Test de Stardew Valley - Le jeu Star qui en Valley la peine

Année de sortie: 
2016
Éditeur / Développeur: 
Plateforme: 
Par - publié le 11 Décembre 2017 à 21h53
12
477

Des jeux indépendants, il y en a beaucoup… Mais des jeux indépendants aussi réussis et aboutis que Stardew Valley, avec un succès tel qu’il a été porté récemment sur console, ça ne court pas les rues...

Il aura fallu 4 années à son unique développeur pour mener ce projet à bien, et quelle réussite ! Avec 1 millions de copies en 2 mois, les amateurs de Harvest Moon, Rune factory ou encore Fantasy Life devraient être séduits par cette nouvelle simulation de vie bien plus originale qu’il n’y paraît. Et le moins que l’on puisse dire, c’est que tous les ingrédients sont ici présents pour nous rendre totalement addict !

Un mélange de plusieurs genres, et beaucoup de libertés

En début de partie, il est possible de choisir votre ferme parmi 4 maps différentes. Votre personnage est lui aussi infiniment personnalisable.

Lassé par une vie citadine inintéressante, vous décidez de quitter la ville pour vous occuper de la ferme que votre grand-père vous a léguée. A l’abandon, votre mission est de la retaper et de rendre votre domaine rentable. Vous vous trompez si vous imaginez que vous ne passerez vos journées qu’à arroser et récolter vos plantations : dans Stardew Valley, il y a toujours quelque chose à faire. Non seulement il existe diverses activités, mais vous pouvez en plus vous y adonner de la façon qu’il vous plaira : vous occuper d’animaux et de leurs productions, vous lancer dans l’aménagement agricole de votre ferme, aller pêcher, ou encore explorer les mines alentours et y affronter toutes sortes de monstres, tout en collectant diverses ressources.

Vous apprendrez à connaître les habitants de Pelican Town, le village voisin, et forgerez ainsi plusieurs relations ; et pourquoi pas vous marier et avoir des enfants ? Chaque personnage possède sa propre histoire que vous découvrirez grâce à des cinématiques qui se déclencheront çà et là, au détour d’un chemin ou d’un changement d’écran. Les PNJ sont très attachants et les animations 2D vraiment sympa et rigolotes.

Cerise sur le gâteau, plusieurs quêtes principales et secondaires (souvent cachées) pimenteront les dizaines d’heures de jeu qui vous attendent. Plusieurs années in game sont nécessaires pour en mener certaines à terme. Et pour les plus acharnés, des sortes de trophées sont à atteindre, ainsi que des collections à compléter (minéraux, poissons, artefacts, recettes de cuisines partagées par les PNJ au fil du jeu…).

Bref vous l’avez compris, il y a une multitude de façons de s’approprier ce petit bijou qui est, je le rappelle, un des jeux indépendants les mieux vendus de l’histoire. Difficile de croire qu’un tel jeu a pu être fait par une seule personne !

Simulation de vie ou/et A-RPG ?

Au fur et à mesure que vous avancerez dans le jeu, le niveau de votre personnage évoluera, en fonction des compétences les plus utilisées. Vos outils et armes rudimentaires devront être améliorés pour vous permettre d’explorer mieux encore les sous-sols infinis des mines (une centaine de niveaux). Pour se faire, il vous faudra récolter les matériaux dont le forgeron a besoin pour s’occuper de vos outils.

Pour mieux organiser votre exploitation vous pourrez plus tard vous passer d’arrosoir et investir dans un système d’arrosage automatique. Bien sûr, beaucoup de ressources et d’ateliers ne sont pas accessibles en début de jeu ; même avec toute la volonté du monde, impossible de faire le tour les premiers mois ; ce jeu demande un petit peu de patience. Véritable tour de force de la part du développeur, le jeu ne devient jamais pénible tant il est possible de faire toutes sortes de choses différentes. C’est ce qui lui donne une véritable sensation de profondeur et de progression. Et quand vous pensez avoir tout découvert, il y a en fait encore des endroits cachés inexplorés.

Fermier et psychologue 

Les PNJ sont aussi nombreux que variés (une trentaine) : le pêcheur, le campeur, le charpentier, le maire, les enfants, les ados… une sorcière ?! A force d’interactions sociales, vous vous apercevrez qu’ils ont tous des souffrances, des rêves, des projets, des problèmes parfois insoupçonnés. Vous pouvez leur offrir des cadeaux (surtout le jour de leur anniversaire), mais attention à ne pas leur donner un objet qu’ils détestent !

Divers thèmes sont abordés : la guerre, les addictions, la nature, la grande distribution faisant disparaître les commerces de proximité… Et vous aurez votre mot à dire sur ce sujet précisément : en début de partie, vous ferez le choix de restaurer le centre communautaire de la ville, ou d’adhérer à Joja Market (le Monsanto du jeu). J’ai personnellement fait le choix de ne jamais mettre les pieds dans cette industrie, mais plutôt de compléter les « paniers » du centre communautaire et donc de faire revivre la ville. Un panier complété = une nouvelle surprise comme par exemple l'accès à une serre, dans laquelle faire pousser des graines de toutes saisons confondues, et qui donneront des récoltes toute l'année !

Le village organise aussi plusieurs fois dans l'année des petites fêtes ou évènements auxquels participer.

Les saisons défilent, l’ambiance est envoutante

Une année est composée de 4 saisons de 28 jours chacune. L’environnement est extrêmement bien soigné, et les décors qui changent avec les saisons sont particulièrement charmants. La météo change elle aussi et nous promet une immersion totale, avec des bruitages et sons d'ambiance très réalistes. Le changement de temps et de saison influence directement le jeu (inutile d’arroser lorsqu’il pleut, plantations et graines différentes, pas de récoltes en hiver…) et il devient judicieux de s’organiser pour, par exemple, profiter de l’hiver pour explorer les mines, puisque vous serez dispensé de cultiver en période de grand froid. Comme dans tout jeu de ce genre, certains éléments ne sont accessibles que par temps de pluie, ou durant certaines saisons. Il faudra donc faire attention à ne rien manquer si vous souhaitez compléter vos collections.

L’OST est un des plus gros points forts de ce jeu. Les musiques sont riches, soignées, variées et enchanteresses. Le petit + : elles ne sont pas permanentes ce qui évite d’être très vite lassé de les entendre ; on a plutôt hâte qu’elles reviennent ! Grâce à ces morceaux captivants, l’ambiance pesante de la mine devient palpable !

Et la difficulté dans tout ça ?

Les 2 choses relativement compliquées à gérer sont l'utilisation de son temps (les journées passent à une vitesse éclair) et la gestion de son énergie. Grâce au SPA au nord de la ville (et à l’alimentation), votre personnage fatigué pourra se restaurer pour ensuite continuer ses activités. Malheureusement, celui-ci n’est pas immédiatement accessible en début de partie.

Surprise et pas des moindres : on peut mourir dans la mine si on ne surveille pas assez ses points de vie et/ou son énergie. Chaque sortie dans cet univers hostile devra être réfléchie, avec des armes et des provisions, car en cas de problème, une partie de l’inventaire peut être perdue, et avec elle des heures de farming…

La sauvegarde est uniquement automatique, au moment du coucher ; impossible donc de sauvegarder quand on veut.

Quelque chose ne vous plaît pas ? Des mods disponibles et une communauté très active

La communauté de Stardew Valley est immense, réactive et disponible. Une quantité incroyable de mods est à la disposition des joueurs : changer son chien en BB-8, changer l’apparence de ses animaux (des lapins en Lievro de Secret of Mana) ou de ses bâtiments… Mais aussi des mods de fonctionnement comme celui qui permet de changer la durée d’une journée, ou de faire apparaître le nom de la graine qu’on vient de planter lorsqu’on passe le curseur dessus…

Précisions techniques : sur PC, il est possible de jouer au clavier et à la souris, mais la manette est elle aussi parfaitement reconnue. La navigation dans les menus est intuitive et accessible.

Le jeu sur PC est en anglais mais un Patch FR (avec quelques fautes mais rien de bien grave) est disponible en attendant la traduction officielle pour 2018. J'ai joué au jeu en anglais puis en français et je vous conseille vivement la version française si vous n'êtes pas billingue : je me suis beaucoup plus ineterssée aux PNJ dans ma seconde partie que dans la première : le scénario est super riche !

 

Partage personnel de trucs et astuces

Le Wiki du jeu (en anglais) très très très complet (attention aux spoilers) :

https://stardewvalleywiki.com/Stardew_Valley_Wiki

J’ai créé ce topic pour répertorier les mods intéressants :

http://www.jeuxvideo.com/forums/42-3007179-49659527-1-0-1-0-mods-utiles-compatibles-1-1-sympas-sans-exagerer.htm

Tuto sur le forum officiel (ça à l’air compliqué mais en fait c’est super simple) :

https://community.playstarbound.com/threads/smapi-stardew-modding-api.108375/

Voici mon fichier Excel sur la rentabilité des graines (pour ceux qui souhaitent une production optimale) :

https://www.mediafire.com/file/muqn3n90s1at9qv/Stardew+Valley+Graines.xlsx

Les + / Les -
  • Diversité des activités avec une vraie liberté laissée au joueur
  • Mélange de genres réussi
  • Personnages complexes
  • Environnements (saisons, météo...) et ambiance/musique immersifs et de qualité
  • Multitude de quêtes secondaires et de secrets à découvrir
  • Le temps qui défile trop rapidement devient vite oppressant
  • La vitesse de déplacement un peu lente jusqu'à obtention d'une monture
  • Le gameplay en combat un peu maladroit (hitbox approximative)
  • Chronophage et addictif
Evaluation
4 Graphismes
5 Bande son
4 Jouabilité
5 Durée de vie
5 Scénario
En résumé

Stardew Valley n'est pas une réelle nouveauté, mais donne au genre un style particulièrement convaincant, plutôt complet, et même moderne derrière son look old school. Inspiré de Harvest Moon, on sent que le développeur a aussi été influencé par Minecraft, Terraria ou Fantasy Life pour rafraîchir le concept et lui donner plus de pêche. Stardew Valley est un jeu reposant, idéal pour fuir son quotidien et s'évader dans une charmante petite bourgade, qui n'est en fait pas moins qu'un petit bout de paradis !

5 /5 0
Portrait de Ondine
A propos de Ondine

Enfant des années 80 et passionnée par Secret of Mana, Zelda III et Tomb Raider, je suis aujourd'hui emballée par les jeux type A-RPG et open-world, principalement orientés level-up et exploration. Perpétuellement sur les mêmes jeux old-school, je m'ouvre depuis 2-3 ans un peu plus aux jeux actuels, et essaie d'en tester de plus récents, et de me familiariser avec les commandes, surtout en combat... HorizonZD et Tomb Raider sont mes jeux préférés du moment <3

Sur le même thème...

Commentaires

Portrait de Ondine

C'est génial !!! Merci pour le partage !

Portrait de Senki

Même le Joueur du Grenier s'y est mis ! https://youtu.be/9H_J6oT_6xY

Portrait de Ondine

Merci ! Je suis super contente que mon test donne envie !

Portrait de captain_roger

Ce jeu a été mon jeu de l'année 2016 ! Tant de choses à faire, tant de gens à rencontrer, tant de panais à planter ! Et cette B.O. est tellement magique... J'ai envie d'y replonger rien que d'en parler.
Beau test Ondine !

Portrait de Satanos

J'en ai passé des longues heures là dessus sur pc il y a déjà presque 2 ans ! C'est du harvest moon survitaminé et avec corrections de tous ses petits défauts. La musique est exceptionnelle, le jeu fourmille de choses à faire, et vivement le multijoueurs !

Portrait de Ondine

Oui... jai vu ça après coup

Portrait de Lionheart

Yayyy supoer content de voir que tu aies fait honneur au jeu Ondine!!! Tu me fais penser qu'il va falloir que je finisse ma partie en stream à l'ocasion.

Par contre le premier screen, il est issu d'une version modée du jeu non? De base les skills ne dépassent pas 10, et la chance et la cuisine ne se lv up pas ^^'

Portrait de Dr4g00n

Super test Ondine !
Ca m'a donné envie d'y retourner.
Le seul petit hic je trouve c'est qu'il manque un bon multiplayer. Il y a un mod pour pouvoir le faire mais il amène à des choses "cocasses" notamment pendant les dialogues avec les PNJs (ou l'autre joueur peut se déplacer).
Les développeurs travaillent toujours dessus comme précisé sur leurs blog : https://stardewvalley.net/star...
A priori d'ici début 2018 le multiplayer devrait voir le jour !

Portrait de Ondine

C'est marrant c'est justement les thèmes de l'automne et de l'hiver que je préfère Senki lol
Merci !

Portrait de DooKie

C'est toujours un plaisir de te lire ! Merci
Le test donne envie

Portrait de Senki

Ce jeu est super sympa L'OST me laisse un peu indifférent (surtout les thèmes de l'automne et de l'hiver), mais le gameplay est riche est savoureux. Et l'ambiance très inspirée de Harvest Moon est une bouffée d'air frais !

Portrait de lifeless

J'avais beaucoup aimé Harvest Moon. Ton test me donne le goût d'essayer ce jeu (dès que j'aurai terminé d'essuyer mes larmes avec l'épisode Ignis qui sort cette semaine O_O)

En attendant, je suis curieuse d'écouter la BO Merci pour la découverte !