Brume

Text Express d'Astral Chain : Qui trop embrasse mal étreint

Année de sortie: 
2019
Éditeur / Développeur: 
Plateforme: 
Par - publié le 13 Mars 2020 à 18h35
1
59

Astral Chain est un jeu de type action et aventure, développé par le studio Platinum Games et édité par Nintendo en exclusivité pour la Switch. Il est sorti en août 2019.

Le jeu raconte l'histoire de jumeaux (le joueur peut choisir le garçon ou la fille) qui intègrent une unité de police spécialisée du nom de Neuron, dans un univers futuriste. Le joueur disposera alors de compagnons nommés Légions, reliés à lui par la chaîne astrale qui donne son nom au jeu. En tant que policier, on sera amenés à résoudre diverses enquêtes, procéder à des arrestations et venir en aide aux habitants, entre deux opérations de sauvetage du monde.

Astral Chain est un vrai melting pot, on y retrouve un système de combat peaufiné, digne du studio Platinum Games et fortement orienté beat'em up ; mais aussi les fameuses enquêtes, inspirées des quêtes que l'on retrouve habituellement dans les RPG ; de plus on trouve également des puzzles, des phases de plates-formes et des séquences d'infiltration. Malheureusement, j'ai trouvé que le jeu s'y perd un peu dans tout ce bazar. Les puzzles sont assez simplistes mais permettent de changer le rythme agréablement, ce qui n'est pas le cas des enquêtes, longues et pénibles. Le jeu manque également de précision pour justifier ses phases de plates-formes si fréquentes et très pénalisantes (20% de vie perdue à chaque chute) ! Quant aux passages d'infiltration, ils se révèlent finalement anecdotiques vu qu'on peut enchainer les gardes, ce qui les assome au passage.

Au final, ce qu'on peut retenir de bon, c'est le système de combat assez unique. Le joueur contrôle donc une (puis plusieurs) légions, chacune ayant ses spécificités en termes d'armes et compétences. Les combos de base du jeu sont assez simples et se complètent d'utilisations des légions en appuyant sur la touche dédiée lorsqu'un flash bleu apparaît à l'écran. Le joueur et sa légion sont reliés par la chaîne astrale, ce qui limite la portée de la légion mais qui permet également de ligoter les ennemis afin de les paralyser et prendre l'avantage. Malgré tout, la jouabilité est assez confuse avec la profusion de boutons utilisés, ce que la configuration par défaut n'arrange pas avec les attaques placées sur les gâchettes. Avec de la bonne volonté et une bonne dose d'entraînement, on s'y fait mais la motivation est de rigueur si vous voulez briller à ce jeu !

En plus des défauts ci-dessus, le jeu souffre d'une myriade de petits défauts qui peuvent paraître insignifiants mais qui s'ajoutent à une longue liste : un scénario expédié ; la maintenance des légions, dont l'intérêt est peu clair, rendue pénible par les animations "animalesques" des légions ; une caméra très souvent aux fraises ; l'intérêt limité de la plupart des quêtes annexes ; des problèmes de rythme dans l'aventure qui sont accentués par une durée de vie, certes très bonne (une bonne vingtaine d'heures en ligne droite), mais artificiellement gonflée... Si ces défauts ne vous gênent pas, vous pouvez augmenter la note d'un point. Mais globablement, ce que je retiens d'Astral Chain : des graphismes plutôts réussis, un système de combat innovant, une bande son électro qui trouvera son public, ainsi que le choix de la difficulté à tout moment afin de toucher le plus grand public possible. Malgré le renouvellement de la "formule Platinum Games" avec ce jeu, il reste pour moi une déception.

 

 

Les + / Les -
  • Graphismes réussis pour un jeu Switch
  • Système de combat complet et innovant
  • Durée de vie confortable
  • Challenge bien calibré la plupart du temps (en difficulté normale)
  • Prise en main compliquée
  • Caméra pénible et phases de plates-formes frustrantes
  • Quêtes annexes anecdotiques, du remplissage
  • Scénario quelconque
  • Un jeu qui cherche à trop en faire, sans briller
Evaluation
4 Graphismes
3 Bande son
3 Jouabilité
4 Durée de vie
3 Scénario
En résumé

Platinum Games propose un renouvellement partiellement réussi avec Astral Chain, qui vaut le coup d'oeil si on n'est pas trop regardant sur ses défauts. A vouloir trop en faire, il se prend les pieds dans le tapis et rend l'expérience frustrante. A réserver aux fans des beat'em up du studio en priorité !

3 /5 0
Portrait de Aru
A propos de Aru

J'ai accroché aux jeux vidéo depuis mes 6 ans lorsque j'ai reçu une Megadrive japonaise pour Noël et depuis cette passion ne m'a plus quitté. Devenu adulte et entré dans le monde du travail, j'ai maintenant les moyens pour vivre cette passion à fond. Mon truc c'est de finir le plus de jeux possible (finir = voir la fin, pas atteindre les 100%) ! Je touche à plusieurs genres, du RPG au Visual Novel en passant par les FPS et les jeux de plate-forme. Je ne suis attiré que par les jeux solos :)

Ajouter un commentaire

(If you're a human, don't change the following field)
(If you're a human, don't change the following field)

Commentaires

Portrait de Aru

Les avis mitigés ou négatifs sont plutôt rares pour ce jeu, alors ça m'a motivé à écrire ce test. Je voulais vraiment l'aimer ce jeu ! Quelle déception.