonctionnement est un peu différent et a posé les bases de la série comme on la connaît maintenant. Le jeu se fait dans le château de Dracula, mais toutes les zones ne sont pas accessibles dès le début car il faut récupérer certains objets ou pouvoirs pour y aller. De plus, le côté RPG est un peu plus poussé. En tuant des monstres, on gagne des niveaux, on améliore nos caractéristiques, et le jeu nous offre différents équipements. 

Castlevania est une série très prolifique car, en 30 ans d'existence, si l'on compte tous les jeux sortis (y compris les hors série), on dénombre pas moins de 34 jeux ! 

Les Castlevania les plus marquants sont très probablement Castlevania II : Simon's Quest, et Castlevania : Symphony of the Night pour son ambiance. 

Et vous, quels sont vos souvenirs de cette licence ? 

 

 

Sur le même thème...

Ajouter un commentaire

Commentaires

Portrait de Lionheart

Les opus DS sont pas mal ouais, et j'ai adoré order of ecclesia, tout comme vous deux.Mais je pensais surtout à l'épisode 3DS, qui était une honte...

Les deux épisodes PC qui ont été cité sont pas mal, mais je sais pas, j'ai juste pas l'impression de jouer à un Castlevania, mais à un jeu avec des éléments de Castlevania dedans. C'est en ça que ça m'a déçu en gros.

Et puis wolves, pour ma remarque sur le second épisode, c'est juste que citer un épisode haï ne rend pas forcément hommage à une série je trouve. C'est comme citer Zelda 2 (que j'ai aimé perso) ou final fantasy X-2 qui sont les moutons noirs de leurs liscenses. Marquer les esprits est une chose, mais les marquer en bien en est une autre, c'est surtout là que je voulais en venir

Portrait de Wolvesrealm

J'attendais ton commentaire, Captain. J'ai forcément beaucoup pensé à toi en écrivant cette news x)

Mais je suis d'accord avec toi pour la fin. Même si Bloodstained me hype beaucoup, j'aimerais un nouvel opus "majeur" de la licence x)

Portrait de captain_roger

Ah je suis pas d'accord sur le sort réservé aux derniers Castlevania car, après tout, les deux Lords of Shadows sont d'excellent jeux. Ils n'innovent que peu, mais ont une ambiance et une patte bien à eux. L'épisode le plus marquant reste de toutes façons le mythique SotN (regardez les speedruns commentés par Jado et votre serviteur!), et dans une autre mesure, Rondo of Blood.

Les épisodes DS sont tous bons, avec une mention spéciale à Order of Ecclesia que j'affectionne particulièrement comme Wolves. Très grande série de toutes façons. Mythique, fondatrice et qui mériterait amplement de ressortir des cartons.

Portrait de Wolvesrealm

J'ai pas donné les raisons de Pourquoi Castlevania II est marquant, mais il l'est quand même

Bah, moi, mon Castlevania favori est Order of Ecclesia, j'aime aussi beaucoup les opus DS

Portrait de Lionheart

Castlevania II est marquant ouais, mais pour de mauvaises raisons... Entre ces interruptions non stop par des bulles de dialogues, et ces personnages qui disent des trucs super tordu limite incompréhensible, c'était plus ou moins impossible de finir le jeu sans soluce, en grande partie à cause du fameux moment de la tornade pour passer.

Aussi, ce qu'il faut retenir, c'est que la difficulté des premiers castlevanias n'étaient pas que dues au boss, mais surtout aux respawn incessants des ennemis ainsi que gros saut en arrière que faisait le personnage quand il était touché.

Fin bon perso j'ai adoré l'épisode SNES (grandiose pour l'époque), ainsi que les épisodes GBA, qui n'inovaient pas pas qui étaient bon tout de même. Par contre les derniers sont très décevants je trouve... J'espère qu'un jour Konami arrêtera de se tirer à la sulfateuse dans le pied en ruinant ses propres liscenses, et refera des choses grandioses comme par le passé, et un bon Castlevania serait l'idéal pour ça.