Test de One Piece: Burning Blood

Genre: 
Année de sortie: 
2016
Éditeur: 
Plateforme: 
Par - publié le 07 Septembre 2017 à 12h54
2
21

Dernière adaptation en date de l'univers de One Piece, Burning Blood s'éloigne des précédentes adaptations sous forme de "Warriors" ou aventure pour revenir à la baston pure et dure. L'occasion pour Spike Chunsoft, connu pour ses jeux de combat 3D comme l'excellente série Dragon Ball Z: Budokai Tenkaichi ou le très moyen J-Stars VS, de nous proposer une nouvelle formule.

Contrairement à Pirate Warriors 3 qui nous offrait une version condensée mais efficace du scénario du début jusqu'à l'arc Dressrosa, Burning Blood fait le choix de se centrer sur un unique arc : celui de la Guerre au Sommet, alias Arc de Marineford. On nous offre le point de vue de quatre personnages (un "épisode" chacun) durant cet arc, avec une grosse douzaine de combats par épisode. Chaque épisode se débloque une fois le précédent terminé. Il faut savoir que le premier épisode sert aussi de tutoriel et qu'il faudra le compléter avant d'avoir accès à tous les autres modes de jeu.

S'il y a bien un aspect qui est appréciable dès le départ, c'est la partie graphique. Les personnages sont superbement bien modélisés, de quoi rivaliser voire même surpasser le célèbre Naruto Shippuden Ultimate Ninja Storm 4 sur ce plan ! Les décors ne sont pas stupéfiants, mais restent quand même jolis. Les cinématiques et les combats sont ponctuées d'effets très bien fichus, ainsi qu'un aspect crayonné du plus bel effet. La partie sonore fait le job avec des musiques créées spécialement pour l'occasion et des bruitages efficaces. C'est un point récurrent dans les adaptations d'animes, mais on regrette une fois encore l'absence des superbes musiques de l'anime de Kohei Tanaka.

Le mode histoire se terminera donc rapidement, comptez entre 5 et 6h en moyenne. La difficulté des combats est très variable, avec des affrontements super faciles d'un côté et injustement difficiles d'un autre, ce qui est vraiment agaçant ! Le système de combat est facile à prendre en main, les personnages se jouant tous de la même façon. Il faudra par contre prendre en compte leurs types (attaque, vitesse, équilibré) et leurs techniques pour s'en sortir correctement. L'IA des adversaires devient vite coriace et un système de niveau d'expérience vient déséquilibrer le gameplay pour introduire un aspect grinding pour le moins inutile. Déjà que les combattants en eux-mêmes ne sont pas vraiment équilibrés... Il n'en reste qu'un jeu de combat pour les amateurs de la série. Les autres passeront leur chemin à cause du gameplay trop simpliste ou du scénario qui laissera sur le carreau tous ceux qui n'ont jamais suivi l'histoire de One Piece ! Je trouve encore plus dommage qu'il soit assez difficile en 1 contre 1 de se sortir des combos quand on utilise des personnages qui n'ont pas de fruit du démon élémentaire. Car oui, le jeu peut aussi se jouer en tag battle de 3 contre 3, avec tout un système d'échange, d'attaques unies qui misent sur votre utilisation de la barre de super.

La jouabilité est simple : un bouton d'attaque principal qui permet de faire des combos, un autre pour les attaques dites "uniques", un bouton de garde et un bouton de saut. Les boutons de tranche servent à changer de personnage ou déclencher ses techniques spéciales en combinaison avec l'un des trois boutons de façade (hors saut). Deux jauges sont présentes en plus de celle des points de vie : une jauge de spécial, qui permet d'effectuer des attaques/défenses unies avec nos co-équipiers ; une jauge de capacité, dont l'effet dépend de votre personnage. Quelqu'un comme Ace par exemple pourra se changer en flamme pour esquiver une attaque, alors que Luffy pourra quant à lui attaquer les combattants élémentaires même quand s'ils se transforment.

En dehors du mode Guerre au Sommet, on retrouve le mode combat libre pour 1 ou 2 joueurs, une base de données (qui sert également à débloquer les personnages avec l'argent amassé dans les combats), un mode Prime qui propose des combats contre des groupes d'adversaires spéciaux et enfin quelques modes multijoueurs. La durée de vie en solo est donc convenable malgré la faible durée du mode histoire. C'est cependant la lassitude qui s'installe rapidement à cause de l'aspect grinding du jeu et du système de combat trop simpliste. On compte une grosse quarantaine de personnages jouables à débloquer, encore plus de personnages de soutien uniquement. Heureusement, ces personnages ne se limitent pas à l'arc Marineford et couvrent un large panel de la saga, ce qui ravira les fans !

Remarques: Modes multijoueurs non testés. La version PC est limitée à une résolution maximum de 1920 * 1080, avec très peu d'options graphiques et un framerate à 30 FPS max comme sur consoles.

Les + / Les -
  • Aspect graphique réussi
  • Plus de quarante personnages jouables
  • Durée de vie solo convenable
  • Système de combat facile d'accès...
  • Un seul arc scénaristique dans le mode histoire
  • Le système de leveling plus frustrant qu'intéressant
  • La difficulté en dents de scie
  • mais vite limité et lassant !
  • Jouabilité un peu lourde
Evaluation
4 Graphismes
3 Bande son
3 Jouabilité
3 Durée de vie
3 Scénario
En résumé

Un jeu sympathique pour les fans et uniquement les fans. Les autres peuvent regarder d'ailleurs, ainsi que ceux qui aiment les jeux de baston techniques ! A petit prix, la pilule passe mieux. Le portage de cette version PC est potable mais on aurait aimé plus d'options.

3 /5 0

Commentaires

Portrait de Aru

Oui c'est très réussi graphiquement
Tenkaichi 3 reste mon jeu DBZ préféré.

Portrait de DooKie

Graphiquement il est pas dégueu en tout cas !
C'est vrai que si on suit pas l'anime, c'est dur d'avoir envie de se mettre au jeu.
Le dernier jeu de baston adapté d'un manga, pour moi c'était DBZ Budokai Tenkaichi 3. Il était très bon