Brume

Let's Play - Secret of Evermore (SNES) avec Retroachievements

Par - publié le 12 Juillet 2019 à 17h53
7
277

Let's Play sur un action-RPG culte sorti sur Super Nintendo en 1995, le fameux Secret of Evermore ! Accompagnez moi dans les mésaventures d'un habitant de Pontoise et de son chien à travers l'histoire !

Miniature : https://www.deviantart.com/pino44io/art/Secret-of-Evermore-Commission-799311022

Portrait de Satanos
A propos de Satanos

Né en 1986, Retrogamer convaincu, ma console de prédilection est la super Nintendo et mon jeu préféré (/fétiche/adulé) est Secret of Mana, jusqu'à appeler mon chien Flammy ( oui !). Je m'intéresse un peu à tout ce qui tourne autour des jeux vidéos et essaie de vous faire part de mes trouvailles sur ma chaîne youtube !

Sur le même thème...

Ajouter un commentaire

(If you're a human, don't change the following field)
(If you're a human, don't change the following field)

Commentaires

Portrait de Satanos

Le marché de Noblia c'est clairement le grand moment du jeu, la première fois qu'on y arrive ça rend fou de ne pas pouvoir payer avec ses gemmes, en plus ils te mettent la pression en te disant que ça ferme dans 15 minutes et on ne sait pas si c'est définitif !

Perso le héros me fait assez marrer, il a rien demandé et se retrouve totalement dépassé (mention spécial à la dénomination "un mec avec un bâton" quand on le présente dans l'arène XD).

C'est vrai qu'il y a pas mal de boss un peu foirés, on est obligé de se les faire à la lance car inaccessible la plupart du temps (le serpent du marais, verminator, octopuss ...) et ils ont des attaques impossibles à esquiver (comme le cri de l'insecte géant !).

Portrait de Anonyme

Ah !
Secret of Evermore. Je l'avais acheté à sa sortie, m'attendant (comme beaucoup) à retrouver les mêmes sensations que dans Secret of Mana.
Disons que la découverte fut...déconcertante. Car ce jeu s'il a d'excellentes idées, n'est pas dénué de défauts.
Au chapitre des points positifs, des graphismes très sympas (surtout Antika pour ma part la meilleure partie du jeu), l'alchimie et l'utilisation du chien pour découvrir des ingrédients ; le système du troc à Nobilia et Gothika ; le choix de ne pas mettre beaucoup de musiques et de se baser sur l'ambiance. Les musiques sont par ailleurs excellentes, traduisant un sentiment de solitude, d'inquiétude et d'étrangeté, qui colle bien à l'ambiance et aux sentiments supposés du héros face à sa situation. Jeremy Soule n'avait que 19-20 ans quand il a composé la bande-son du jeu !
Au chapitre des points négatifs, un manque évident d'épique, avec un scénario assez mal fagoté et des combats mous (au secours, les combats contre les boss) ; un héros et des pnj sans charisme (sauf le chien !); un système de progression lent, une magie globalement lourdingue à alimenter tant qu'on a pas d'aéronef pour aller chez le bon marchand, une jouabilité à la limite du pénible quand on manie les épées et le bazooka.
C'est un très bon jeu, mais je ne le mettrai pas dans la catégorie des excellents jeux de la snes. Je me referais plutôt avec plaisir un Chrono Trigger qui reste évidemment indépassable

Portrait de Satanos

Ah bah justement le système de trophée c'est retroachievements, un site sur lequel des gens créent des achievements (en se basant sur les données en mémoire de l'émulateur), il suffit de faire un compte et de télécharger l'émulateur qui va bien (ou bien, de renseigner son compte dans les options de retroarch). Pour ce jeu il y a notamment l'avancement "récupérer toutes les armures et charmes du marché de Noblia la première fois qu'on y arrive" (dans le laps de 15 min).

Et donc pour la version US, je l'utilise justement à cause de ça, étant donné que la majorité des créateurs d'achievements sont anglophones, ils se basent sur la ROM US, impossible d'utiliser celle PAL n'est pas reconnue et donc les achievements ne fonctionnent pas, j'ai du faire pareil pour Illusion of Time (Gaia du coup), Soul Blazer et Secret of Mana, du coup je fais ma trad au mieux, en indiquant les noms VF si je m'en souviens encore (pour ce jeu ça devrait aller, surtout pour les persos principaux).

Je te conseille d'essayer les retroachievements, pour certains titres ils sont très créatifs et il y a vraiment énormément de jeux (et de consoles) qui ont été traités !

Portrait de Yomi

Pourquoi tu n'as pas pris la version française pour ce Lets Play ?
Alors des petites rectifications :
- Le chat est parti depuis belle lurette
- Le Barber shop, c'est le coiffeur
- Carltron a été renommé James
- Le traite c'est le Professeur Rouflaquette
- Les 2 robots sont des Sécuritat(s au pluriel)
- Les moustik(s) n'ont que 1 PV, frappe les donc sans attente, 1% suffit.
- Mais tu te débrouille très bien, des bisous

Au fait, c'est quoi ce système d'achèvements à la manière des trophées sur ps4 ?

Et pourrais tu continuer avec la version française, car cela m'a déçus de voir le jeu en anglais bien que je suis bon en anglais, pour la nostalgie du bon vieux temps, la magie opère mieux tout en français.

J'ai fais la cartouche française en Été 1996 pendant les grandes vacances, puis en 1999 en émulation sur la version US, plus rapide et sans les bandes noires tassantes de la version française.

Portrait de Yomi

Squaresoft USA voyant le succès inattendu de Secret Of Mana aurait ainsi créé son Secret Of Mana made in the USA, le 1er faisant très japonais, le 2nd lui fait très américain à fond dans les films et l'humour bien décalé du héros

Portrait de Satanos

@Senki

Donc au final c'est juste que ça tombait au bon moment. Le moteur de jeu n'a pas été repris même en partie si je comprend bien alors ? Ca expliquerait le système de collision bien différent (plein de gens ont ce reproche vis à vis du jeu, on passe son temps à taper "à côté" :D) mais le système d'anneau les a bien inspiré quand même (et la grille de positionnement défensif->agressif). Merci pour ta précision !

Portrait de Senki

Petite remarque : Secret of Evermore n'a pas été créé pour pallier à l'absence de Seiken Densetsu 3. Voir sur Wikipedia : "En mars 2009, Brian Fehdrau, programmeur principal de Secret of Evermore, confirme que la décision de ne pas traduire et commercialiser Seiken densetsu 3 est indépendante du processus de développement de Secret of Evermore et a été prise par la maison-mère au Japon. Il rajoute que les deux jeux n'ont rien à voir entre eux, et que le développement de Secret of Evermore est un processus indépendant se déroulant aux États-Unis. Il rappelle aussi que les deux jeux sont réalisés par des équipes complètement différentes et que la filiale américaine n'a jamais non-plus réalisé de traduction de jeu.".