Web TV

Stream hors ligne

Nous rejoindre

Poster une candidature

 

Statistiques

Statistiques

23 personnes en ligne

23 invités

2529 membres inscrits

Derniers inscrits

Fab25, speedstar, Fufu

 

Retrouvez-nous

Flux RSS de Square Palace Page Facebook de Square Palace Page Google Plus de Square Palace Page Twitter de Square Palace

Magicka

 
PC

Magicka

Editeur

Paradox Interactive

Développeur

Arrowhead Game

Japon 25/01/2011
Japon 25/01/2011
 
Magicka
Test réalisé par
0 commentaire
Une horde d'ennemis se profile à l'horizon... mais heureusement, quatre magiciens sont là pour défendre le monde !

Petit aperçu du gameplay

Le jeu commence dans une académie de magie, où les héros sont bien évidemment des mages. Leur design n'est pas sans rappeler les mages des Final Fantasy : ils portent une longue robe et on ne voit pas leur visage. Le principe du jeu est simple : il s'agit d'un hack-and-slash (un jeu d'action où le but est de battre des hordes de monstres). L'originalité du jeu tient en son gameplay : tous les personnages sont des magiciens, et tout le jeu est basé sur la magie. Il ne s'agit pas de lancer des sorts comme dans n'importe quel jeu, mais de combiner des éléments. En effet, vous pouvez combiner jusqu'à cinq éléments parmi les huit disponibles, puis lancer le sort ainsi créé. Par exemple, utilisez uniquement l'élément "Terre" pour créer et lancer une grosse pierre ou utilisez uniquement l'élément "Feu" pour lancer des flammes. Mais combiner les deux aura pour effet de jeter une pierre qui explosera à l'impact. Les éléments peuvent se combiner avec plus d'effets s'ils sont utilisés correctement. Par exemple, utiliser de l'eau sur un ennemi permet de le mouiller. Utiliser de la foudre dessus par la suite lui fera plus de dégâts. Ou bien utiliser du froid permet de le geler. Bref, le gameplay est à la fois simple et complexe. Son seul défaut réside dans l'équilibre des sorts. En effet, on se rend bien vite compte que la pierre pure fait des dégâts monstrueux en comparaison du feu ou de l'arcane. C'est bien dommage !

Un univers totalement décalé

Autant être clair : vous jouerez à Magicka pour deux raisons : le gameplay et l'humour du jeu. L'histoire en elle-même est très banale, et c'est ce qui en fait sa force : il s'agit d'un énorme cliché. Un des villageois demandera de l'aide contre un gobelin, puis, une fois sauvé, il vous dira "Je voudrais bien vous donner une récompense, mais il n'y a pas d'inventaire dans ce jeu". On trouve également de très nombreuses références comme un gobelin nommé "Rakanichlol", des titres de chapitres tirés des Star Wars, un forgeron qui vous offrira une mitrailleuse de sa confection. Même les succès sont délirants !

Cependant, le jeu est clairement prévu pour être joué à plusieurs. En solo, vous serez accompagné par une petite fée qui, en plus de vous sortir des conseils à la noix assortis d'un "Hey, listen", vous ressuscitera une fois si vous venez à succomber. Mais en multijoueurs, ce sont vos compagnons qui vous ressusciteront grâce à un sort. On pourrait penser que le jeu est donc facile à quatre joueurs, mais il n'en est rien. Vos sorts toucheront aussi bien vos alliés que vos ennemis et il n'est pas rare que vous veniez à achever un autre joueur "pour vous faire le monstre qui était derrière" (citation classique). La résurrection étant un sort facile à lancer, vous ne devriez pas en vouloir trop longtemps à vos amis.

Un jeu indépendant, et ça se voit

Si vous cherchez un jeu à la durée de vie extraordinaire ou aux graphismes très détaillés, passez votre chemin ! Magicka possède une durée de vie honnête pour son prix : 10 heures de jeu pour 10 euros. Les graphismes sont très "Cartoon", ce qui colle très bien à l'ambiance du jeu. La simplicité des décors sera un atout côté Gameplay, car les nombreux effets spéciaux dus aux sorts rendent le jeu parfois très fouillis. Il arrive aussi que votre héros meure à cause d'un sort que vous n'avez pas vu quand il y en avait trop à l'écran : vos réflexes et votre agilité à sélectionner les éléments des sorts seront parfois mis à rude épreuve !

Le mot de la fin

Étant axé sur l'ambiance, il est difficile de faire un test long de Magicka. Pour l'apprécier, il vaut mieux aimer l'humour burlesque et avoir un ou deux amis qui veulent aussi sauver le monde. Si c'est le cas, vous pourrez passer quelques agréables soirées à casser du gobelin au coin d'un brasier.

Points forts / Points faibles

Points forts : 
Une multitude de combinaisons,
L'humour omniprésent.
Points faibles : 
Les déséquilibres des sorts,
Décevant en solo.

Diaporama

Les notes

Graphismes

14
Ni beaux, ni laids, les graphismes sont corrects. Les effets spéciaux sont sympathiques bien qu'ils rendent le jeu un peu fouillis.

Jouabilité

15
Il faudrait avoir huit doigts pour contrôler correctement les sorts ! Cela demande un peu d'agilité et du temps d'adaptation, mais le principe est très intuitif.

Durée de vie

15
La durée de vie du jeu est correcte. Finir le scénario demande environ une dizaine d'heures, et les défis ajoutent quelques heures pour faire un bon total compte tenu du prix du jeu.

Musique et son

12
Un peu répétitives, les musiques sont aussi parfois trop discrètes. Les effets sonores sont corrects et les "doublages" sont très réussis.

Scénario

15
La durée de vie du jeu est correcte. Finir le scénario demande plus d'une dizaine d'heures, et les défis ajoutent quelques heures pour faire un bon total compte-tenu du prix du jeu.

Note globale

14
20 0
Magicka est une bonne surprise. D'une durée de vie correcte, l'ambiance en multijoueurs est excellente et l'humour ravira tous les fans de RPG.

Copyright © 2000-2017 Square Palace - Site sous licence Creative Commons