Web TV

Stream hors ligne

Nous rejoindre

Poster une candidature

 

Statistiques

Statistiques

1 personne en ligne

1 invité

2522 membres inscrits

Derniers inscrits

Orinotent, Baffy, wattaru

 

Retrouvez-nous

Flux RSS de Square Palace Page Facebook de Square Palace Page Google Plus de Square Palace Page Twitter de Square Palace

Aëdemphia [Démo 9.7]

RPG
17/11/2016 à 10h32 par Edouard
2 commentaires
Aëdemphia est un jeu de rôles informatique en français développé avec le logiciel RPG Maker 2003. Ce jeu est purement amateur et gratuit.

 

Aëdemphia, c’est quoi ?

Un jeu de rôles amateur français s'adressant essentiellement aux amateurs de RPGs (et de jeux de rôles traditionnels), développé uniquement par Sylvanor avec le logiciel RPG Maker 2003, depuis la même année jusqu’à nos jours.

Contenant du pixel provenant d’anciens RPGs, mélangés avec la pâte de plus en plus présente de l’artiste qui n’est autre que Sylvanor lui-même, le jeu est également accompagné d'une poignée de musiciens et bruiteurs, autodidactes, amateurs, professionnels et bénévoles, laissant une empreinte auditive reconnaissable entre toutes.

Petite bande-annonce :

 

Un jeu qui ne cesse de grandir, grâce entre autres aux innombrables améliorations suggérées par les joueurs eux-mêmes.

Pourvu d’un scénario fondateur et quasiment inchangé depuis le début de sa création, le jeu fourmille d’idées, d’objets, d’éléments de toutes sortes. Si la phrase philosophique d’Aristote « La nature a horreur du vide » ne vous parle pas, vous pourrez j’en suis sûr la comprendre assez rapidement en y jouant.

Vous serez mené à voyager entre plusieurs mondes, possédant chacun leur culture, leurs coutumes, leurs villes et leurs secrets, lesquels n'attendent que d'être découverts ! Des clins d’œil en pagailles en relation avec le monde des RPGs et de la Fantasy, ou encore de la Science-Fiction (Diablo II, Final Fantasy VII,  Seiken Densetsu 3, Starcraft, Baldur's Gate, Dragon Ball, Star Wars, Royaumes Oubliés, Kenshin le Vagabond, Le Vagabond des Limbes, Dongeons & Dragons et tant d'autres...) sont éparpillés tout le long de votre route.

Ce RPG vous laissera une grande liberté d’actions et de choix, des quêtes annexes et du roleplay. Vous aurez la possibilité de créer des armes, des objets en tous genres, des soins que vous réaliserez grâce aux ingrédients disponibles dans votre inventaire et selon votre niveau d’érudition.

Vous serez mené vers des combats aléatoires tour par tour, avec des types d’armes et de magies exclusives à chaque personnage ainsi que des compétences propres dues à une évolution laissée à votre entière convenance.

Un système de Furies calculé sur le Tempérament des personnages, notion dépendant de tout ce qui se produit à chaque tour, ou comme les Capacités Passives et Actives, utilisables avec des Points de Capacités et de Fatigue, offrant des bonus permanents aux personnages ou permettant de pallier aux magies complète votre aventure.

Tout le gameplay se fait par l'intermédiaire de choix de dialogues et de menus (et d'exploration). Un système de réputation complexe influant sur les dialogues, les quêtes et les prix des articles en magasin est indéfectible : cela influe sur vous et l’ensemble du groupe.

À maintes reprises vous pourrez interagir, apprendre et même inculquer votre expérience auprès de vos compagnons. Selon les caractéristiques diplomatiques du moment et de votre savoir, ils obtempéreront ou non à vous écouter.

Le jeu contient énormément de quêtes annexes, de lieux cachés et même des villes entièrement facultatives. En fonction de vos choix et compétences, tout change : vous n'aurez jamais deux fois la même partie !

De ce fait, le scénario offre de nombreuses bifurcations qui selon vos décisions pourront vous amener à des situations dramatiques ou à une fin résolument positive ! Tout dépend de vous.

 

Plus de 10 ans après, le jeu et sa conception sont-ils devenus obsolètes ? Garde-t-il un sens malgré la capacité limitée du logiciel ?

Témoin de son évolution depuis la première démo, les améliorations sont toujours au rendez-vous, à chaque nouvelle sortie, le jeu en ressort plus beau et mieux construit. Il se peaufine comme une œuvre d’art qui ne semble jamais se finir à travers les mains de l’artiste mais ce n’est pas un mal, bien au contraire !

Si ce n'est des cinématiques maladroites qui vieillissent mal, le jeu garde un intérêt certain au fil des années, il ne perd rien de son charme et de sa fraîcheur sans cesse renouvelée.

Le scénario, astucieusement construit, vous permet de découvrir et évoluer dans des mondes en même temps que votre personnage principal. En vue des capacités du logiciel de création, l’immersion est idéale avec un libre arbitre fort intéressant qui est une des grandes forces du jeu, vous serez à même de constater l’ampleur de vos actions en temps réel.

L’ennui n’est pas permis, il y a toujours quelque chose à faire, à voir, à explorer, à combattre, à lire, à rechercher, à optimiser...

Aëdemphia ne tombe pas dans la redondance, ni dans une prévisibilité accrue, il comporte cependant quelques petites surprises à ne pas manquer. Les dialogues sont de qualité, ils possèdent une bonne dose d’humour et de philosophie. Les quêtes sont distrayantes, personnellement je ne m’en lasse pas. La notion du bien et du mal sur l’ensemble de nos choix est captivante à observer.

Onirique, New-Age, Spirituel, Aëdemphia est un jeu unique en son genre.  

N’ayant toujours pas de fin à me mettre sous la dent, je ne peux donner un avis pertinent car tout reste encore possible et envisageable. C’est pourquoi, je vous encourage vivement à télécharger le jeu au plus vite.

Entre 25 à 35 heures de jeu possible selon votre façon de progresser, selon moi, il s’agit là du minimum syndical.

Sylvain Dolisi, autrement dit Sylvanor, est un réel passionné que je félicite pour Aëdemphia, un jeu à but non lucratif créé sur son temps libre ; mais aussi pour sa persévérance et son implication dans le monde RPG amateur. 

Commentaires

Portrait de Myst

17/11/2016 à 21h56
Myst

Sympa l'article ! Ca fait de nombreuses années que je regarde avec intérêt l'évolution de son projet. Je m'étais d'ailleurs inscrit sur oniro pendant mes années Rpg maker

Portrait de Wolvesrealm

28/11/2016 à 16h05
Wolvesrealm

Sympa ! Ce jeu a 10 ans pourtant je ne le connaissais pas

Copyright © 2000-2017 Square Palace - Site sous licence Creative Commons