Le mythe Starcraft

Par - publié le 28 Novembre 2017 à 19h19
3
134

StarCraft, c’est plus qu’un jeu vidéo, c’est un mythe. Sorti initialement le 31 mars 1998 sur PC, édité par la société Blizzard Entertainment (l’auteur du jeu Diablo), ce STR (jeu de stratégie en temps réel) est aujourd’hui encore l’un des jeux les plus vendus de tous les temps, avec 11 millions de copies écoulées. L’éditeur, qui voulait adapter ses gros succès WarCraft 1 et 2 dans un univers de science-fiction, fut littéralement dépassé par le succès. Ce jeu accéléra le développement de l’e-sport et fut l’un des premiers à connaître des joueurs professionnels en son sein, tels le Français Bertrand « ElkY » Grospellier, devenu depuis un grand champion de poker. C’est le notamment le mode multi-joueurs de l’extension StarCraft : Broodwar qui déclencha ce phénomène en Corée du Sud, pays pionnier en la matière, plus ou moins au début des années 2000. Une époque qui allait changer l’univers du jeu vidéo à jamais.

L’engouement fut quasi immédiat, surtout avec la sortie de l’extension. Du coup, les gamers trouvaient le temps long attendant une suite au jeu. Elle fut sortie en 2010, avec pour nom StarCraft 2 : Wings of Liberty et compte aujourd’hui 4,5 millions d’exemplaires. L'annonce de sa sortie fit l’effet d’une bombe. Petite plongée dans cet univers de science-fiction militaire.

Du côté du pitch, on se retrouve dans un monde futuriste anticipé, où la surpopulation humaine est devenue un enjeu majeur pour sa survie. Les décideurs de ce nouveau monde souhaitent, pour résoudre le problème, exiler les individus jugés nocifs pour la société (comme les cyborgs et les mutants par exemple) dans une zone de la voie lactée répondant au nom de secteur Koprulu. Ces exilés vont commencer à s’organiser pour finalement fonder diverses entités qui vont rentrer en conflit et commencer à s’affronter. De ce chaos finit par émerger une faction, la « Confédération », qui prend le pouvoir pour régner d’une main de fer. Cependant, ses méthodes expéditives font se rebeller une partie de ses administrés, qui fondent les Fils de Kohral, un groupe de résistants. 

Nous entrons dans le jeu. Décembre 2499 : les Protoss, des extraterrestres supérieurs dans quasiment tous les domaines, détruisent une planète où se trouve la Confédération. Et ce sans avertissement préalable. Les Terrans, pour leur part, découvrent avec stupéfaction la raison de ces destructions d’astres. Les Protoss détruisent les planètes touchées par la présence des Zergs, une troisième population, de manière préventive.  

Ainsi démarre l’aventure. Le joueur peut mener 3 campagnes avec un représentant des différentes populations : les Protoss, les Zergs et les Terrans. Ce sont les multiples caractéristiques et manières de jouer différentes selon les modes de jeu qui a enthousiasmé les gamers. Vous pouvez également opter pour le mode escarmouche qui vous permettra de vous mesurer à l’intelligence artificielle du jeu.

 

Mais c’est surtout le mode multi-joueurs qui fera rentrer ce jeu dans les classiques. Sur le site battle.net, vous pouvez toujours retrouver des personnes disponibles pour une partie. C’est sur cet engouement que surfera les débuts du professionnalisme en e-sport en Corée du Sud. StarCraft est considéré comme l’un des meilleurs jeux de stratégie en temps réel de tous les temps. Avec Age of Empires et Total Annihilation, il a contribué à propulser le genre vers les sommets. Il a également popularisé le jeu à plusieurs, avec son ancêtre WarCraft et Counter Strike, très en vogue dans les cyber-cafés à l’époque. La société Blizzard n’a en tout cas pas fait d’annonce sur un éventuel troisième opus. Les fans seraient ravis en tout cas. 

Commentaires

Portrait de Ondine

Ma mère et moi on était au taquet sur Warcraft 2 battle.net edition, et c'est marrant mais l'univers Starcraft on n'a jamais accroché...

Portrait de Lionheart

@Lifeless : si tu veux on peut faire de la coop à l'occasion

Bonne petite rétrospective, mais je tiens à faire une petite remarque : les protoss ne detruisent pas les planètes, mais incinèrent leur surface. Dans Starcraft 2 d'ailleurs certaines planètes "purifiées" sont à nouveau colonisées par les terran.

Portrait de lifeless

Merci pour cette belle rétrospective. Bien que je sois encore plutôt mauvaise (pas assez de pratique XD), je l'aime beaucoup, ce jeu.