Test de Castlevania: The Lecarde Chronicles

Genre: 
Année de sortie: 
2013
Plateforme: 
Par - publié le 28 Août 2017 à 12h42
10
205

Suite à l'échec critique et commercial de l'épisode Lords of Shadow 2, la série Castlevania est entrée dans les limbes. Nul ne sait si cette série sera remise en avant. Cependant, grâce à des fans dévoués, les amateurs de la série ont quelque chose à se mettre sous la dent. Le second volet de The Lecarde Chronicles, un fan game développé par MIG, est disponible depuis quelques mois mais c'est le premier que je vous propose de découvrir aujourd'hui.

Pick & mix

Initialement sorti en 2013, The Lecarde Chronicles est un épisode qui ne se classe pas dans la chronologie officielle, de part son statut de fan-game, mais également par le souhait de son auteur. Bien que son héros Efrain Lecarde partage son nom avec un certain Eric Lecarde (présent dans les opus Bloodlines et Portrait of Ruin), il ne semble pas avoir de lié parenté direct entre ces protagonistes. De même, le développeur a volontairement choisi de créer un nouvel antagoniste sous la forme de Katharina Von Viltheim, davantage pour dissocier son jeu des productions officielles.

L'action se déroule en 1776. Efrain, chevalier de l'Eglise, est envoyé en Espagne afin d'investiguer sur des événements étranges. Ses recherches le conduiront à la famille Von Viltheim, dont le domaine se trouve en Autriche. C'est à cet endroit que ses aventures démarreront réellement.

Le jeu se veut être un hommage aux titres précédant Symphony of the Night, souvent surnommés "Classicvania". On se trouve donc devant un jeu de plates-formes à l'ancienne, avec des pièges et des monstres à tout-va. Il s'agit d'un titre totalement linéaire, découpé en niveaux sélectionnables à partir d'une carte similaire à celle que l'on trouve dans Order of Ecclesia. A la manière de Rondo of Blood, certains niveaux peuvent être revisités pour découvrir un autre chemin, conduisant le plus souvent à un bonus bien utile. De mémoire, un seul niveau comporte deux boss en fonction du chemin emprunté. 

Comme on peut le constater, le jeu emprunte beaucoup aux épisodes officiels mais ajoute ses petites touches personnelles pour le démarquer (en dehors des aspects scénaristiques évoqués auparavant). En effet, malgré que le jeu ne comporte pas de composante RPG, des objets de power-up y sont disséminés : certains d'entre eux augmenteront les points de vie, d'autres le nombre de coeurs maximum ou alors les points spéciaux. Ces derniers sont utilisés pour des compétences spécifiques, également à débloquer dans les niveaux en ramassant l'objet correspondant souvent bien planqué. Parmi ces compétences, on trouve le double saut, la rotation du fouet, l'aéro-glissade... Efrain peut également améliorer son fouet et ses armes secondaires avec les artefacts adéquats.
Comme dans tout bon Castlevania qui se respecte, on retrouve parmi les armes secondaires les classiques dague, eau bénite, croix, hache et la plus rare pierre magique. Ses objets s'utilisent en appuyant sur la touche d'attaque tout en laissant appuyé la flèche "Haut", si vous disposez de suffisamment de coeurs. Chaque sous-arme est également associée à un "Item Crash" de niveau 1, 2 ou 3, en fonction de ce que vous avez débloqué et choisi. Les niveaux maximum offrent en plus de l'attaque spéciale un effet secondaire comme la récupération de vie ou de mana.

Quand un fan sait mieux faire un Castlevania que son éditeur

Au total, on dénombre plus d'une quinzaine de niveaux, chacun avec son propre boss. En sachant que le jeu offre un challenge plutôt relevé (dans la version dont je disposais, il n'y avait qu'un seul niveau de difficulté. Une version plus récente en propose plusieurs.), la durée de vie du titre est confortable ! Les niveaux sont de plus en plus difficiles, et les boss ne manqueront pas non plus de vous donner du fil à retordre. La jouabilité est vraiment impeccable, calibrée comme un vrai "Classicvania" avec ses sauts justes mais millimétrés. La partie plate-forme tout comme la partie combat sont satisfaisantes. C'est vraiment intéressant de voir que des fans savent réaliser un épisode qui serait vraiment digne d'être dans la saga officielle, contrairement à Konami qui a sorti à plusieurs reprises des épisodes décevants.
Au niveau des graphismes, tout a été réalisé par le créateur du jeu, MIG. Il s'est bien inspiré des monstres de la saga, que l'on reconnait aisément, mais aucun contenu du jeu n'a été extrait d'un jeu officiel. Et cela ne veut pas dire que ce n'est pas réussi, au contraire ! Le jeu peut paraître un peu brouillon sur les captures d'écran, mais en mouvement c'est tout à fait convaincant. Les musiques ne sont pas en reste. Le compositeur du jeu a produit à la fois des arrangements de pistes connues de la série et des nouveaux morceaux, pour un résultat vraiment réussi !

Les quelques bémols que l'on pourrait émettre sont les suivants: 

  • le jeu ne gère qu'une seule sauvegarde à moins que vous ne passiez par un des 3 autres exécutables fournis pour démarrer votre partie. Ce qui implique qu'il n'est pas possible de copier/supprimer sa sauvegarde.
  • la configuration des touches n'est pas super, quel que soit le mode que vous aurez choisi entre les 3 imposés. Le jeu ne supporte pas les manettes par défaut, il vous faudra passer par un outil extérieur (Joy2Key, Steam...). Petite remarque si vous associez le jeu en tant que raccourci Steam: le raccourci Alt+Tab fera planter le jeu. Je recommande donc aux utilisateurs du configurateur Steam (avec ou sans Steam Controller) de changer la configuration par défaut du mode Bureau et de lancer le jeu à la main.
  • quelques plantages peuvent survenir, pensez à sauvegarder souvent.

Pour finir, le jeu ainsi que sa suite sont disponibles gratuitement sur le site officiel. N'hésitez pas à les découvrir !

Les + / Les -
  • Tout a été réalisé par les créateurs, aucun rip !
  • Du challenge en veux-tu, en voilà
  • Durée de vie très satisfaisante
  • Musiques au top
  • Jouabilité impeccable
  • Pas de support des manettes
  • Configuration de touches imposées
  • Quelques bugs qui trainent encore
  • Le boss de fin pénible
Evaluation
3 Graphismes
4 Bande son
4 Jouabilité
4 Durée de vie
2 Scénario
En résumé

Une bonne surprise ! Tout fan de Castlevania qui se respecte se doit au moins d'essayer ce titre, qui mériterait sa place dans la saga officielle !

4 /5 0
Portrait de Aru
A propos de Aru

J'ai accroché aux jeux vidéo depuis mes 6 ans lorsque j'ai reçu une Megadrive japonaise pour Noël et depuis cette passion ne m'a plus quitté. Devenu adulte et entré dans le monde du travail, j'ai maintenant les moyens pour vivre cette passion à fond. Mon truc c'est de finir le plus de jeux possible (finir = voir la fin, pas atteindre les 100%) ! Je touche à plusieurs genres, du RPG au Visual Novel en passant par les FPS et les jeux de plate-forme. Je ne suis attiré que par les jeux solos :)

Commentaires

Portrait de Gerard

Bonjour Myst, en attendant que Mig (le créateur du jeu) rentre de vacances et puisse corriger ce bug, je vous invite à télécharger l'ancienne version :
https://twitter.com/Migami_Gam...

Portrait de Aru

Je n'ai pas encore joué au 2. J'ai préféré commencer par le 1 et j'ai eu raison

Portrait de Myst

Je parlais du 2.
En fait quand on lance une partie, elle est automatiquement en "ring of fury mode".Je ne sais pas si on peut le désactiver.L'anneau est équipé et nous donne -317 de défense mais une très puissante attaque.Et on ne peut pas le déséquiper (il revient quand on sort du menu). Du coup n'importe quel ennemi nous tue en un coup.En gros pas le droit à l'erreur ! :)Et en plus en mourrant, on repasse par la case menu principal, nouvelle partie, introduction...

Portrait de Aru

Le crash niveau 2 de la hache est super utile contre les boss, mais encore faut-il l'avoir débloqué !

Portrait de DooKie

Je connais un jeu qui va bientôt se faire traiter de Die n Retry haha

Portrait de Aru

La difficulté du jeu est assez relevée, mais on s'améliore à chaque essai et le jeu est rarement injuste

Portrait de Myst

Je viens de tester, c'est sympa, mais se faire one shot par certains des premiers monstres de la première map du jeu ....x)

Portrait de yais9999

Ça à l'air super sympa, A tester !

Portrait de Aru

Le jeu a principalement été réalisé par une seule personne, en ce qui concerne le scénario, les graphismes et le gameplay/game design. Les autres personnes ont travaillé sur les musiques et effets sonores ou aux tests.

Portrait de DooKie

Je sais qu'il y a des fans de Castlevania dans le coin. Alors montrez-vous !
Chapeau à l'équipe de dev qui a l'air d'avoir vraiment bien bossé. Surtout dès que ça concerne de la 2D non rippée...