Brume

Kena, Bridge of Spirits : une charmante surprise

Par - publié le 25 Janvier 2022 à 18h29
0
164

 

Kena, Bridge of Spirits est un jeu d'action-aventure qui prend place dans un monde magique. Il a été développé par les studios EmberLab, et est sorti en 2021 sur PS4-PS5 et PC. Si d'origine ce studio fait plutôt dans le domaine de l'animation, c'est aujourd'hui sur le terrain du jeu vidéo qu'il s'essaye... avec grand succès ! Pour un jeu indépendant, Kena n'a rien à envier aux plus grands. Un conseil : n'hésitez pas !

 

Une histoire plutôt originale

Kena est un genre de guide spirituel. Sa mission : accompagner les âmes torturées vers l'au delà. C'est suite à une catastrophe que la nature a été envahie par la corruption : telle une mauvaise herbe maléfique, celle ci recouvre le sol, les arbres, les maisons, dans lesquelles les pauvres âmes sont prises au piège.

Grâce aux Rots, (de petites boules de poils qui accompagnent Kena partout où elle va) différents spells pourront être développés via un arbre de compétences basique mais très utile. Les Rots se nourrissent de la corruption, et seront donc d'une aide indispensable à notre aventurière... A condition bien entendu de les débusquer : il y en a 100 à collecter !

Une direction artistique qui frôle la perfection

Vous aviez envie de jouer dans un univers tout droit sorti des studios Disney et Pixar ? Vous avez frappé à la bonne porte ! Le point fort du jeu est sans conteste son aspect visuel époustouflant. Le monde de Kena est une petite merveille de la nature, avec ses ruines, montagnes, cascades, prairies et forêts luxuriantes.

A chaque fois que le joueur vainc la corruption, on assiste avec plaisir à la petite cinématique dans laquelle la nature reprend ses droits et sublime les paysages désormais guéris. Graphiquement, c'est lumineux, coloré, fluide... Pour avoir joué à la version PS5 sur un 70 pouces, je peux vous dire qu'on en prend plein la vue, et qu'aucun défaut n'est à déplorer de ce côté la.

La musique qui nous accompagne durant toute l'aventure est autant variée qu'adaptée au thème. Mais attention, ne vous imaginez pas évoluer dans un monde gentillet tout du long... Les derniers niveaux changent clairement le ton pour une ambiance bien plus sombre mais tout aussi somptueuse.

La difficulté dosée, et adaptée

Le joueur peut choisir entre plusieurs modes de difficulté. Chacun peut donc s'approprier l'aventure à sa façon. Les combats, à distance ou au corps à corps, peuvent parfois surprendre, même dans la difficulté la plus faible : on est clairement dans un die and retry, donc restez sur vos gardes ! Les puzzles et énigmes parfois originaux, ne sont pas aussi difficiles que tout ce qu'on peut trouver dans un Zelda (par exemple), mais tout de même : certains secrets donnent du fil à retordre si on veut atteindre le 100%.

Chaque niveau possède un certain nombre de collectibles dispersés un peu partout. Les chapeaux par exemple n'ont pour seule utilité d'apporter une petite touche supplémentaire de cutness aux petits Rots qui les porteront.

Pour platiner le jeu, il faut le finir en mode Maître (déblocable après avoir fait le jeu une première fois) et la, je vous conseille de bien vous accrocher !

Des personnages attachants

Les personnages sont peu nombreux dans cette aventure, mais ça ne m'a pas du tout dérangé. Tous on leur petite histoire, et ont besoin de l'aide de Kena. Les magnifiques cinématiques qu'on découvre au fil de l'aventure nous en apprennent un peu plus sur eux et leur désarroi. Ils sont incroyablement attachants et charismatiques.

Conclusion

Vu les articles parus suite au succès indiscutable remporté par cette petite merveille, on se demande vraiment pourquoi le studio ne souhaite pas poursuivre... Un tel potentiel mériterait tellement d'être étoffé ! Petit sentiment de frustration quand on arrive au bout et qu'on sait que l'aventure s'arrête définitivement ici.

Quoi qu'il en soit, ce jeu a été un réel plaisir ; parcourir cet univers magique et coloré c'est... revigorant !

Très belle expérience, aussi bien au niveau de l'ambiance que de l'ergonomie du gameplay. Des jeux indépendants de cette qualité, j'en redemande !

Une seconde bande annonce pour finir de vous convaincre cheeky

 

Portrait de Ondine
A propos de Ondine

Enfant des années 80 et passionnée par Secret of Mana (j'ai rédigé la soluce illustrée sur ce site), Zelda III et Tomb Raider, je suis aujourd'hui emballée par les jeux type A-RPG et open-world, principalement orientés level-up et exploration. Perpétuellement sur les mêmes jeux old-school, je m'ouvre depuis qqes années et avec enthousiasme aux jeux plus actuels. Ark, HorizonZD et Zelda Breath of the Wild sont mes jeux préférés du moment ❤

Sur le même thème...

Ajouter un commentaire