Brume

Test de God of War

Genres: 
Par - publié le 05 Avril 2006 à 18h16
1
157

L'année dernière est sorti un jeu d'action de toute beauté rivalisant avec Devil May Cry... J'espère avec ce test vous donnera l'envie d'y jouer...

God of War (que je nommerai GOW par la suite) est un jeu d'action dans la lignée de Devil May Cry. Il est similaire à celui-ci dans le sens où vous êtes seul contre tous et que vous ne pouvez vous empêcher d'éprouver un sentiment de toute puissance lorsque vous prenez le héros en main. En outre le jeu, et le héros en particulier, est très stylé, bien qu'il le soit quand même un peu moins que Dante de Devil May Cry. Cependant, la comparaison avec le titre de Capcom s'arrête là car les lieux, l'histoire et les motivations du héros sont tout autres...

Autre temps, autre moeurs

L'histoire se déroule en Grèce, plus précisément dans la Grèce antique, berceau de légendes Ô combien connues. Vous incarnez le champion des Dieux, Kratos, et devez vous défaire de nombreux ennemis. Je ne peux pas vous en dévoiler davantage sous peine de vous gâcher tous les rebondissements du scénario. Sachez juste que le jeu débute par une scène où l'on voit Kratos se jeter de la plus haute montagne de Grèce, énonçant les mots suivants: "Les Dieux m'ont abandonné"...

La Mythologie et ses merveilles

Ah, la mythologie grecque ! Qui ne connaît pas l'un de ces nombreux mythes mettant en scène des créatures légendaires telles que la Méduse, les Sirènes, les Nayades, le Minotaure, les Cyclopes et bien d'autres encore... Et bien ces créatures constitueront pour beaucoup d'entre elles vos ennemis tout au long du jeu. Bien sûr, qui dit mythologie dit Dieux et Déesses et vous constaterez tout au long du jeu que certains sont là pour vous aider alors que d'autres s'opposent à vous et vous utilisent. Les combats seront de légion, saupoudrés de quelques phases de plate-forme pas forcément évidentes.

Un gameplay aux petits oignons

Le gameplay... quelle merveille ! La maniabilité du jeu est excellente, les combats sont très fluides et les différents combos très faciles à réaliser. Seules les phases de plate-formes sont parfois stressantes en raison d'une difficulté à apprécier les distances.

Comme si cela ne suffisait pas, les développeur ont eu l'idée géniale d'inclure des phases au cours desquelles des boutons s'affichent à l'écran, si vous appuyez assez vite sur le bouton demandé cela déclenche des attaques spéciales de la part du héros qui vont permettre d'achever l'ennemi d'une façon particulière. Grâce à cela, vous gagnerez davantage de sphères (sphères que vous utilisez pour améliorer vos armes et magies à la manière d'un jeu de rôle). Comme si cela ne suffisait pas, ces actions diffèrent suivant l'ennemi affronté. Par exemple, avec le minotaure vous devrez marteler le bouton O, ce qui permettra de lui enfoncer violemment vos lames dans sa bouche après l'avoir mis au sol avec un mémorable coup de tête ; si vous faites face aux méduses, vous devrez tourner les joysticks analogiques dans un sens précis, ce qui vous permettra de leur arracher la tête.

Evolution des armes et magies

Un point que beaucoup de personnes ici vont aimer... Vous commencez le jeu avec deux lames fixées aux bras puis vous gagnerez au fil du jeu diverses magies que les Dieux vous offririont pour mener à bien votre mission... En tuant des ennemis, vous obtiendrez des sphères. Celles-ci vous permettront d'augmenter la puissance de ces magies, d'acquérir de nouvelles techniques avec celles-ci, de même avec vos armes. Vous obtiendrez ainsi de nouveau combos encore plus dévastateurs. En outre cela modifie l'aspect visuel des armes et magies qui deviennent évidemment de plus en plus belles...

Un jeu à ne pas mettre entre toutes les mains

Comme vous devez vous en douter si vous avez lu les lignes précédentes, ce jeu est violent. Le sang coule à flot, le héros est barbare, on voit cela notammant dans la façon dont il finit ses ennemis, qui en deviennent presque des victimes... En outre vous rencontrerez dans le jeu quelques jolies filles à qui vous pourrez donner du... plaisir... si vous voyez ce que je veux dire !

 

Je ne sais quoi vous dire d'autre... Le seul reproche que je ferais à ce jeu c'est sa durée de vie. Je l'ai finit en moins de dix heures, cependant en finissant le jeu vous avez accès à des bonus comme le making of, des niveaux qui n'ont pas été inclus etc. ce qui donne envie de recommencer le jeu à d'autres niveaux de difficulté pour tout obtenir. Enfin, sachez que le jeu est disponible dans la gamme platinum et qu'il ne coûte que 18 euros... ça serait vraiment du gâchi de passer à côté !


Galerie photos
Les + / Les -
  • Graphismes somptueux
  • Gameplay excellent
  • L'ambiance
  • Le sentiment de toute puissance
  • Prix attractif (18 euros seulement)
  • La durée de vie
Evaluation
Graphismes
Des décors sublimes, un héros charismatique, des animations excellentes et des ennemis très bien modélisés.
Musique
Colle parfaitement avec l'ambiance.
Jouabilité
Excellente, seules les phases de plate-formes peuvent être parfois difficiles.
Durée de vie
Le point noir : trop court.
Scénario
Bien ficelé, on veut sans cesse avancer pour découvrir l'histoire du héros et les démons qui le hantent.
En résumé
Un jeu à ne pas rater. Vivement la suite !
17 /20 0
Date de sortie française: 
22/06/2005
Sortie japonaise: 
17/11/2005
Sortie américaine: 
22/03/2005
Éditeur: 
Développeur: 
Plateforme: 

Commentaires

Portrait de backchich

Merci pour le test

La première fois que j'y ai joué ce sont ses beaux graphismes, son gameplay étendu mais pourtant simple d'accès, son scénario et bestiaire qui s'inspirent et remanient la mythologie grec... qui m'ont sauté aux yeux. Mais ce qui m'a le plus impressionné c'est la mise en scène très bien foutue, notamment avec ses effets dynamiques et interactifs.

Coté defauts j'ai constaté finalement ce qu'on trouve dans les beat them'all : la durée de vie est faiblarde et les combats deviennent vite redondants et bourrins, et parfois prise de tête lorsque certaines bébêtes nous en met plein les dents avec des attaques toujours relou à esquiver.

J'avais joué au 2 toujours sur PS2 qui était à mon sens bien mieux. Mais je n'avais qu'essayé le 3 sur PS3 (la démo) qui certes était encore en évolution en terme technique mais qui ressemblait à mon gout trop aux précédents. Autres chose qui m'avait déplu : le gore à tout prix (alors que dans le 1 et 2 il était certes très présent mais mieux utilisé).

PS : Il faudrait mettre à jour la fiche du jeu à jour car entre-temps il a été réédité en HD sur PS3.