Brume

Test de Gravity Rush

Par - publié le 07 Février 2014 à 21h56
0
1298

En 2008, Keiichiro Toyama (créateur des séries Silent Hill et Siren) commence le développement d'un jeu pour la PS3 appelé Gravité, un projet qu'il comptait faire depuis 10 ans, après avoir découvert des dessins de Moebius. Cependant, à l'occasion de la sortie de la PS Vita, Keiichiro change de console pour pouvoir exploiter le gyroscope qui lui semblait plus adapté au gameplay. C'est en prenant ce choix de développement, que Keiichiro créera le meilleur jeu original sur Vita: Gravity Rush.

Dans le pays aérien d'Hekseville, une tempête gravitationelle se manifeste et terrorise les habitants! En plus d'arracher des maisons, cette tempête fait apparaître des Névis: des entités inconnues qui s'en prennent au moindre humain. Au même moment, une fille endormie descend du ciel. Après s'être réveillée, elle n'arrive pas à se souvenir de ce qui s'est passé auparavant et découvre un chat noir. En le suivant jusqu'à la tempête, la mystérieuse fille se rend compte qu'elle détient des pouvoirs lui permettant de défier les lois de la gravité, ces pouvoirs venant du mystérieux chat. Après avoir fait disparaître la tempête, la fille est accusée d'être à l'origine de cette catastrophe en raison de ses pouvoirs anormaux. Pour pouvoir se racheter, elle rencontre Syd, un policier casse-cou qui donne le surnom "Kat" à la jeune fille au chat noir, qui lui obtient le surnom de "Poussières". En s'alliant avec lui, Kat a la lourde tâche de nettoyer Heskeville de tous les Névis restants. Mais c'est en rencontrant Raven, une autre fille sachant maîtriser la gravité, ainsi que Gade, un vieil ermite qui prétend avoir créé Hekseville, qu'elle découvrira des parties d'Hekseville qui ont disparu durant la tempête gravitationelle. En même temps qu'elle restaurera la ville, elle restaurera aussi son passé, qu'elle a oublié avant la tempête.

De nos jours, il n'est pas facile de créer un jeu 100% original. Pourtant Gravity Rush tente l'impossible en offrant un level design que l'on peut parcourir de plusieurs manières différentes. Et je ne parle pas de niveaux que l'on peut traverser en prenant un chemin classique ou un chemin avec des passage secrets, je parle de niveaux que l'on peut traverser selon les différents sens directionnels. Kat peut évidemment maîtriser la gravité en volant, mais elle peut aussi s'accrocher à un mur ou un plafond, ce qui nous permet de parcourir un niveau à l'envers, à l'endroit ou de côté. Sachant que le jeu se déroule dans une ville qui opère en tant que monde ouvert, certains joueurs penseraient qu'il n'est pas recommandé de voyager à l'envers; pourtant sous chaque partie de la ville existe une zone sous-terraine qui est autant jouable à l'endroit qu'à l'envers. Hekseville peut aussi être exploré à pieds (logique) mais aussi par le biais de la glissade qui vous fait balader dans toute la ville de la manière la plus cool qui soit!

Gravité, mode d'emploi

En plus d'une exploration ingénieuse, Gravity Rush a aussi des séquences de combats extrêmement défoulantes! Kat peut évidemment prendre des objets pour les lancer sur ses adversaires grâce à ses pouvoirs de gravité mais elle peut aussi s'envoler dans les airs pour ensuite retomber avec classe sur l'ennemi avec son "coup de pied gravitationel". Et c'est en utilisant le gyroscope qu'on ressent des véritables sensations! Normalement, en jouant à un FPS par exemple, on manierait un sniper et on bougerait lentement la console pour avoir une visée parfaite. On aurait aussi l'air bête à tenir la console en l'air. Dans Gravity Rush, ce n'est pas le cas. Vu que nos adversaires, en plus d'être rapides, peuvent aussi voler dans les airs, les combats sont très dynamiques et on bouge la console avec agilité et précision dans n'importe quelle direction pour rosser un vil opposant! Certes, on a toujours l'air d'un idiot mais au moins le gyroscope est exploité à 100%! Bien entendu, si le gyroscope, tactile et compagnie vous embêtent, vous pouvez simplement viser avec le stick droit mais dans ce cas vous passez à côté d'un élément de gameplay innovant! Plus tard dans le jeu, on débloque des attaques spéciales surpuissantes qui sont plus appropriées aux joueurs en difficulté car certaines nous téléguident vers le point faible d'un ennemi/boss.

Vol au-dessus d'une ville volante

En commençant de la vieille ville d'Auldnoir (qui sert de terrain d'échauffement), on peut écouter certaines rumeurs pour en savoir plus sur l'histoire (à la manière des journaux qu'on trouve dans Resident Evil) et ainsi la continuer, ou accomplir des défis tels que "Battez tous les ennemis avant la fin du temps impartit" ou "Faites un tour de la ville le plus rapidement possible". Réussir ces défis nous fera gagner des cristaux qui seront primordiaux pour améliorer les caractéristiques de nos pouvoirs (agrandir le champ de gravité, être plus rapide en vol, etc., etc.). Des cristaux sont aussi dispersés dans les recoins du pays d'Hekseville, ce qui fait que cela vaut la peine d'explorer les environnements. Enfin, lorsque l'on a fini nos affaires dans Auldnoir, il est temps d'aller voir Gade qui ouvre un portail nous menant dans un paysage déserté. Là-bas, il faudra détruire des Névis qui infestent l'espace-temps d'une ville cachée. La menace étant effacée, une nouvelle ville appelée Plijeun fait son apparition! Répétons l'opération 4 fois et on débloque tous les coins d'Hekseville! Mais ne soyons pas inquiétés par une certaine redondance, l'histoire imposera des pénalités telles que "Affronter une menace Névi sans gravité". Malheureusement, Gravity Rush souffre d'un défaut commun à Uncharted Golden Abyss: la courte durée de vie. Environ 15 heures seront suffisantes pour boucler l'histoire, et quelques unes de plus pour finir le jeu à 100%. Naturellement, des DLC sont disponibles pour des missions, défis et costumes supplémentaires.

Gravity Rush: L'autre Ni No Kuni

Car oui, au plan artistique, Gravity Rush s'admire comme un film fait par les studios Ghibli. Bien entendu, je ne parle pas de la patte graphique qui se rapproche plus de l'adaptation d'une bande dessinée en Cel-shading (surtout lors des cinématiques), je parle plus du scénario qui est simple sans être vide et sans intérêt et qui regorge de rebondissements, des personnages hauts en couleurs, et surtout une bande-son des plus glorieuses! Gravity Rush est l'un de ces jeux extrêmement rares (environ 1 jeu tous les 3 ans) où la totalité de la bande-son est agréable à écouter. Elle contient aussi des thèmes parfaitement précis pour chaque personnage. Un thème remplit d'espoir pour Kat, un thème sombre, classe et sexy pour Raven, un thème amusant et pathétique pour Gade, etc.. Une telle réussite dans la composition musicale d'un jeu vidéo n'a jamais existé depuis Advance Wars! Et n'oublions pas le gameplay qui percute de partout! Depuis je ne sais combien d'années, nous avons enfin trouvé un jeu ayant un excellent gameplay au service d'une magnifique direction artistique! Sabrons le champagne!


Galerie photos
Les + / Les -
  • Un jeu où la gyroscopique est enfin maîtrisée à la perfection
  • Certaines séquences de jeu qui peuvent rester anthologiques
  • Une direction artistique allant au sommet de la réussite
  • Bande-son à couper le souffle
  • L'un des rares jeux excellents sur PS Vita
  • Durée de vie moyenne
  • Passer par la case "DLC payant" pour en avoir plus
Evaluation
Graphismes
Si comme moi, vous adorez le Cel-shading, Gravity Rush est une réussite splendide! Que ce soit pour les villes inspirées de Paris, Londres, Amsterdam ou pour les cinématiques en bandes dessinées.
Musique
Ma-gni-fique! Similaire à la bande-son de la série Advance Wars, on ne déteste aucun morceau! Bien entendu, il est question de goûts musicaux et moi, j'adhère!
Jouabilité
En plus des différentes manières de parcourir le monde ouvert, la prise en main est excellente! on tabasse du vilain dans toutes les directions possibles et le gyroscope est exploité à 100% sur ce coup-là!
Durée de vie
Le seul bémol puisque le jeu se fini en une quinzaine d'heures si on ne touche pas aux missions annexes. Cependant ce genre de durée de vie est acceptable sur console portable.
Scénario
À la manière d'un film de Miyazaki, Gravity Rush a une histoire simple qui ensuite se transforme en un périple rempli de rebondissements! Ne vous attendez pas à un scénario complexe dans le même genre que Metal gear solid, non plus!
En résumé
Gravity Rush est un plaisir ultime pour ceux qui cherchent un jeu mêlant gameplay original et belle direction artistique. Il est surtout question d'un jeu qui peut avoir l'air poétique et en même temps cool, drôle et triste! Cet exploit est très difficile à accomplir de nos jours et Gravity Rush l'a réussi! Chapeau bas à Keiichiro Toyama qui conquit les joueurs de la même manière que dans Silent Hill.
19 /20 0
Date de sortie française: 
13/06/2012
Sortie japonaise: 
09/02/2012
Sortie américaine: 
12/06/2012
Développeur: 
Plateforme: 

Ajouter un commentaire