Test de Kingdom Hearts HD II.5 ReMIX

Genre: 
Année de sortie: 
2014
Éditeur: 
Plateforme: 
Par - publié le 06 Septembre 2017 à 07h03
8
68

La seconde compilation Kingdom Hearts rassemble la crème de la crème de la série: les merveilleux Kingdom Hearts II Final Mix et Kingdom Hearts Birth By Sleep Final Mix, ainsi que le sympathique Re:Coded (sous forme de vidéo). Si vous débutez dans la série, cette compilation n'est pas un bon point de départ, orientez-vous vers la I.5 si vous jouez sur PS3 ou commencez les jeux du haut de la liste sur PS4 (jeux classés dans l'ordre des compilations I.5 + II.5). Voyons tout cela en détail.

Kingdom Hearts II Final Mix (KH2FM)

Quelques temps après la fin de Chain of Memories, nous retrouvons Sor... attendez, non en fait ! Roxas (personnage dévoilé dans cet épisode initialement, puis développé dans 358/2 Days, d'où l'importance de faire KH2 avant), inconnu au bataillon, est sur le devant de la scène. Il se trouve dans une ville nommée Cité du Crépuscule, où il est accompagné de ses amis quand ils sont envahis par une horde de monstres blancs baptisés les Similis. Ce n'est qu'après les avoir vaincus et reçu les explications nécessaires que Roxas laisse place à Sora en tant que personnage du joueur. Ce prologue d'environ trois heures sert de tutoriel mais également de lien entre Chain of Memories et KH2. Sora reprend sa lutte contre les membres de l'Organisation XIII et continuera au passage ses visites dans les différents mondes Disney, de manière similaire au premier volet.

Au niveau du gameplay, le jeu est devenu bien plus nerveux que dans le premier volet ! Les mouvements de Sora sont plus fluides et plus vifs et il a accès à de nouvelles compétences. Le système de magie a été rééquilibré et le sort de Soin réclame maintenant l'intégralité des points de magie. En échange, du moment que vous avez au moins 1 PM, vous pouvez lancer n'importe quelle magie. Votre barre de magie changera ensuite de couleur et se remplira progressivement, aucun sort ne pouvant être jeté tant qu'elle ne sera pas intégralement remplie. Ce nouveau système n'impacte pas le fait que les ennemis laissent toujours tomber des bulles de recharge magique. Parmi les autres additions, on note la possibilité de fusionner avec Donald, Dingo ou les deux pour déclencher une forme surpuissante parmi les six du jeu, une fois débloquées :
- Vaillance (Dingo) -> orientée attaque et saut, double Keyblade
- Sagesse (Donald) -> orientée magie et vitesse
- Maîtrise (Donald + Dingo) -> plus ou moins une fusion entre Vaillance et Sagesse, double Keyblade
- Suprême (Donald + Dingo) -> la forme la plus puissante, Keyblades autonomes
- Non Forme -> Forme piège qui peut apparaître à la place de l'une des trois premières, beaucoup plus de malus que de bonus
- Souvenir (seul) -> Sora reprend l'apparance qu'il avait dans le premier volet et les techniques associées
Chaque forme peut être améliorée pour obtenir plus de compétences.

La remasterisation est d'un niveau encore meilleur que celui de la compilation précédente : musiques orchestrées du plus bel effet et affinage des graphismes grâce à des modèles 3D et des textures revus. Les occidentaux n'ayant pas eu la chance de découvrir la version Final Mix de KH2 pourront se rattraper ici. Cette version ajoute un nombre conséquent de boss, un donjon ultime et d'autres contenus (notamment une seconde cinématique CG cachée dont les conditions de déblocage dépendent du niveau de difficulté. ATTENTION : cette cinématique spoile une partie de la fin de Birth By Sleep ! A regarder après avoir fini ce dernier.). L'un des boss ajoutés dans cette version est la Volonté Persistante, qui mettra vos nerfs et compétences à rude épreuve, d'autant plus dans les niveaux de difficulté élevés. Comme je l'ai souligné dans mon article pour les débutants dans la série, je recommande le mode Critique pour tout joueur régulier qui cherche un bon challenge, car en normal le jeu est bien trop facile et le mode Expert, bien qu'en dessous du niveau Critique, se révèle moins équilibré.

KH2FM est unanimement l'un des meilleurs, voire LE meilleur épisode de la série à ce jour. Si j'ai une petite préférence pour Birth By Sleep, je suis quand même d'accord sur ce point.

Kingdom Hearts: Birth By Sleep Final Mix (BBS FM)

Bien que la précédente compilation (I.5) regroupe l'avant-KH2 en termes d'histoire, Birth By Sleep, qui se déroule environ dix ans avant le premier volet, trouve sa place ici. Et pour cause : les événements relatés dans ce titre sont en lien direct avec des éléments dévoilés à la fin de KH2. Sora n'est pas le personnage principal ici. Nous avons accès à non pas un mais trois nouveaux personnages jouables : Terra, Aqua et Ventus (dont l'apparence a soulevé quelques interrogations, vous comprendrez pourquoi au premier regard). L'histoire démarre lorsque Terra et Aqua sont invités par leur maître, Eraqus (les fans de Final Fantasy reconnaitront sans doute le clin d'oeil lié au character design de ce personnage), à passer l'examen du Symbole de Maîtrise afin de devenir des maîtres de la Keyblade. Tout ne se passera pas comme prévu, et nos amis se sépareront en quête de différents objectifs qui leur sont propre. Si le jeu vous laisse choisir par quel personnage débuter, l'ordre logique est celui présenté à l'écran de sélection, de haut en bas. Chaque personnage a sa propre histoire, son niveau et ses compétences, mais les trois aventures se déroulent en parallèle. Bien qu'il ne porte pas de numéro, BBS n'en reste pas moins un épisode majeur. Les événements dépeints ici ont une importance capitale dans l'histoire globale.

Le gameplay a subit quelques modifications, dont une partie liée aux origines du jeu sur console portable (bien que ça n'en fasse pas des défauts !). Au lieu de diriger une équipe comme dans les deux premiers opus, ici on ne dirige qu'un personnage parmi les trois mentionnés précédemment. Pour compenser cela, les développeurs ont mis en place un système nommé D-Link qui offre des compétences spécifiques liées à celles du personnage avec qui le lien est effectué (Mickey, Cendrillon, Stitch...). En plus de cela, le système de points de magie a disparu. Il est remplacé par un jeu de commandes, où l'on place les compétences de son choix. Ces dernières se rechargent après une utilisation et il n'est pas possible de les réutiliser en attendant. Seuls les objets ne sont pas soumis au système de rechargement, ils sont limités en nombre comme dans la plupart des RPG.
Le système de formes de KH2 ne fait pas non plus son apparition ici, mais on dénote une nouvelle possibilité : en effet, une jauge se remplit lorsque vous effectuez des attaques et des magies. Une fois celle-ci remplie, votre personnage change de style, en fonction de vos attaques précédentes. Si vous avez utilisé énormément de magies de feu, vous passerez sur un style avec des attaques enflammées. Si vous avez mélangé les sorts, vous obtiendrez un style magique spécifique. Les styles ont plusieurs niveaux qui augmentent à chaque fois la puissance de l'utilisateur. Une attaque finale dévastatrice est déclenchée une fois que l'utilisation du style est arrivée à son paroxysme.

Au risque de me répéter, Yoko Shimomura régale une fois de plus nos oreilles avec une bande son magistrale, qui n'a pas subi le même travail de remasterisation que pour KH2FM, mais qui n'en reste pas moins excellente. Les graphismes ont quant à eux gagné énormément en netteté et détails, merci le passage en HD et les assets retravaillés !

Le jeu vous occupera une bonne trentaine d'heures sans chercher à voir les contenus optionnels, qui contiennent à la manière des opus précédents des boss cachés fichtrement coriaces mais ô combien épiques ! Je recommande ici le mode de difficulté Expert, le mieux équilibré qui permet de débloquer l'épilogue et l'épisode secret bien plus rapidement/facilement qu'en Normal. Ces chapitres, jouables, ajoutent quelques heures de jeu supplémentaires et font le lien avec les épisodes postérieurs (notamment KH2 et 0.2 BBS).

Kingdom Hearts Re:Coded (cinématiques HD)

Pas grand chose à dire sur cette collection de cinématiques de l'épisode qui reste le moins intéressant en termes de scénario. A part quelques bribes disséminées en fin de partie et une vidéo secrète teasant l'épisode Dream Drop Distance, il n'y a pas grand chose à voir ici. La version DS était très sympathique grâce à son gameplay varié en fonction des mondes et son système de combat basé sur celui de BBS. Il ne reste ici que des vidéos et des résumés. Il y en a pour environ trois heures de visionnage.

On retrouve ici Mickey et ses sujets qui s'interrogent sur le journal de Jiminy, qui contient les traces des aventures de Sora. Tous les événements relatifs à ce qu'il s'est passé avant KH2 ont été mystérieusement effacés et nos amis cherchent à récupérer les données. Ils vont donc devoir faire appel à Sora, ou plutôt une version digitalisée de ce dernier qui s'introduira dans le journal numérisé afin d'y retrouver les informations perdues.

Note : les jeux sont maintenant disponibles sur PS4 dans la double compilation HD I.5 + II.5. Concernant l'ordre dans lequel les faire ici : KH2 puis BBS puis Re:Coded.

Les + / Les -
  • Remasterisation superbe, les jeux sont jolis
  • Les musiques divines de Yoko Shimomura (+ orchestrées pour KH2)
  • Durée de vie colossale
  • Les systèmes de combat, bourrins mais si fun !
  • Du challenge au rendez-vous dans les modes de difficulté supérieurs
  • Re:Coded n'a que peu d'intérêt scénaristique et n'est pas jouable
  • Trop facile en difficulté normale
  • Les temps de chargement longs sur PS3
Evaluation
4 Graphismes
5 Bande son
5 Jouabilité
5 Durée de vie
4 Scénario
En résumé

La meilleure compilation des meilleurs volets de Kingdom Hearts (sauf Re:Coded). Des heures et des heures de fun en perspective, des boss épiques et des musiques divines ! Si vous avez déjà terminé la précédente compilation, foncez !

5 /5 0
Portrait de Aru
A propos de Aru

J'ai accroché aux jeux vidéo depuis mes 6 ans lorsque j'ai reçu une Megadrive japonaise pour Noël et depuis cette passion ne m'a plus quitté. Devenu adulte et entré dans le monde du travail, j'ai maintenant les moyens pour vivre cette passion à fond. Mon truc c'est de finir le plus de jeux possible (finir = voir la fin, pas atteindre les 100%) ! Je touche à plusieurs genres, du RPG au Visual Novel en passant par les FPS et les jeux de plate-forme. Je ne suis attiré que par les jeux solos :)

Commentaires

Portrait de Aru

T'as pas eu de chance alors. Je n'ai eu aucun souci de ce genre sur PS3, tout était nickel !

Portrait de captain_roger

Non non sur PS3, mais des mises à jour successives ont fini par corriger le problème, ou tout du moins le rendre très épisodique. Ceci dit, à un moment de ma partie, ce phénomène arrivait une à deux fois par jour, ce qui était particulièrement pénible !

Portrait de Aru

Merci captain_roger, je corrige ça ! Ma mémoire me joue des tours. Les jeux m'ont suffisamment marqués pour que je puisse rédiger un test plus de 2 ans après, mais on n'est pas à l'abri de ce genre d'erreurs.

Je n'ai pas eu les bugs que tu as cités lors de ma partie sur PS3, tu as joué sur PS4 ?

Portrait de captain_roger

On notera par contre certains bugs lors de chargement des écrans entre deux zones ou lors du retour sur la carte du monde qui font revenir à l'écran-titre. Gênant.
Au niveau du doublage on avait aussi Christopher Lee dans le rôle de DiZ ça pète la classe !

Je remarque quand même une petite erreur : les ennemis laissent toujours des orbes de magie qui permettent la restauration de la barre dédiée.

Portrait de Aru

Oui lui-même.

Portrait de DooKie

Leonard Nimoy, le gars de Star Trek ? Je savais pas qu'il doublait dans les jeux !

Portrait de Aru

Anglais pour tous les jeux. Sur PS2 c'était en VF.
Pas de souci à ce niveau, ce sont les doubleurs de Disney qui reprennent leurs rôles et les autres sont sélectionnés avec soin.

Le truc dommage c'est que le doubleur du méchant principal était Leonard Nimoy On va donc avoir une nouvelle voix pour le 3.

Portrait de DooKie

Merci pour ce retour
Les doublages sont en anglais uniquement ou on a le choix avec la VO ?