Test de Fable : The Lost Chapters

Par - publié le 06 Janvier 2006 à 14h42
0
198

Un an après la sortie de Fable, les développeurs de chez Lionhead se devaient de sortir une suite de cette magnifique épopée. Mais Fable : The Lost Chapters est-il vraiment une suite ? Les joueurs de Fable premier du nom seront-il à nouveau charmés par cette aventure ? Et ceux qui n'y ont jamais touché ? Réponse dans ce test !

Un univers envoûtant

Après l'attaque de votre village par des bandits, vous êtes recueilli par Maze, un Héros qui vous emmènera à la Guilde. Là-bas, vous apprendrez comment vous battre et utiliser la puissance magique. Jusque-là, rien de bien passionnant, vous n'aurez qu'à faire ce que le Maître de la Guilde vous dit. Ce sera une fois sortit de cette Guilde que vous comprendrez ce qu'est l'univers de Fable TlC : un monde féerique, remplit de secrets, de monstres imposants, de villes magnifiques. Ici, le jeu commence réellement ; choisissez une quête à accomplir à la Guilde, ou partez sur la route à la découverte du monde qui vous entoure !

Personnalisation du personnage

L'intérêt principal de ce jeu réside dans la création de votre personnage, qui évoluera au fur et à mesure de votre quête. Lorsque vous franchissez la porte de la Guilde pour rejoindre les habitants d'Albion, vous n'avez que 18 ans ; mais plus vous avancerez dans le jeu et plus votre âge augmentera, et avec lui votre taille, la couleur de vos cheveux évoluera, et même les cicatrices que vos ennemis vous auront infligés s'ajouteront ! Tout au long de votre périple, vous rencontrerez des barbiers qui pourront vous faire de nouvelles coupes de cheveux, vous raser etc..
Après avoir accompli une quête ou tué des ennemis, vous gagnerez des points d'expérience à répartir dans 3 classes : Force, l'Adresse et Magie ; la force vous permettra de taper plus fort sur la tête des pauvres gobs qui croiseraient votre chemin, de mieux résister aux coups et d'augmenter votre santé, l'adresse vous permet de mieux tirer à l'arc, d'être plus rapide et plus discret, et la magie vous permettra d'apprendre des pouvoirs. Ainsi, devenez un barbare, un voleur, un magicien, ou combinez les trois !

Le Yin et le Yang

Comment parler de Fable sans parler de son système de bien/mal ? Explications : à chaque action que vous effectuerez, vous gagnerez des points dans le bien ou dans le mal. Petit exemple : tuer un paysan vous donnera des points de mal, tuer un brigand vous donnera des points de bien ! Ainsi, vous pencherez rapidement vers un des deux caps. Lorsque vous êtes gentil, les gens vous applaudiront à vue, vos yeux deviendront bleus et une auréole entourée de papillons viendra se pendre au-dessus de votre tête. Par contre, si vous vous amusez à tuer toute forme de vie humaine que vous croiserez, des cornes vous pousseront, vos yeux brilleront d'une lumière rouge, de la fumée sortira de sous vos pieds, et les gens fuiront dès qu'ils apercevront le bout de votre nez. A vous de choisir votre camp !

Une aventure fabuleuse... oui mais voilà !

Le gros défaut du jeu est sa durée de vie qui est vraiment très courte. Comptez environ 12 heures pour finir la quête principale, la facilité du jeu vous aidant fortement à accomplir cette tâche. Bien sûr, vous pouvez toujours partir à la recherche de toutes les armes, armures, chercher à atteindre la puissance maximum etc. Heureusement, vous pourrez refaire le jeu avec une toute autre orientation, un tout autre personnage.

Mais alors, Fable The lost Chapters, c'est comme Fable ?

Le deuxième gros défaut du jeu ; les joueurs de Fable premier du nom seront sans aucun doute très déçus: à part quelques quêtes en plus, quelques armes, et un nouveau petit continent à explorer, rien n'a beaucoup changé. Oui, Fable The lost Chapters, c'est Fable en un peu plus complet, et ça ne plaira pas à tout le monde... Maintenant, la question qui se pose est "A quand Fable 2 ?".

Galerie photos
Les + / Les -
  • La personnalisation du personnage
  • L'ambiance
  • C'est joli, très joli !
  • La durée de vie
  • Mais ? C'est le même ?
Evaluation
Graphismes
De très beaux graphismes assurent une immersion parfaite dans le jeu. Un cycle jour/nuit, des effets spéciaux assez impressionnants, la faune, la flore... C'est beau !
Musique
De la bonne musique signée Danny Elfman, qui nous reste en mémoire pendant pas mal de temps. Les doublages sont, pour la plupart, assez crédibles, mais ne s'accordent pas toujours avec les personnages.
Jouabilité
Que ce soit à l'épée ou à l'arc, votre héros répondra très bien aux commandes. Les caméras ne souffrent d'aucun problème de positionnement.
Durée de vie
Gros défaut du jeu: il se termine vite, très vite (environ 12 heures pour la quête principale) mais il est toujours possible de recréer un nouveau personnage, avec un nouveau destin, et une nouvelle personnalité...
Scénario
Le scénario qui suit la quête principale n'est pas particulièrement passionnant, mais l'univers qui enveloppe le monde d'Albion est tout simplement magnifique: les gens ont une vie, la possibilité de se marier, des livres...
En résumé
J'aurais mis 17 à ce jeu s'il ne ressemblait pas autant à son aîné. Malgré tout, cela serait sot de passer à côté de Fable : The Lost Chapters pour ceux qui n'ont jamais joué au premier du nom.
16 /20 0
Date de sortie française: 
Vendredi 23 Septembre 2005 àh
Éditeur: 
Développeur: 
Plateforme: 
Date de sortie française: 
Vendredi 21 Octobre 2005 àh
Éditeur: 
Développeur: 
Plateforme: 
Date de sortie française: 
Vendredi 01 Décembre 2006 àh
Éditeur: 
Développeur: 
Plateforme: