Boite de Star Fox 2

Test de Star Fox 2

Année de sortie: 
2017
Éditeur: 
Plateforme: 
Par - publié le 08 Octobre 2017 à 02h13
4
69

Star Fox 2 est la suite de Starfox premier du nom aussi sur Super Nintendo. Malheureusement annulé en 1995, l'épisode avait fuité sur internet, avant de sortir officiellement en 2017 sur la Super Nintendo mini. Que vaut au final cet épisode annulé ?

Histoire

  Andross, l'antagoniste, a survécu aux événements du premier jeu, et passe à nouveau à l'attaque grâce à une armée renouvelée, et à l'aide de la Star Wolf. General Pepper, chef des armées du système Lylat, fait à nouvel appel à la Star Fox, afin d'empêcher la destruction de Corneria, et de se débarrasser à nouveau de l'assaillant, en espérant que ce soit une fois pour toute.

 

L'équipe Star Fox

  Le groupe est toujours formé du cuatuor du premier épisode, et a en plus deux personnages féminins : Miyu et Fay.
Déjà, première grande différence par rapport au premier jeu : on je joue par forcément Fox. En effet, on peut prendre deux personnages : un principal, et un partenaire avec qui on peut alterner en dehors des missions. Les personnages se divisent en 3 catégories :

- Fox et Falco sont équilibrés et possèdent la bombe intelligentes comme coup spécial

- Peppu et Slippy sont lent, mais plus solides, et possèdent le soin comme coup spécial

- Miyu et fay sont rapides mais fragiles, et possèdent le bouclier comme coup spécial

  Il est intéressant de noter qu'il y a eu une volonté d'à la fois rendre toute l'équipe importante, et d'en augmenter le nombre. Malheureusement, ces deux nouvelles recrues ne sont à ce jour apparues dans aucun autre jeu, et il a fallu attendre un bon nombres d'années avant de pouvoir jouer quelqu'un d'autre que Fox dans un Starfox en dehors des modes multijoueurs.

 

La carte du Système Lylat

 

  On arrive à la seconde grande différence : on ne joue pas à un rail shooter. On se retrouve à être sur une carte, avec Corneria en bas à gauche, les lieux dit de Lylat, et des ennemis un peu partout, plus ou moins nombreux selon la difficulté choisie. Faisons un point sur tout ce qu'il peut y a ou peut y avoir :

Les gentils :

- Notre personnage, représenté par un Arwing, que l'on peut bouger partout où on le souhaite sur la carte

- Le Vaisseau mère, pouvant se téléporter dans n'importe quel lieu dit non posséder par l'ennemi, permettant de soigner l'équipe

- Le satélite de défense, en haut à droite de corneria, tirant quelques fois sur des ennemis

Les ennemis :

- Des lieux controlés par les forces d'Andross

- Des vaisseaux en mouvement vers Corneria

- Des portes nefs invoquant ces vaisseaux

- Des missiles planétaires fonçant sur Corneria

- Des virus cherchant à voler le satélite pour le posséder

- Un ou des boss mouvant cherchant à aller à votre rencontre

  Et tout cela agit en temps réel. Les forces d'Andross cherchent en grande majorité à détruire Corneria. Le but est donc d'à la fois reprendre les lieux controlés par Andross, tout en interceptant tout danger pour Corneria. Il faut donc gérer quoi faire en priorité, et cela peut prendre du temps, à bien prenre en main, car une certaine connaissance du jeu est requise afin de déterminer la meilleure chose à faire à un moment donné. En grande difficulté, une erreur de jugement peut se montrer particulièrement punitive pour le joueur. Ceux ayant joué à Star Fox Command ne seront par contre pas trop dépaysé, vu que ce système du jeu a été en bonne partie repris.

 

Au combat !

 

  Tout d'abord, oui Star Fox 2 est toujours un jeu dans de shoot spatial et non pas un jeu à pied où l'on se bat avec une lance. Par contre, tous les combats se font dans des cartes entièrement en 3D, nommé plus tard All-range mode dans LylatWars. On peut jouer à la première ou à la troisième personne, mais viser n'est pas évident dans ce dernier mode.
  Autre chose importante à souligner : les personnages ne sont pas soignés entre chaque combat, bien que des objets de soins puissent être trouvé en mission. Pour que les deux vaisseaux soit pleinement réparé, un détour au vaisseau mère est obligatoire. Pour éviter les détours, il est bon d'alterner avec l'équipier hors mission si le premier vaisseaux est top endommagé, et d'aller faire les réparations qu'une fois les deux vaisseaux endommagés. Quoi qu'il en soit, ce système de soin limités rend le jeu plus difficile.

  L'autre grosse nouveauté est le changement de forme des Arwings, qui peuvent devenir des unités bipèdes, pouvant sauter et n'étant plus forcées d'avancer. Il a fallu attendre Star Fox Zero pour revoir cette forme dans un épisode ayant eu sa sortie officielle.
 

Les missions

  Les combats contre les unités mouvantes sur la cartes sont des combats spatiaux, tandis que les combats dans les lieux dits se passe à la surface. Lors d'interception d'unités adverses, le but est de simplement les éliminer.

  Les portes nefs doivent quant à eux être détruit de l'intérieur, en parcourant des salles et des couloirs, pouvant être labyrinthique en fin de jeu dans une grande difficulté. A la fin se trouve un boss immobile à détruire, tout en évitant les projectiles.

  Les lieux dits quant à eux doivent être repris, tout d'abord en activant des interrupteurs en extérieur afin d'entrer dans la base adverse, puis en allant dans la base un peu comme on parcours l'intérieur d'un porte nef.

  Le temps passé est affiché, bien qu'il soit dix fois plus lent que sur la carte. En réalité, les événements continuent pendant les missions, et Corneria peut toujours se prendre des dégâts. Cela encourage très fortement le joueur à ne pas traîner, sous peine de se faire détruire Corneria en pleine mission. Heureusement, Pepper dira pendant les missions ce qu'il se passe sur la carte. Au moins, on est pas totalement aveugle sur les événements, donc c'est une bonne chose.

 

Scoring

  Tout comme dans les deux autres épisodes des années 90, un système de score est présent. Par contre, ce n'est pas juste détruire tous les ennemis, d'autres paramètre sont pris en compte, comme le temps total ou l'état de Corneria. Faire un bon score n'est clairement pas évident, et requiert une bonne maîtrise du jeu. De quoi permettre une compétition amicale entre joueurs.

 

Point technique

  Chaque partie prend entre 10 et 30 minutes, selon la difficulté choisie, et comment se débrouille le joueur. Les sessions de jeux sont donc courte, se qui rend l'absence de sauvegarde en milieu de partie pas trop gênantes. Les nombreuses parties nécessaires pour être capable de faire de bons score augmentent la durée de vie, comme pour pas mal de jeux d'arcade.

  Graphiquement, il faut voir les choses de deux façons pour juger. D'un coté, ça a clairement mal vieilli, tout comme tout comme bien des jeux en 3D. D'un autre, avoir de tel graphismes sur une simple console 16 bits utilisant des cartouches est effarant. S'il était sorti, Star Fox 2 aurait fait partie des jeux qui auraient impressionnés graphiquement, au même titre que Donkey Kong country 3 ou Super Mario RPG.

  Niveau son, c'est les bruitages sont très proches du premier épisodes. Les musiques ne sont pas marquantes, mais sont de très bonnes qualité pour l'époque et contribuent parfaitement à l'ambiance.

Les + / Les -
  • Le choix de personnage
  • Le coté temps réel sur la carte du Système, ainsi que pendant les missions
  • Techniquement impressionnant pour du 16 bits
  • La transformation de l'Arwing
  • Il a fallu attendre la Super Nes Mini pour mettre la main dessus
  • Parfois punitif
  • A graphiquement mal vieilli
  • Peu rebuter les débutants
  • La majorité des boss sont simples par rapport au reste
Evaluation
3 Graphismes
4 Bande son
3 Jouabilité
4 Durée de vie
2 Scénario
En résumé

Star Fox 2 est très clairement un prototype, qui aurait très probablement eu des modifications en cas de sortie officielle à l'époque. Néanmoins, ça n'empêche pas que le jeu en lui même aurait été novateur dans le milieu des années 90, nécessitant pas mal d'heure de jeux pour être parfaitement pris en main. Il est malgré tout dommage d'avoir eu à attendre plus de 20 ans avant de pouvoir y jouer sur un support officiel. Bref, un bon prototype qui n'atteindra son plein potentiel que dans le cas d'un éventuel remake.

3 /5 0

Commentaires

Portrait de Lionheart

Les fautes fallait s'y attendre ouais, c'est ça de rédiger en pleine nuit XD

Alors en fait ma phrase qui parait sortir de nulle part est une référence à Star Fox Adventure, qui est un bon jeu, mais qui n'était pas censé être un Star Fox à l'origine et ça se voit. Du coup, j'ai eu envie de mettre ça!

Le mode multi de l'épisode 64 était clairement un simple plus, et un plus pas terrible. Les efforts étaient clairement concentrés sur le mode solo, et c'est dommage que tu aies eu l'occasion de toucher qu'au multi. Quant au premier épisode SNES, il est franchement pas évident à finir. Meme le parcourt le plus facile est assez dur au final. De plus c'est assez dur de s'y remettre maintenant car il faut dire ce qui est : la 3D des années 90 a SUPER mal vieillie.

Portrait de TiSteph

Merci pour ce test Lionheart, très bien écrit et le plus important : qui donne envie de jouer au jeu !

J'adore ça : Tout d'abord, oui Star Fox 2 est toujours un jeu dans de shoot spatial et non pas un jeu à pied où l'on se bat avec une lance. J'adore car ça sort de nulle part en plein milieu du test xD

Instant 3615mylife quand le chip FX était sorti sur snes, y'avait Star Fox, Stunt Race FX et Vortex si je ne me trompe pas, et n'étant pas spécialement attiré par le monde spatial, le choix était vite fait et j'ai adoré Stunt Race FX, j'y ai énormément joué. Et un peu plus tard du temps de la N64, un pote avait Star Fox 64 avec qui je jouais en versus et là ça m'avait définitivement dégoûté des Star Fox. En mode rétrocollectionneur, je me suis acheté Star Fox sur snes et j'avoue que je ne l'ai jamais fini.

Enfin je pense que Star Fox 2 version officielle est quand même un sacré gros argument pour acheter une snes mini !

Petit point négatif pour les fautes d'ortho ou de syntaxe mais bon grammar nazi ou pas !

Portrait de Lionheart

C'est quasiment le même. Le jeu a une traduction anglaise officielle, et du coup le texte s"affiche mieux que dans la rom. L'écran de titre me parait légèrement différent, et le mode expert est à débloquer. A part ça, je n'ai pas remarqué de différence.

Portrait de DooKie

Est-ce que c'est le même jeu que le prototype qu'on trouve en ROM, ou ça a changé un peu depuis ??