Test de Tales of Phantasia

Genres: 
Par - publié le 30 Mars 2010 à 23h22
4
609

En 1995, Telenet Japan (WolfTeam) / Namco, nous présente une pure merveille qui ne sortira malheureusement pas sur notre bon vieux continent, comme la plupart des bons RPG à cette époque d'ailleurs. L'Europe étant boudée, l'import restera la seule option pour découvrir ce petit bijou.

Une histoire... banale ?

Dix ans avant l'époque du jeu, un groupe d'aventuriers vient à bout d'un démon nommé Dhaos. Ces derniers l'enferment grâce à un sortilège. Quelques années plus tard, notre héros se voit remettre un pendentif qui est en fait la clef pouvant briser le sortilège emprisonnant le démon. Le jeu commence ainsi; vous incarnez Cless, un jeune épéiste, habitant au village de Toltus, lorsqu'un jour, un être maléfique s'empare de la clé pour libérer Dhaos. A première vue, le scénario peut paraître banal, mais il cache un sens profond, riche en rebondissements qui dévoileront l'histoire au bout de quelques heures de jeu.

Une 2D digne de la Super Famicom

Pour son premier « Tales of », Namco fait très fort. On était déjà à cette époque impressionnés par la prouesse technique de Chrono Trigger ou encore Seiken Densetsu 2, mais là, ils ont su nous mettre une véritable claque artistique avec des personnages et des décors de toute beauté. Mais si ce n'était que ça! Car là où l'on remarque le mieux la finesse de leur travail reste sans nul doute lors des phases de combats. Des personnages détaillés, sublimes, et une 2D tout simplement jolie et agréable à regarder. Un plaisir pour les yeux !

Du plaisir entre les mains et du bonheur pour les oreilles

Autant le dire tout de suite, le système de combat mis au point par Namco est une franche réussite. Il suffit d'ailleurs de voir les Tales of actuels pour s'en rendre compte. Le LMBS (Linear Motion Battle System) : vous déplacez votre personnage à droite ou à gauche, guidez ses actions (attaquer, défendre, lancer un sort) comme dans un jeu de combat, finalement. Concernant les autres membres du groupe, la plupart du temps c'est l'IA qui s'en occupe, mais rien ne vous empêche de les diriger manuellement sur le choix des compétences à utiliser face à l'ennemi ou bien pour soutenir vos alliés. On prend le jeu très vite en main et ça c'est bien !

Ce qui en surprendra plus d'un la première fois, c'est le fait que l'on peut entendre des sons et des voix émis par les personnages lors des combats, ajoutant ainsi un dynamisme supplémentaire, rendant le jeu plus vivant. Une innovation bien pensée de leur part pour un RPG, d'autant plus que la qualité est au rendez-vous.

Autre élément réaliste, en fonction de l'équipement que vous aurez mis à votre personnage, l'habillage change. Il y a plein d'autres innovations mais ce sera à vous de les découvrir.

Et le temps dans tout ça

Il faut bien un point faible et là on restera sur sa faim avec un jeu qui se termine en une trentaine d'heures si vous décidez de le finir d'une traite. Sinon il vous faudra bien plus de temps pour finir le surplus de quêtes annexes dont regorge le jeu.

Une place dans le ToP ?

Tales of Phantasia est un jeu magnifique sur lequel on passe volontiers des heures. C'est certainement l'un des meilleurs RPG sur SFC rentrant dans le top, avec Chrono Trigger et Seiken Densetsu 2. Namco a réalisé une prouesse technique et graphique qui, 15 ans après, reste toujours aussi plaisante à jouer et à regarder. 

**Petit Rappel : l'opus a tellement bien marché que Namco le rééditera 3 fois par la suite. Sur PSX, GBA et PSP. Ces remakes rajoutent un sixième personnage et des graphismes qui ne plairont pas forcément à tout le monde, surtout sur les versions GBA et PSX qui sont plus colorées et plus naïves que dans la version SFC. En ce qui concerne la version PSP, les détails sont mieux adaptés et d'ailleurs un second remake devrait faire son apparition d'ici peu avec son Spin Off Nakiri Dungeon. Malgré tous ces remakes, beaucoup de fans restent fidèles à la version d'origine, en raison des graphismes qui d'ailleurs ressemblent comme deux gouttes d'eau à Star Ocean.

Les + / Les -
  • Des combats dynamiques
  • Les sons, les voix, la B.O
  • Des graphismes agréables
  • Le scénario bien ficelé
  • Un peu court
  • Difficile pour les débutants
Evaluation
Graphismes
La Super Famicom montre avec ce jeu ses capacités et ce n'est pas pour nous déplaire, la qualité est au rendez-vous et la 2D est vraiment bien exploitée.
Musique
On appréciera les compositions de Motoi Sakuraba qui collent très bien aux environnements du jeu. (Aussi connus pour d'autres « Tales of », Star Ocean, Baten Kaitos ou encore celle de l'hypnotisant Eternal Sonata).
Jouabilité
Rien à redire avec le LMBS, on apprécie d'avoir un pad SFC entre les mains.
Durée de vie
Malgré les trente heures pour le finir, on peut être satisfait qu'il y ait beaucoup de quêtes annexes pour augmenter sa durée de vie.
Scénario
Banal au début, il se développe, devient riche en rebondissements et on ne peut que s'en réjouir.
En résumé
15 ans après sa sortie, ce jeu reste toujours aussi envoûtant que ce soit au niveau des graphismes, gameplay et autres, et reste l'un des jeux qu'il faut absolument essayer.
16 /20 0
Sortie japonaise: 
15/12/1995
Éditeur: 
Développeur: 
Plateforme: 
Sortie japonaise: 
23/12/1998
Éditeur: 
Développeur: 
Plateforme: 
Date de sortie française: 
31/03/2006
Sortie japonaise: 
01/08/2003
Sortie américaine: 
06/03/2006
Éditeur: 
Développeur: 
Plateforme: 
Sortie japonaise: 
07/09/2006
Éditeur: 
Développeur: 
Plateforme: 

Sur le même thème...

Commentaires

Portrait de hawkeys

Sur la gameboy advance, il ya un mode expert une fois le jeu fini. Je sais que repeter un jeu n'est pas la meilleure façon de ralonger sa duré mais ya quand meme quelque difference. Sinon ce jeu reste dans ce qui m'ont le plus marqué niveau scenario et game play. Merci pour le test!

Portrait de Sephiroth

Excellentissime sur quasiment tous les plans (des trésors cachés partout, un système de combat unique et génial, graphisme parmi les meilleurs de la SNES, scénario classique mais bien conté et riche, beaucoup d'objets et mini jeux etc.), s'il y en a bien un à faire sur cette plateforme c'est bien lui. Il fait vraiment partie du top 10 RPG de la SNES, il est en outre un des seuls à posséder des voix synthétiques ! (avec Star Ocean qui est presque encore meilleur mais uniquement en anglais pour le moment...).

De plus, mais là il est en anglais, il a été réédité sur PS1 avec des graphismes largement améliorés, une map en 3D, de nombreux petits arrangements et des mises à jour.

Traduit entièrement en français il y a quelques années, personne n'a de prétexte pour ne pas s'y frotter ! (Faudrait être très exigeant pour en être déçu)

Portrait de IenAnKo

Je suis d'accord, mais c'est vraiment si tu prends ton temps (un joueur basique), sinon il est faisable en une vingtaine d'heure en se contentant du minimum. Et puis l'année d'avant Final Fantasy VI était sorti.

Portrait de DooKie

Pour un jeu SNES, 30 heures de durée de vie mini, c'est à mon sens plutôt honorable !