Test de Drakengard 2

Genres: 
Par - publié le 02 Janvier 2008 à 14h47
0
202

Cavia et Square Enix s'allient pour un second opus. Maintenant c'est Nowe et Legna qui remplacent Caim et le Dragon Rouge.

L'histoire en quelques lignes

Maintenant, c'est au tour de Nowe et de Legna de marcher dans les traces laissées par Caim et le Dragon Rouge. Vous incarnez Nowe, surnommé « L'enfant dragon » par ses congénères de l'Ordre. L'Ordre est commandé par le général Gismor qui se révélera être un méchant. Nowe est impressionnant au niveau de sa technique de combat. Il est souvent appelé avec Legna, son puissant dragon, pour d'importantes missions pour protéger les gardiens des clés. Les clés ont été instaurées par l'Ordre pour soi-disant faire régner la paix. Mais depuis ils traquent Manah, une magicienne que l'on prend pour une folle, qui essaye, avec l'aide des martyrs maltraités par l'Ordre, d'anéantir les clés. Avec l'aide d'Eris, son ami d'enfance, Nowe la traque aussi. Mais il découvre ce que fait l'Ordre derrière son dos et s'allie à Manah pour détruire les clés.


Des graphismes et des effets visuels très bons

On remarque d'abord l'évolution visuelle, dans les airs, les coups spéciaux de Legna sont très bien faits et ce dernier est très bien modélisé. Les personnages sont bien mieux faits que dans le précédent opus, plus détaillés. Il y a une grosse amélioration avec de très bons effets de lumière. On remarquera aussi la très bonne qualité des cinématiques.


Un style de combat qui change un peu

Les touches n'ont pourtant pas vraiment changé. On peut contrôler plusieurs personnages rien qu'en changeant d'arme. Par exemple : vous êtes Eris, pour être Nowe vous devez sélectionner une épée. Dans les airs, Legna crache des flammes et fait des esquives très faciles à réaliser. Quand il ramasse un orbe, il débloque un coup spécial limité, par exemple il peu cracher une boule d'eau ou faire un bouclier. Vos tirs peuvent être aussi guidés automatiquement en lockant les cibles.


Une campagne bien faite

Malgré un scénario moyen, la campagne s'en sort bien, en fait l'histoire est divisée en versets qui sont eux-mêmes divisés en chapitres. Au début de chaque mission vous êtes devant la carte et vous avez plusieurs choix : soit vous allez directement vers la mission principale, soit vous faites une mission libre, soit vous allez dans un magasin pour vous ravitailler.


Galerie photos
Les + / Les -
  • Graphismes plus évolués
  • Bonne durée de vie
  • Scénario sans surprise
Evaluation
Graphismes
Une réelle amélioration dans les graphismes, surtout les coups spéciaux de Legna et les très belles cinématiques
Musique
Ce n'est pas un jeu avec une belle musique comme un FF mais ça va, avec de bons bruitages et une voix anglaise sous-titrée.
Jouabilité
On s'habitue relativement vite, surtout que les touches n'ont pas changé. Le système d'inventaire dans lequel on va d'un simple bouton est une bonne chose.
Durée de vie
Une vingtaine d'heures pour finir le mode histoire. Il faut compter plus si vous voulez faire toutes les missions bonus et avoir tout l'inventaire.
Scénario
Le scénario est sans surprise, pas comme son prédécesseur qui nous en réservait quelques unes. L'histoire est en plus assez lassante et répétitive.
En résumé
Un bon 14 mérité, je lui aurais mis un 15 si le scénario avait été mieux. Pas indispensable mais c'est un jeu à acheter si on est fan de beat'em all chevaleresques.
14 /20 0
Date de sortie française: 
02/03/2006
Sortie japonaise: 
16/06/2005
Sortie américaine: 
14/02/2006
Éditeur: 
Développeur: 
Plateforme: